Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

De nouveaux modèles économiques pour optimiser le budget du système d’information d’une PME/PMI


Avec l’arrivée sur le marché des solutions en mode « as a service », les directeurs financiers découvrent de nouvelles pistes d’optimisation du budget du système d’information tout en garantissant les niveaux de services et la richesse fonctionnelle.




Parmi les pistes les plus fréquentes :
La variabilisation des coûts grâce aux solutions facturées à l’usage qui permettent ainsi une adaptation rapide au Business et à l'organisation de l'entreprise.
Citons quelques exemples mis en place par ESDI infoservices pour le compte de ses clients :
- pour une direction financière : une gestion de notes de frais facturée en fonction du nombre de note de frais comptabilisées chaque mois
- pour une direction service client / service consommateur : une gestion de contact multi canal (téléphone, fax, mail, formulaire web) facturée au contact
- pour une direction Service Après-Vente : une gestion du SAV facturée au dossier

La diminution des coûts dans la durée et la diminution des investissements via la souscription à un service applicatif (Software as a Service).
Cette nouvelle approche permet de diminuer le coût de possession d’une application de 15 à 30% selon le contexte de l’entreprise et le type d’application sur une durée de plus de 5 ans, grâce à la mutualisation des moyens matériels, logiciels et ressources d’exploitation et d’administration mises en place par le prestataire gestionnaire du service.

Elle apporte également plus de souplesse en terme :
- de rapidité de mise en service de la solution
- d’ajustement de la capacité de la solution aux besoins de l’entreprise (en terme de nombre d’utilisateurs, de puissance de stockage, ….)
- de conservation des capacités d’investissements pour des projets directement liés au métier du client (production, R&D, lancement commercial de nouveaux produits, …)

L’amélioration de la productivité et de la performance des collaborateurs de l’entreprise grâce aux solutions SaaS spécialisées.
Les solutions applicatives SaaS sont très souvent verticalisées par secteur économique ou par fonction dans l’entreprise. Ceci engendre une pertinence fonctionnelle et une facilité d’appropriation de la solution par les utilisateurs tout en laissant un degré d’adaptation et de personnalisation au contexte de l’entreprise tant au niveau de l’organisation qu’au niveau des règles de gestion.

Citons à titre d’exemple, la solution Divalto SAV Ondemand adoptée par la centrale GASEL, regroupant une centaine de PMI de tailles variées (entre 7 et 50 personnes) dans le domaine de la réalisation d’équipements en froid, climatisation, grande cuisine, boulangerie et buanderie. Ceci a permis de proposer aux associés de ce groupement un progiciel de gestion intégré parfaitement adapté à leur métier et que la plupart d’entre eux n’auraient pas pu mettre en place au sein de leur société faute de compétences informatiques. La mutualisation apportée par Divalto SAV ondemand leur a permis d’accéder à un tel système d’information pour un budget très compétitif.

Par Thierry Vonfelt, directeur de la division Solution as a Service du groupe ESDI.

Retrouvez un jeudi tous les quinze jours l'actualité du BPM sur :
www.bpm-channel.com

Lundi 14 Juin 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs