Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

En période de crise, le pilotage équilibré proactif : un enjeu stratégique pour les entreprises


En période de crise, le pilotage équilibré proactif : un enjeu stratégique pour les entreprises par Patrick Jaulent, Président du club Balanced Scorecard & Performance France et partenaire-expert CFO-news.




En période de crise, le pilotage équilibré proactif : un enjeu stratégique pour les entreprises
A n’en point douter, si la situation actuelle provoque la mise en place de nombreuses initiatives de réduction des coûts, de simplifications des processus, d’amélioration du management des risques, nous pensons également que certaines entreprises vont revoir leur système de prise de décision afin de mieux prédire l’avenir. Il y a également fort à parier que les agences de notation vont « regarder » de près comment se prennent les décisions. En un mot, comment seront désormais gouvernées les entreprises.

En période de crise, le pilotage équilibré proactif : un enjeu stratégique pour les entreprises
L’objectif de cet article est de rappeler que les outils pour aider les managers à mieux prédire l’avenir existent depuis longtemps, mais qu’ils ne sont que des outils. Nous rappellerons que si ce n’est pas l’outil qui fait le maçon, ce dernier ne peut pas correctement travailler s’il ne possède pas les bons outils. Cet article s’attachera à rappeler quelques concepts théoriques de ce type d’outils à partir d’exemples de la vie courante, puis de présenter un exemple simple de mise en oeuvre avant de conclure. Commençons par la demande exprimée par un Directeur Général d’une entreprise de télécommunications.

« … Arrêtez de me fournir (que) des indicateurs qui arrivent trop tard et me placent toujours en position de réaction et non d’anticipation…. »

Cette demande est fondée lorsque le Directeur Financier fournit au Directeur Général des indicateurs tels que le degré de liquidité, le facteur d’endettement, la rotation des stocks, le cash flow d’exploitation, le revenu par nouveau marché, le revenu par client existant, EBIT, EBITDA. C’est également le cas lorsque le Directeur Informatique communique sur le taux de disponibilité des équipements informatiques, les éventuels écarts sur le budget informatique ou bien encore lorsque le Directeur des Ressources Humaines communique sur le taux de couverture des compétences clés, le taux de fidélisation des cadres, ou lorsque le responsable marketing / vente informe sur le taux de chum par enseigne ou le coût d’une résiliation ou d’une migration, ou le Directeur Qualité Sécurité Environnement informe sur le taux d’audits réalisés, le COQ (Coût Obtention de la Qualité,…),…

Ces informations sont nécessaires pour...

Suite dans le PDF ci-dessous

pilotage_proactif_pj__fevrier_2009_cfo.pdf Pilotage Proactif PJ fevrier 2009 CFO.pdf  (460.23 Ko)


Mardi 24 Février 2009
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par MA Q. - Directeur de cabinet le 24/02/2009 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà un bon article, très bien écrit.

Une suite ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News