Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Faire de bonnes affaires en Europe (Newton)


Préparé à l’attention exclusive des investisseurs professionnels. Rédigé par Tom Beevers, gérant actions Europe chez Newton, filiale de BNY Mellon Asset Management.




Les actions européennes ont toujours offert aux investisseurs un double attrait: la possibilité d’investir dans des économies stables et bien gérées, associée à une exposition à la croissance mondiale à travers un certain nombre de régions. Fonctionnant dans le cadre d’une économie ouverte jouissant d’un secteur d’exportations florissant, les entreprises européennes ont depuis longtemps bénéficié du développement des économies d’Asie, d’Amérique Latine et du Moyen Orient. Compte tenu de l’important éventail de belles et grandes valeurs bien établies, l’Europe constitue un vivier d’opportunités d’investissement et, dans la mesure où le marché européen est l’un des moins chers du monde, le moment est idéal pour investir dans certaines des meilleures entreprises européennes à des valorisations très attrayantes. Nous présentons dans le présent article les principaux arguments qui militent, selon nous, en faveur d’un investissement en Europe :

1. Une demande domestique résistante. Cela peut être surprenant, mais le consommateur européen est actuellement en bonne santé. La dette des ménages a été maintenue à un niveau relativement modéré, à près de 60% du PIB (contre 100% aux Etats-Unis). Bien que certains pays de la région, notamment le Royaume-Uni et l’Espagne, aient subis des bulles immobilières au cours de la dernière décennie, l’Europe dans sa globalité n’a été que très légèrement affectée par une hausse des prix. Par exemple, les prix des maisons en Allemagne sont restés étales durant les trente dernières années. Au lieu de gonfler leur dette immobilière, les consommateurs européens ont opté plus prudemment pour une épargne de 13% à 15% de leurs revenus au cours des dix dernières années, ce qui devrait leur octroyer une certaine marge de dépenses, et ce, même en temps difficiles. Cela est de bon augure pour les entreprises qui sont exposées à la demande domestique.

2. Une source de bénéfices diversifiée. Les exportations représentent 44% du PIB de l’Europe vue dans sa globalité. Avec la reprise du PIB mondial, l’Allemagne a, en particulier, bénéficié considérablement de son statut « d’atelier du monde ». Les moyens et la technologie allemands sont les éléments clés dont la Chine et d’autres marchés émergents ont besoin pour développer leurs infrastructures et leurs économies. Qu’il s’agisse de trains à grande vitesse, de réseaux de distribution d’énergie ou de réseaux de télécommunications, les entreprises européennes sont à la pointe de la technologie requise.

3. Une devise forte et stable. Grâce au soutien d’une banque centrale crédible, l’euro se présente de plus en plus comme une alternative viable au dollar américain. Les gouvernements des marchés émergents ont d’ores et déjà diversifié leurs réserves de change hors du dollar américain au profit de l’euro et il s’agit là d’une tendance qui semble en passe de se renforcer. Pour les investisseurs étrangers, un euro fort et stable assurera la protection de leur patrimoine.

4. Dernier point mais non des moindres, l’Europe constitue le marché développé le moins cher au monde, comme l’indique le tableau ci-dessous :

Faire de bonnes affaires en Europe (Newton)

Le rendement du dividende de 3,7% offert par le marché européen nous semble particulièrement intéressant et se compare favorablement au rendement des emprunts d’Etat allemands de 3,3%. Un marché peu cher génère de nombreuses opportunités d’acheter des titres d’entreprises de belle qualité à des valorisations raisonnables. Actuellement, nous identifions certains titres attrayants, tant au sein de l’univers des valeurs de croissance que de celui des valeurs de rendement. La meilleure illustration de ce point est visible dans les données par action ci-dessous relatives à deux exemples, l’un d’une valeur de rendement et l’autre d’une valeur de croissance.

A. BAE Systems (se traite actuellement à 370 pence)
Cash flow 27pence
Bénéfices 40 pence
Dividende 15 pence

Cela implique que le ratio prix/bénéfices de BAE Systems est de 9,2x, soit un niveau proche de ses points bas historiques. Le dividende de 15 pence représente un rendement de 4,1%, qui est bien couvert par le cash flow et les bénéfices. Ce profil est typique d’un certain nombre de valeurs de rendement qui génèrent un rendement supérieur au rendement de 3,7% du marché. D’autres entreprises appartenant à la même catégorie incluent notamment Deutsche Telekom (avec un rendement impressionnant de 7, 7%) et E.on (à 5,3%).

B. Roche (se traite actuellement à 182 CHF)
Bénéfices 14CHF
Croissance des bénéfices (12/2009) 15%
Dividende 6CHF

Roche constitue un parfait exemple de titre dont la croissance de long terme est sous-évaluée par le marché. Le ratio prix/bénéfices de 13x est proche de ses points base historiques, pourtant la croissance des bénéfices de l’entreprise à 15% constitue un point haut record. Un rendement du dividende de 3,3% représente un niveau particulièrement élevé pour une valeur de croissance telle que celle-ci et nous pensons, de surcroît, que le dividende devrait augmenter en ligne avec les bénéfices.

Nous nous appuyons sur une approche globale de l’investissement, en demandant à chacun de nos 20 analystes sectoriels spécialisés sur les actions d’analyser leurs secteurs à partir d’une vision globale. Cela implique que nos analystes recherchent en permanence les meilleurs investissements à travers l’ensemble du globe, indépendamment de la région d’où ces opportunités peuvent provenir. L’Europe héberge certaines des meilleures entreprises du monde – soit des entreprises qui jouissent d’une position globale robuste, d’un historique positif de rémunération des actionnaires et d’une tradition de dividendes élevés. Cependant, plusieurs de ces entreprises sont récemment tombées en disgrâce au sein du marché. Cela nous a offert l’opportunité d’acheter ces titres à des valorisations attrayantes. Au fur et à mesure que le « relief rally » de ces neuf derniers mois se dissipera, nous pensons que les valeurs européennes de haute qualité et présentant un historique éprouvé devrait recouvrer la faveur du marché.

Importantes informations
Ce document constitue une offre financière d'ordre commercial et ne doit en aucun cas être considéré comme une recommandation d'investissement. L'information ci-incluse est à l'attention exclusive des investisseurs professionnels et les investisseurs privés ne devraient pas s'en tenir à celle-ci. L’information ci-incluse se réfère à Newton Investment Management Limited et a été préparé par Newton Investment Management Limited pour une présentation par BNY Mellon Asset Management International Limited. Toutes les perspectives et opinions de ce document sont celles de Newton Investment Management Limited au moment de l’édition. BNY Mellon Asset Management International Limited et ces filiales ne sauraient en aucun cas être tenue responsable pour tout conseil en investissement donné sur la base des informations fournies. Ce document ne constitue en aucun cas une offre ou une sollicitation dans toute juridiction ou dans toute situation dans laquelle une telle offre ou sollicitation est illégale ou non autorisée. La performance passée ne garantit en aucun cas une performance future. Les investissements sont sujets à risque et aucune garantie n’est donnée en ce qui concerne la réalisation d’objectifs d’investissement. La valeur des titres ainsi que le revenu qui en découle peut évoluer à la hausse comme à la baisse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer l’intégralité du montant initialement investi.Ce document ne devrait pas être publié sous la forme papier, la forme électronique, via le web ou dans aucun autre moyen accessible au public, à l‘exception d’une autorisation de BNY Mellon Asset Management International Limited. Pour continuer à améliorer notre service et notre intérêt pour votre sécurité, nous pouvons enregistrer vos appels émis vers nos collaborateurs. Les positions des portefeuilles peuvent varier à tout moment sans information préalable. Les informations ci-incluses sont fournies uniquement à titre explicatif et ne devraient pas être considérées comme une recommandation d’achat ou de vente d’un titre quelconque. Dans le cas où ce document est utilisé ou distribué au Royaume Uni ou en Europe continentale (à l’exception de l’Allemagne), celui-ci est émis par BNY Mellon Asset Management International Limited. BNY Mellon Asset Management International Limited, The Bank of New York Mellon Centre, 160 Queen Victoria Street, London EC4V 4LA. Enregistrée en Angleterre sous le No. 1118580. Agréée et réglementée par le Financial Services Authority. BNY Mellon Asset Management International Limited, BNY Mellon Global Management Limited (MGM) et Newton Investment Management Limited sont toutes des filiales de The Bank of New York Mellon Corporation.

www.bnymellonam.com
www.newton.co.uk

Lundi 1 Mars 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs