Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Belgique : Entreprises de la construction affectées par la crise


Le secteur de la construction pourrait bientôt être la prochaine grande victime de la crise des crédits.




Près d’un tiers des entreprises belges de la construction sont déjà affectées par la crise
Aucun autre secteur ne devrait être autant affecté par la crise des crédits que celui de la construction, c’est la principale conclusion d’une étude menée par Atradius, leader du marché de l’assurance-crédit. Au niveau mondial, la crise financière a déjà eu un impact négatif sur 45% des entreprises de construction. En Belgique, plus de la moitié des entreprises s’attendent à ce que l’impact de la crise sur leurs activités s’aggrave encore dans les mois à venir.

64% des entreprises du secteur mondial de la construction s’attendent à ce que les pressions que subissent leurs propres opérations augmentent en raison de la crise des crédits. 73% d’entre elles anticipent une détérioration des conditions du secteur dans son ensemble. Par ailleurs, plus d’entreprises que dans n’importe quel autre secteur prévoient un durcissement des répercussions de la crise des crédits.

La crise sur les marchés financiers touche déjà 45% des entreprises du secteur de la construction à l’échelle mondiale. En effet, ce secteur est parmi les plus durement touchés par la crise, après le secteur de l’énergie (51%) et au même niveau que les biens de consommation et les conglomérats.

Le secteur de la construction adapte les conditions de paiements de ses clients
En ce qui concerne le secteur de la construction, ces effets peuvent être constatés au niveau du financement de la dette. Pour 53% des entreprises sondées, les conditions qui régissent l’octroi de prêts à court et à long terme se sont quelque peu ou considérablement durcies.

www.atradius.be

Vendredi 18 Juillet 2008
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs