Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

5 signes pour repérer les meilleurs fonds communs de placement par Laurent


Quand vous faites la somme de tous les handicaps des fonds communs de placement (FCP), il n’est pas étonnant que peu d’entre eux parviennent à battre les indices. Ce qui est étonnant, c’est que certains y arrivent !
Et en effet, certains y arrivent. Quelles qualités ces fonds ont-ils en commun ?




5 signes pour repérer les meilleurs fonds communs de placement par Laurent
Les gérants sont les principaux actionnaires du fond

Le conflit d’intérêt qui peut exister entre ce qui est bon pour le fonds et ce qui l’est pour le gérant peut être fortement réduit si les gérants font partie des actionnaires principaux du fonds. Si les gérants détiennent de grosses parts dans le fonds qu’ils gèrent, ils seront plus susceptibles de gérer votre argent comme si c‘était le leur, et feront plus d’efforts pour que le fonds ne tombe pas dans ses travers classiques.

Les bons FCP sont peu chers

Un des mythes les plus courants dans le milieu de la gestion de fonds est qu’on n’en a que pour son argent. En d’autres termes, un retour sur investissement plus élevé justifie des frais de gestion supérieurs.

Il y a deux problèmes avec cet argument.

Tout d’abord, c’est tout bonnement faux. Des décennies de recherches ont montré que les fonds avec des frais de gestion plus élevés tendent à sous-performer sur le long terme. Deuxièmement, des rendements élevés sont toujours temporaires. Les frais de gestion, eux, sont toujours … permanents.

Les bons FCP osent être différents

Quand le légendaire Peter Lynch gérait Fidelity Magellan, il achetait tous les titres qui lui paraissaient bon marché, sans se soucier de ce que faisaient les autres gérants.

5 signes pour repérer les meilleurs fonds communs de placement par Laurent
Les bons FCP ferment la porte aux nouveaux investisseurs

Les meilleurs fonds sont souvent ceux qui ferment la porte aux nouveaux investisseurs. Ils n’autorisent alors que les actionnaires actuels du fonds à acheter de nouvelles parts. Ainsi, le fonds évite de subir le même sort que la grenouille qui voualit être plus grosse que le boeuf.

C’est aussi un signe que les gérants ne font pas passer leurs intérêts égoistes avant le votre. Veillez tout de même à ce que le fonds ferment avant d‘être devenu trop gros, pas après …

Les bons FCP ne font pas de publicité

Les meilleurs gérants se comportent souvent comme s’ils ne voulaient pas de votre argent. Ils ne passent pas à la télé et ne diffusent pas de communiqués vantant leurs rendements hors normes.

Conclusion

La plupart des investisseurs à la recherche d’un FCP regardent d’abord sa performance passée, puis la réputation de son gérant, puis à son niveau de risque et, enfin, aux frais de gestion du fonds.

L’investisseur averti (que vous êtes désormais) doit faire attention aux mêmes choses, mais … dans l’ordre inverse.

www.cafedelabourse.com

Lundi 13 Octobre 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News