Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Christian Estrosi souhaite une « banque de la mode » !


Une initiative supplémentaire qui vise à soutenir une activité en difficulté et favorise l’entrée sur les podiums de jeunes créateurs.




Bruno Peloso di Tedeschi
Bruno Peloso di Tedeschi
La mode comme la gastronomie, l’hôtellerie de luxe, la joaillerie est l’un des savoirs-faire français qui s’exporte et ce malgré la crise financière internationale. En cas de reprise ce secteur serait l’un des premiers à créer des emplois et à exporter d’où la volonté affichée du ministre de soutenir cette activité.

Il reste à définir avec les principaux acteurs l’environnement favorable qui permettra de soutenir des projets ambitieux et innovants. A l’exemple de la performance de Christian Audigier qui a su appréhender les attentes des consommateurs avec des marques comme Ed Hardy ou Smet et qui vient d’ouvrir un nouvel espace parisien « VIF » pour Very Important French !
Egalement un autre visionnaire, Pascal Banet, qui s’est personnellement investi pour donner vie à Zarta Group implanté à Cholet et qui propose via son site FastFashionOnline des collections Homme, Femme et Enfants aux professionnels de la distribution, française, européenne et internationale.

Le ministre de l'Industrie Christian Estrosi a souhaité mettre en place "une banque de la mode" destinée notamment à aider les jeunes créateurs, lors d'une visite au salon du prêt-à-porter à Paris (XVe), selon un communiqué du ministère. Cette banque serait chargée de proposer "des outils de financement adaptés au secteur du luxe et en particulier aux jeunes créateurs. L’objectif est de faire d’un établissement bancaire la banque de référence pour le financement de ces entreprises", précise le texte.

M. Estrosi a aussi proposé que "soit étudiée la création d’une grande école de la création, d’envergure internationale, à l’instar de ce qui existe dans d’autres pays européens". L'objectif est de "rendre plus lisible, plus performant et plus cohérent le réseau d’écoles de création existant, en coordination avec le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche".

Le ministre a annoncé par ailleurs qu'il réunirait en octobre "les principaux grands donneurs d’ordre des façonniers français de l’habillement (les grandes marques de luxe et des créateurs de mode) afin de mieux connaître leurs attentes et leur besoin, de les aider à améliorer leur compétitivité et la performance globale de la filière et d'établir avec eux un plan d’action permettant de sauvegarder les savoir-faire des façonniers".


Extrait de Figaro.fr

Bruno Peloso di Tedeschi
70 rue Cortambert
75016 Paris

bruno.peloso@aeides.com
www.aeides.com


A propos de l'AeIDES

L'Agence accompagne le développement économique et la croissance des PME/PMI innovantes. Nous partageons avec les dirigeants l’ambition de l’entreprise et de ses besoins en développement pour construire un plan sur mesure de financement public et privé. Nous adaptons la levée des fonds aux attentes de trésorerie et de la stratégie entrepreneuriale. AeIDES anime un réseau national d’experts s’appuyant sur une équipe de docteurs spécialisés dans l’instruction des dossiers d’aides au financement public. Aides & subventions en matière : de R&D, d'innovation, d’export, d’aide au conseil, de formation, d’aide au recrutement, d’aide à la création.

Jeudi 1 Octobre 2009
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Lucien David LANGMAN le 02/02/2010 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout cela est extra...mais ne sont pas consultés les gens de l'art qui connaissent les arcanes et chemins des différentes professions.

La filière mode, luxe, prêt à porter s'éteint depuis plusieurs années et court à sa mort par manque de concertation de l'autre monde que de celui des grands plans, de la théorie...les Maîtres s'éteignent les uns après les autres sans qu'existe une véritable relève.

Il ne suffit pas de créer une nanque de la mode, idée superbe au demeurant mais aussi de s'entourer des quelques survivants qui s'y sont frottés afin de l'utiliser à bon escient.

Lucien David LANGMAN
Président de la Compagnie Nationale des Experts MCTH
www.expert-mcth.fr

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News