Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Deutsche Asset décrypte les élections allemandes et l'impact économique


Les élections parlementaires allemandes du 22 septembre prochain, décideront du dirigeant de la plus puissante économie européenne. La politique allemande jouant un rôle décisif sur la politique de l’Union européenne et les marchés financiers, Deutsche Asset and Wealth Management (DeAWM) s’est penché sur les programmes des sept partis allemands.




Deutsche Asset décrypte les élections allemandes et l'impact économique
Leurs experts ont, de plus, étudié les conséquences que les formations possibles de coalitions auraient sur la politique, l’économie et la finance.

Vous trouverez ci-dessous les points clés et ci-joint la totalité du rapport.

Points clés en français :

On a estimé que six constellations sont possibles parmi les cinq partis principaux : CDU /CSU, FDP, SPD, Bündnis 90/Die Grünen et Die Linke. Vu les résultats des sondages, les deux coalitions les plus probables sont : la coalition actuelle CDU/CSU et FDP et une coalition importante et inédite entre le CDU/CSU et le SPD. En termes de programmes électorales, une coalition entre le SPD et le Bündnis 90/Die Grünen est également envisageable. En effet, si l’on prend uniquement en compte les promesses électorales, un tel rassemblement est plausible. Cependant, à l’approche des élections, le SPD et les Verts ont rejeté tout accord avec la gauche.

Quel serait l’impact possible des différentes coalitions sur la croissance ainsi que sur les marchés obligataires et des actions ?

Le rapport actuel du Fonds Monétaire International sur l’Allemagne est positif. Il met tout particulièrement l’accent sur la bonne santé macroéconomique de l’Allemagne et la stabilité de son système financier. De plus, le FMI soutient les projets du gouvernement pour augmenter les niveaux des salaires réels à l’aide d’allègements fiscaux.

Une nouvelle victoire de la coalition actuelle CDU/CSU – FDP devrait avoir un impact positif sur la croissance. Selon notre analyse, les régimes fiscaux, qu’ils annoncent, devraient stimuler la consommation. Si cette coalition était amenée à les mettre en place immédiatement, une réelle croissance serait attendue. Elle ferait progresser la consommation de 0.83 à 1.56 points de pourcentage. En revanche, une adoption des régimes fiscaux proposés par la coalition SPD et Bündnis 90/Die Grünen provoquerait une diminution de la consommation privée. Les effets des programmes de cette coalition seraient donc moins positifs pour la croissance réelle.

La croissance réelle à long terme de l’économie et l’anticipation de l’inflation pour les années à venir sont des éléments fondamentaux qui influencent les taux des obligations fédérales ainsi que la valeur de l’euro en tant que monnaie étrangère. La coalition CDU/CSU – FDP permettrait un développement relativement stable des obligations allemandes et un faible changement des taux d’intérêt. Un tel résultat ne devrait avoir que peu d’impact sur le taux de change de l’euro.

Même une large coalition type CDU/CSU – SDP n’aurait pas de répercussions majeures sur les taux d’intérêts des obligations fédérales. Cependant, la situation serait différente avec une coalition SDP – Bündnis 90/die Grünen. Les régimes fiscaux de ces deux partis pourraient provoquer une baisse de la croissance économique, au moins à court terme. Or une croissance plus faible pourrait faire diminuer les rendements des obligations fédérales. D’un autre côté, une telle coalition gouvernementale serait à nos yeux plutôt ouverte concernant les problématiques de la dette des pays périphériques, ce qui provoquerait au contraire une augmentation des rendements.

Si le résultat des élections aura des conséquences sur la croissance de l’économie en Allemagne et au sein de la zone euro, il n’en aura presque pas sur les marchés actions. De nombreuses entreprises cotées sont de grands exportateurs et l’actionnariat des principaux conglomérats sont mondialement réparties.

cio_view_special_german_election_sept_2013.pdf CIO View Special_German Election Sept 2013.pdf  (1.61 Mo)


Vendredi 13 Septembre 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News