Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Japon : La force du Yen Japonais est le facteur technique dominant des deux dernières années


Le marché actions japonais n’a pas la force des puissances émergentes d’Asie, il se situe davantage dans une position intermédiaire. L’indice Nikkei 225 a effectué ses points bas à l’automne 2008, phénomène dont seuls peuvent se targuer quelques indices comme le Nasdaq, le SSE, le IBovespa…




La séquence haussière en place depuis affiche une performance en ligne, une performance moyenne qui a atteint son paroxysme au contact de la résistance majeure à 11650 points. La lecture graphique est particulièrement claire à moyen terme avec la résolution baissière d’une formation biseau, les implications négatives sont évidentes avec une cible à 9188 points. L’analyse graphique dévoile donc un cadre baissier pour les prochaines semaines, malgré un cycle économique actuel positif, bien meilleur qu’en Europe, porté par l’industrie exportatrice, un chômage qui reste relativement faible et un taux d’épargne qui diminue au profit d’un regain de la consommation. Ce dernier point est commun avec les Etats-Unis d’Amérique. Sur les marchés boursiers, rien d’inquiétant donc pour le Japon, pour rappel le SSE (Shanghai Stocks Exchange) perd plus de 20% depuis le début de l’année 2010.

Le point commun le plus pertinent entre le Japon et les grandes économies émergentes est la tendance haussière du Yen. Etonnante séquence positive qui se déroule depuis l’année 2008 et qui dure sur tous les horizons de temps, même face au Dollar américain.

Quels sont les tenants de cette force du Yen ?
1) La structure financière de l’Etat japonais ? Certainement pas, la dette publique est très importante ramenée au PIB.
2) L’entrée dans un cycle des taux d’intérêt haussier ? Le bon sens écarte cette idée.
3) Un simple arbitrage en défaveur de la monnaie unique européenne et du Dollar ? Probablement un des éléments de réponse.
4) La structure de l’industrie manufacturière japonaise, tournée vers la premières des grandes puissances émergentes ? Un argument clef, c’est certain.
5) Face au Yen, l’Euro est faible. La rupture des 129 Yens a donné le point de départ d’une correction au momentum croissant, les points bas de l’année 2009 sont désormais atteints. Quel scénario pouvons-nous envisager pour les prochaines semaines ?

Scénario A : La parité EURO/YEN confirme la cassure des 114 Yens et s’enfonce davantage, vers le support à 110.8 Yens.
Scénario B : Une reprise technique de faible amplitude intervient sur 114 Yens, jusqu’à 121 Yens, avant reprise du mouvement baissier vers 110.8 Yens.
Notre préférence va au scénario A à court terme, au regard de l’épuisement de la reprise de l’€ face au $.

Objectifs à court terme : 110.8 yens pour un euro, 1.2170$ pour un euro.

Japon : La force du Yen Japonais est le facteur technique dominant des deux dernières années

Vincent Ganne, CFTe
IG Markets France

Lundi 31 Mai 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs