Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Relever les défis de la communication bancaire ensemble


Je suis convaincu que nous ne réussirons cette migration ETEBAC que si nous oeuvrons tous ensemble. Indépendamment de la solution de trésorerie, de la communication bancaire et du protocole que chaque entreprise choisira, ce projet ne peut être mené à bien qu’avec une collaboration entre tous les acteurs concernés.




Javier Perez-Tasso
Javier Perez-Tasso
Avec la fin du protocole X25, la migration ETEBAC et le passage au SEPA qui représente un enjeu fondamental dans le remodelage du paysage des paiements en Europe, il est clair que les acteurs de la place financière française font face à une actualité mouvementée, riche de nouveaux projets structurels et réglementaires. C'est pourquoi, dans le contexte économique actuel, où tout nouvel investissement est fortement mis en question, le principe de "communauté" me semble aujourd’hui être le plus important pour relever les défis de la communication bancaire.

Je suis convaincu que nous ne réussirons cette migration ETEBAC que si nous oeuvrons tous ensemble. Indépendamment de la solution de trésorerie, de la communication bancaire et du protocole que chaque entreprise choisira, ce projet ne peut être mené à bien qu’avec une collaboration entre tous les acteurs concernés.

Et la France s’organise de façon exemplaire ! Les banques accompagnent les entreprises en leur permettant une migration sans risque et adaptée à leur structure. Nos partenaires, éditeurs, intégrateurs, consultants proposent de nouvelles solutions plus sécurisées et intégrées pour les flux de leurs clients en France, en Europe et au-delà. Le marché ne pourra pas réussir cette migration sans le concours de chacun.

Et SWIFT dans tout ça ?
Nous sommes fiers d’accompagner l’industrie financière dans les transformations technologiques du métier depuis plus de 40 ans : du remplacement du Télex à l’automatisation de métiers clés de la banque (cash, trade, trésorerie…), de la mise en place de systèmes de paiement et règlements-livraison à la démocratisation de l’accès au réseau SWIFT, avec 512 entreprises connectées à ce jour pour leurs projets de centralisation de trésorerie.

Aujourd’hui, les banques nous demandent d’étendre notre présence vers d’autres métiers bancaires et d’apporter des solutions plus larges au niveau national pour les paiements de masse notamment, comme nous le faisons avec la Caisse Nationale d’Allocations Familiales. SWIFT développe aussi des solutions interopérables à l’échelle internationale comme la solution de signature personnelle SWIFT. Cette évolution considérable montre la volonté des banques à vouloir tirer le meilleur de leur coopérative. Et nous ne pouvons pas en rester là car nous nous devons d’accompagner nos banques et tous les acteurs du changement dans ce nouveau double
défi que sont le remplacement du protocole ETEBAC dans un premier temps puis l’adaptation au SEPA dans un second temps.

Javier Perez-Tasso est Directeur Europe de l’Ouest, Moyen-Orient et Afrique de SWIFT
www.swift.com

Jeudi 19 Novembre 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News