Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year

Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year

 
 
 
              



SocialAdvisor 2014 : l’engagement en RSE du CAC 40


Vers une notation du pilier social de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE)



Progrès social, croissance économique et respect de l’environnement sont les 3 piliers d’engagement vers lesquels s’orientent les entreprises. L’engagement en responsabilité sociale constitue désormais un gisement de compétitivité globale.

La loi Grenelle II article 225, impose aux entreprises cotées et de plus de 500 salariés, une obligation de publication et de vérification externe du reporting extra-financier. Ces mêmes entreprises ont largement dépassé ces obligations déclaratives réglementaires, sauf que le pilotage de cette performance sociale reste en chantier...

François Hollande, alors candidat à la Présidence de la République, le 22 avril 2012 avait émis l’idée d’une notation sociale des entreprises dans « Mes 60 engagements pour la France » : « Je mettrai en place un dispositif de notation sociale obligeant les entreprises de plus de 500 salariés à faire certifier annuellement la gestion de leurs ressources humaines au regard de critères de qualité de l’emploi et de conditions de travail. »

« On n’améliore que ce que l’on mesure » Victor Waknine, Président-Fondateur de Mozart Consulting, auteur de l’étude déclare : « C’est dans cet esprit que nous avons volontairement choisi dans cette première édition de « SocialAdvisor© », un focus sur le pilier social, considéré par beaucoup comme source de compétitivité basée sur des indicateurs précis et un pilotage intégré. »

Cette étude se distingue par sa méthodologie basée sur les données publiques disponibles des entreprises, hors questionnaire déclaratif construit sur un échantillon de répondants et des analyses sur certaines informations requises par la loi, qui nécessitent une contextualisation :
- Une analyse croisée de l’EBIT (Earnings Before Interests and Taxes) par salarié des entreprises cotées, avec leur Indice d’Engagement en Responsabilité Sociale© (IERS©)
- Un focus sur les entreprises cotées ayant obtenu leur label «Relations Fournisseur Responsables», révélateur d’une première corrélation encourageante.
- Une double lecture de l’IERS© avec l’indice sectoriel d’engagement IBET© (Indice de Bien-Être au Travail), dont le gisement de performance représente 12 K€/an/salarié dans le secteur privé.
- Un premier « benchmark » des entreprises du CAC 40 sur le pilotage de la santé au travail (7% de la masse salariale), qui s’avère pour l’instant difficile, compte tenu de la très grande hétérogénéité des données extra-financières relatives à la RSE.

La loi Grenelle II article 225, recense 13 informations sociales que doit publier une entreprise en termes d’emploi, d’organisation du travail, de relations sociales, de santé et sécurité, de formation, d’égalité de traitement,...

L’étude* de ces données chiffrées nous a permis d’établir une cartographie des entreprises du CAC 40, basée sur les critères mesurés manquants :

Ainsi, le haut du classement est dominé par les entreprises du secteur de l’Energie (GDF-SUEZ, Veolia), la Construction (Lafarge, Vinci) et le secteur Banque (BNP Paribas).

Cartographie des 13 critères de vigilance, restituée par l’Indice d’Engagement en Responsabilité Sociale (IERS©)

Pilotage croisé de l’engagement socioéconomique

*L’étude complète, ainsi que la méthodologie d’audit du SocialAdvisor© 2014 sont disponibles sur demande pour les entreprises du CAC 40.

A propos de Mozart Consulting : Victor WAKNINE, Président - Fondateur du cabinet, anime une équipe et un réseau pluridisciplinaires* d’intervenants de haut niveau de Direction et d’accompagnement stratégique et opérationnel, dans des contextes de transformations critiques. Mozart Consulting est adossé à WillBe Group, cabinet de conseil en performance globale, basé à Paris, Genève et Bruxelles MOZART CONSULTING agit auprès des Directions en STRATEGIE, ORGANISATION et ACCOMPAGNEMENT du CAPITAL HUMAIN, pour leurs projets de transformations socioéconomiques : Fusion / Acquisition, Innovation, Mutations et Changements, Réorganisations, Prévention et Dialogue social, Conformité, Pilotage de la Performance, Développement RH.
*Consultants en Stratégie et Organisation/ Communication interne/ Accompagnement de Dirigeants / Sociologues des organisations/ Psychologues du Travail/ Médiateurs/ Préventeurs
mozartconsulting.eu

Les médias du groupe Finyear

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres


Mercredi 17 Décembre 2014
Notez


DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Philippe MARCEAU le 29/01/2015 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un premier pas vers une mesure effective du RSE.
Par contre, dans ces calculs fait-on apparaitre la cote part du retour financier dans le financement de l'Etat Français ?
Je m'explique, quand je dépense 100 € dans l'achat d'un produit fournit pas une société du CAC 40 (ou même en dehors du CAC 40) combien de % de mes 100 € retourne pour le financement de l'état et donc à la construction du "bon" vivre en France, avec des routes en état, des Hôpitaux publics qui fonctionnent bien et qui ont les moyens financiers pour ça, des écoles et un enseignement à la hauteur de l'avenir que nous voulons donner à notre jeunesse etc ....

Je donne un exemple pour que ce soit encore plus clair.
Si j'achète une voiture construite en France avec une bonne partie de sous-traitance en France, j'ai peut être une note de RSE = 50 %
Si j'achète une voiture de la même gamme à un prix quasi identique faite à l'étranger avec des pièces essentiellement étrangères, j'ai une note de RSE = 7 %.

Conclusion,
En tant que client, je préfèrerai la voiture avec la meilleure note RSE, c'est à dire celle qui a 50% et qui construit l'environnement dans lequel je vis, mes enfants vivent etc ....

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear



Blockchain Daily News


Actus Nasdaq