Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

L’analyse sémantique des verbatims, outil indispensable à la connaissance client


Par Bruno MATHIS, Engagement manager chez STERWEN




Bruno Mathis
Bruno Mathis
Améliorer la qualité de la relation client, et réduire le risque d’attrition, passent par une analyse de tout ce que le client écrit à, ou sur l’entreprise – ce que l’on appelle ses verbatims. Et il faut le faire quel qu’en soit le canal d’acquisition. Ce processus, coûteux en ressources humaines s’il devait être fait à la main, peut être automatisé grâce à un logiciel d’analyse sémantique.

L’enquête de satisfaction, un outil d’acquisition de connaissance client qui a ses limites

Ayant fait de la relation client un axe stratégique, les grandes entreprises ont multiplié les enquêtes de satisfaction. La tendance à privilégier le « quali » les amène à y introduire des questions ouvertes. Mais même en favorisant l’expression spontanée, elles ne permettent pas de tout savoir sur le client.

...

Lisez la suite dans finyear magazine de juin-juillet 2014


Lundi 13 Octobre 2014
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News