Quotidien Finance digitale, open finance, blockchain
              



Paiements virtuels et portefeuilles électroniques populaires au Canada


Ce n'est un secret pour personne : on ne peut pas glisser un huard ou un billet de 20 $ dans une fente de son ordinateur ou de son appareil mobile pour compléter un achat ! (On a essayé, juste pour être sûrs de nos sources, et c'est toujours impossible !)



Quand on procède à une transaction en ligne, on passe donc forcément par un mode de paiement virtuel ou un e-wallet (portefeuille électronique). Le Canada est l'un des pays où le virage de l'argent comptant vers les crypto-monnaies et méthodes de paiement virtuel est le plus prononcé. Quel est le portrait de la situation au pays ? Quelles sont les méthodes les plus populaires ? Comment ça marche pour les casinos en ligne ? Regardons ça ensemble !

Un portrait qui change

Qu'on l'appelle huard, bidou, piastre ou argent comptant, les Canadiens et Canadiennes en ont de moins en moins dans leurs poches. Radio-Canada et le Journal de Montréal en parlaient récemment : en 2018, seulement 26 % de toutes les transactions au pays ont été effectuées en argent comptant. Selon les propres chiffres de la Banque du Canada, la production des billets de 5 $, 10 $, 20 $ et 50 $ subit une baisse relativement stable depuis aussi loin que 1973. Dans les années récentes, l'apparition de méthodes comme le balayage avec une carte à puce ou avec mobile, Paypal, Interac, de e-wallets comme Neosurf ou de bons de paiement prépayés comme Flexepin contribuent à poursuivre cette tendance. Entre 2015 et 2016, le nombre de transactions par simple touché de carte à puce ou par mobile a augmenté de 81 % au Canada ! La raison principale de ce virement sans contact et sans comptant : c'est plus pratique. Ces méthodes offrent également des factures virtuelles qui facilitent le suivi des revenus et dépenses. Les paiements virtuels sont également adorés en France ou les néobanques s’établissent de plus en plus.

Méthodes populaires

Si les cartes de débit et de crédit étaient toujours les méthodes de paiement sans argent comptant plus populaires au Canada, beaucoup de nouveaux joueurs comme Apple Pay, Google Pay, INSTAdebit ou Neosurf commencent à gagner du terrain. Le virement Interac est quant à lui une méthode sûre et un peu plus ancienne qui jouit déjà d'une bonne réputation, et c'est pourquoi il se maintient parmi les favoris des Canadiens. Paypal reste une option populaire pour le magasinage en ligne, mais il a vu son utilisation baisser de 30 % à 12 % entre 2014 et 2018, sans doute à cause de l’apparition de multiples compétiteurs comme Instadebit ou ecoPayz. Toutes ces options sont adaptées au Dollar Canadien et certaines offrent aussi des programmes de fidélité, que ce soit directement, ou via les vendeurs avec lesquels ils ont des accords promotionnels.

E-Wallets et paiements virtuels sur les casinos en ligne

Les casinos en ligne, par leur nature virtuelle, sont bien au fait des nouvelles méthodes de transactions financières. Que ce soit pour les dépôts ou les retraits, la plupart des meilleurs casinos offrent de nombreuses méthodes. Les casinos qui acceptent les virements Interac sont en croissance et de plus en plus de casinos en ligne ont compris que c’est obligé d’avoir Virement Interac et e transfer comme mode de paiement exclusif pour le marché canadien. Il s’agit un moyen de paiement qui a fait ses preuves auprès des consommateurs pour sa rapidité et sa sécurité. Cependant il y a plusieurs autres options fiables également disponibles pour les Canadiens sur les casinos virtuels, telles que chèque électronique eCheck, une méthode classique, connue et fiable, ecoPayz ou EntroPay.

Restrictions à noter

Paypal Canada n'autorise pas les transactions entrantes ou sortantes des sites d'argent en ligne. C'est également de cas du portefeuille en ligne Neteller (la carte prépayée Neteller est toutefois acceptée).

Comme la réglementation entourant les banques au Canada est centralisée (contrairement aux États-Unis, par exemple) il n'y a pas de règles particulières qui s'appliquent aux résidents du Québec en ce qui a trait aux transactions financières, que ce soit en argent liquide ou en ligne.



No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Dimanche 2 Février 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite




Finyear - Daily News