Proposition de révision des directives comptables


Le 25 octobre 2011, la commission européenne propose une directive pour remplacer et moderniser les directives comptables existantes.




Depuis 2006, la Commission européenne (CE) consulte les Etats membres dans le cadre de son programme de réduction des charges administratives en particulier pour les PME. L'objectif poursuivi est d'assurer que la législation communautaire dans les domaines du droit des sociétés, de la comptabilité et du contrôle des comptes corresponde aux besoins actuels des entreprises européennes et leur permette d'être plus compétitives et de mieux réussir dans un environnement international hautement concurrentiel.

L’actuelle proposition viendrait remplacer les quatrième (78/660/CEE) et septième (83/349/CEE) directives comptables pour faire place à une seule directive comptable.

Les principaux changements annoncés dans ce projet sont :
- Augmentation des seuils comptables ;
- Introduction des principes généraux de l’ »importance relative » et de la « prééminence de la substance sur la forme » ;
- Introduction d’un régime spécifique pour les petites entreprises :
. Information à fournir dans l’annexe limitée à cinq domaines clés : a) méthodes comptables ; b) garanties, engagements, éventualités et arrangements non comptabilisés au bilan ; c) évènements postérieurs à la date de clôture du bilan non comptabilisés au bilan ; d) dettes à long terme et dettes garanties ; et e) transactions avec les parties liées.
. Aucun contrôle légal n’est imposé au niveau du droit européen (suppression de l’option Etat membre), sauf si l’entité est d’intérêt public.
. Les petits groupes sont exemptés de l’obligation d’établir des états financiers consolidés (suppression de l’option Etat membre), sauf si l’une des entités est d’intérêt public.
- Réduction du nombre de modèles de bilan et de compte de résultat ;
- Suppression de la distinction entre éléments ordinaires et extraordinaires dans le compte de résultat. Les éléments d’un montant ou d’une incidence exceptionnelle sont à présenter séparément dans le compte de résultat accompagnés d’une note explicative (art. 15) ;
- Déclaration des sommes versées aux gouvernements – disposition applicable qu’aux grandes entreprises et aux entités d’intérêt public extractives ou qui exploitent des forêts primaires. Obligation, pour ces entreprises, de déclarer les sommes versées aux gouvernements dans chacun des pays où elles opèrent, en précisant, le cas échéant, à quel projet elles ont été affectées, lorsque ces montants atteignent un niveau significatif pour le gouvernement destinataire (chapitre 9 de la proposition de directive).
- Introduction d'un nouvel article (art. 46) pour préciser que, de manière générale, les entités d’intérêt public ne peuvent pas, en principe, bénéficier des exemptions prévues par la présente directive.

IFRS pour les PME
La présente proposition de directive ne prévoit pas l’adoption obligatoire des IFRS pour les PME ; certaines dispositions de la proposition de directive rendant impossible une adoption explicite fidèle et intégrale des IFRS pour les PME.

Transposition de la directive en droit national
Les Etats membres doivent mettre en vigueur ces dispositions législatives au plus tard le 1er juillet 2014.

Prochaine étape
La proposition de révision des directives comptables sera transmise au Parlement européen et au Conseil des ministres de l'UE en vue de son adoption. Cette nouvelle directive viendra abroger les directives de 1978 (78/660/CEE – comptes annuels) et de 1983 (83/349/CEE – comptes consolidés) et les modifications ultérieures qui y ont été apportées.

European Commission

Lundi 14 Novembre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

ENGLISH
Articles and press releases are provided as is and have not been edited or checked for accuracy.
Any queries should be directed to the company issuing the press release or to the author issuing the article.
If you have a question for the author, or would like to comment on this article, use the box above. Your comment will be moderated before publication.
Your comment or question will appear below and the author or Finyear editor will be able to respond. Please note that your name will appear next to your comment (not your email).
Finyear does not offer financial advice of any kind and the opinions of authors are not necessarily those of Finyear.
By posting your comment, you agree to our acceptable use policy. If you read anything here that you consider inappropriate or offensive, please contact the adress : contact (at) finyear.com
Finyear: Daily News & Best Practices for the Finance Executives (CFO, Treasurer, Controller, Credit manager, accountant, financial executive, etc...).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. You may share using our article tools.
Please don't cut articles from Finyear.com and redistribute by email or post to the web without permission: contact (at) finyear.com

FRANCAIS
Les articles et les communiqués de presse sont fournis tels quels et n'ont pas été modifiés ou vérifiés.
Toute demande de renseignement doit être adressée à la société émettrice du communiqué de presse ou à l'auteur de l'article.
Si vous avez une question pour l'auteur, ou si vous désirez commenter cet article, utilisez la boîte ci-dessus. Votre commentaire sera modéré avant publication.
Votre commentaire ou question ci-dessous apparaîtra et l'auteur ou l'éditeur Finyear sera en mesure de répondre.
Veuillez noter, s'il vous plaît, que votre nom apparaîtra à côté de votre commentaire (pas votre adresse email).
Finyear n'offre pas de conseils financiers de quelque nature que ce soit et les opinions des auteurs ne sont pas nécessairement celles de Finyear.
En postant votre commentaire, vous acceptez notre politique d'utilisation et nos mentions légales.
Si vous lisez quelque chose ici que vous considérez inapproprié ou offensant, s'il vous plaît contacter l'adresse: contact (at) finyear.com
Finyear: actus quotidiennes et meilleures pratiques pour les cadres financiers (CFO, trésorier, contrôleur, gestionnaire de crédit, comptable, cadre financier, etc ..).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. Vous devez utiliser nos outils de partage situés sur les articles.
SVP ne coupez-pas les articles issus de Finyear.com, ne les reroutez-pas par message sur le web sans autorisation : contact (at) finyear.com


Lettres Finyear



Conférences


Magazine n°33


FY Research


Livres Blancs



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30