Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Indicateur IARC Zone euro - Avril 2007 : forte amélioration de l’indicateur de l’Allemagne


En avril 2007, l’indicateur avancé IARC pour la zone euro est stable à 70,5 alors qu’il avoisinait 76 en début d’année. Il s’est ainsi éloigné du seuil significatif de 80 qui, une fois dépassé, indiquerait avec une forte probabilité un ralentissement conjoncturel dans les trois mois. Toutefois un futur ralentissement ne peut pas encore être totalement exclu, tant que l’indicateur se trouve dans la zone [60-80].




Indicateur IARC Zone euro - Avril 2007 : forte amélioration de l’indicateur de l’Allemagne
La bourse rebondit significativement en avril après un recul transitoire en mars. Le solde d’opinion des industriels du secteur des biens intermédiaires s’améliore depuis trois mois et surtout en avril. Par contre, les anticipations sur les prix de gros industriels intermédiaires continuent de se dégrader. Enfin, depuis un certain temps déjà, deux autres composantes anticipent un retournement de conjoncture à la baisse : le ralentissement aux Etats-Unis et l’écart de taux d’intérêt, dont la baisse est continue depuis plus de deux ans et qui converge vers 0%.

En avril 2007, l’indicateur IARC de l’Allemagne s’établit à 59,2 contre 63,1 en mars, revenant ainsi en-dessous du seuil de 60, ce qui ne laisse envisager aucun retournement en Allemagne dans les neuf mois à venir. En revanche, l’indicateur IARC de la France est de 68,3 et celui de l’Italie de 62,5, donc toujours au-dessus du seuil de 60. Quoi qu’il en soit, dans ces trois pays, l’indicateur IARC s’est éloigné du seuil de 80 qui doit être franchi pour signaler un ralentissement économique dans les trois mois.

Indicateur IARC Zone euro - Avril 2007 : forte amélioration de l’indicateur de l’Allemagne

Indicateur IARC Zone euro - Avril 2007 : forte amélioration de l’indicateur de l’Allemagne

Indicateur IARC Zone euro - Avril 2007 : forte amélioration de l’indicateur de l’Allemagne

Indicateur IARC Zone euro - Avril 2007 : forte amélioration de l’indicateur de l’Allemagne

Indicateur IARC Zone euro - Avril 2007 : forte amélioration de l’indicateur de l’Allemagne

Indicateur IARC Zone euro - Avril 2007 : forte amélioration de l’indicateur de l’Allemagne

Indicateur IARC Zone euro - Avril 2007 : forte amélioration de l’indicateur de l’Allemagne

Indicateur IARC Zone euro - Avril 2007 : forte amélioration de l’indicateur de l’Allemagne

ANNEXES

b[Interprétation du graphique : « Indicateur IARC »]b

La zone en orange représente la première zone critique annonçant un possible retournement de conjoncture dans les neuf prochains mois. Lorsque l'indice entre dans la zone en rouge, la
probabilité d'un retournement dans les trois mois suivants devient forte. L'indice varie de 0 à 100 lors des phases ascendantes du cycle conjoncturel. Le premier signal d'un prochain pic
conjoncturel (sortie du régime haut) est donné lorsque le seuil 60 de l'indice est franchi (zone
orange). Pour être confirmé, le seuil d'alerte de 80 doit être dépassé (zone rouge). A l'inverse,
l'indice varie de 0 à - 100 dans la phase descendante du cycle, avec des seuils respectifs de - 60 et - 80.

Lorsque l'indicateur est à la recherche du prochain creux conjoncturel, toute baisse de l'indicateur ne veut pas dire que la croissance s’accélère mais que la probabilité d'un prochain retournement à la hausse augmente. A l’inverse, lorsque l’indicateur est à la recherche du prochain pic conjoncturel, toute hausse de l’indicateur ne signifie pas que la croissance décélère mais que la probabilité d’un prochain retournement à la baisse est en augmentation. L’indicateur du dernier mois est provisoire du fait des révisions des séries et des techniques de lissage. Il devient définitif avec les résultats du mois suivant.

b[Méthodologie de l’indicateur avancé pour la zone euro]b

L’indicateur IARC – zone euro combine l’information fournie par des séries agrégées de la zone euro qui ont une avance sur le cycle européen, suivant la même méthodologie qu’au niveau national (approche probabiliste pondérée).

Les cinq séries (dont quatre sont agrégées et pondérées par le PIB) retenues sont :
- l'indice boursier de la zone euro (moyenne des indices boursiers des six principaux pays de la zone, pris en écart à la tendance)
- l’écart de taux d’intérêt (taux long à 10 ans – Euribor à 3 mois)
- l’opinion sur les prix de vente prévus des biens industriels intermédiaires (moyenne pondérée des trois principaux pays)
- une variable synthétique de l’enquête mensuelle d’opinion dans l’industrie des biens intermédiaires (moyenne de onze pays de la zone euro)
- l’indicateur avancé IARC du cycle économique aux Etats-Unis.

b[Composantes de l’indicateur avancé pour l’Allemagne et l’Italie]b

Les deux indicateurs ont été construits à partir d’une liste de base de cinq séries avancées
communes également en France :

- l'indice boursier
- l’écart de taux d’intérêt
- l’opinion sur les prix de vente prévus des biens industriels intermédiaires
- une variable synthétique de l’enquête mensuelle d’opinion dans l’industrie des biens
intermédiaires
- l’indicateur avancé IARC du cycle économique aux Etats-Unis.

Pour l’Allemagne, une sixième série avancée est utilisée : les commandes à l’exportation.

Pour tout renseignement, contacter Jacques ANAS au 01.53.89.20.72

Coe-Rexecode
• 29 avenue Hoche • 75008 Paris Téléphone 01 53 89 20 89 • Fax 01 45 63 86 79
www.coe-rexecode.fr

Jeudi 5 Juillet 2007
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs