Portrait du CFO Français


Étude exclusive Michael Page auprès de 4438 CFO de 40 pays. Baromètre Mondial CFO 2012 Michael Page (Analyses – Q4 2012).




Laurent Leloup
Laurent Leloup
La deuxième édition du baromètre CFO Michael Page (1) révèle que les directeurs financiers français utilisent moins les réseaux sociaux que la plupart de leurs homologues européens :
- Seuls 53% des CFO Français interrogés déclarent utiliser les réseaux sociaux, ce qui les place en queue du classement européen, juste devant les Polonais (50% d’utilisateurs), les Italiens (46%) et les Russes (30%).
- Au niveau mondial, les Néerlandais, les Mexicains et les Suédois se partagent la palme des CFO les « plus connectés » avec plus de 70% d’utilisateurs assidus.

Une utilisation dominée par le développement de carrière
Les CFO Français qui utilisent les réseaux et médias sociaux le font en priorité en pensant à leur propre développement de carrière (28% des citations). Leur deuxième motivation est l’établissement et le développement de relations avec des partenaires d’affaires (23%). En outre, seuls 19% déclarent utiliser ces réseaux pour recruter des collaborateurs. Cette hiérarchie des motivations se retrouvent dans toutes les régions. L’utilisation pour le développement de carrière est nettement plus marquée chez leurs collègues Turcs, Suisses et Portugais (respectivement 53%, 52% et 49%).

« Il est intéressant de rapprocher ces résultats de ceux de l’étude que nous avons menée l’an dernier sur les cadres français et les réseaux sociaux (2). Sauf dans les secteurs technologiques et les fonctions techniques, on constate que les cadres utilisent majoritairement les réseaux sociaux pour développer leur réseau de contacts professionnels et garder le contact avec des relations personnelles. C’est le cas des CFO Français. Paradoxalement, alors qu’ils utilisent ces réseaux dans une logique de visibilité et de valorisation de leur parcours, ils ne les perçoivent pas comme un canal privilégié pour recruter des collaborateurs », commente Johann Van Nieuwenhuyse, Directeur Senior de Michael Page Finance & Comptabilité.

Extrait de l'étude :

Portrait du CFO Français

1. Démographie du CFO français

Le CFO français type est majoritairement un homme (80%), âgé de 40 à 50 ans (50%). Il est devenu CFO entre 30 et 40 ans (70%).
- C’est en Amérique du Nord que l’âge pour devenir CFO est le plus avancé.
- Sur la parité homme-femme, les Russes sont les champions : 33% des CFO interrogés sont des femmes. Ils sont suivis par les Suédois, les Portugais, les Polonais et les Turcs (resp. 26%, 25%, 24% et 22% de femmes CFO). Les français n’arrivent qu’en 6ème position avec 19% de femmes CFO.
- A la traîne on trouve les Allemands et les Hollandais avec seulement 5% de femmes CFO !

Portrait du CFO Français

2. Fonctions et responsabilités du CFO français

- Il encadre généralement une équipe de moins de 10 personnes (seul 1 sur 4 manage plus de 20 personnes) et sa rémunération annuelle globale est en moyenne de 115 K€, dont 15% de variable.
- On note des disparités entre les sexes : les femmes, plus jeunes que leurs confrères masculins, ne gagnent que 105 K€ en moyenne contre 130 K€ pour les hommes.
- La crise actuelle mène le CFO français à prioriser les projets d’optimisation de réduction des coûts, même s’il n’anticipe pas de changements dans son département finance en 2012
- En 2011, ils étaient plus nombreux à travailler sur l’implémentation de nouvelles politiques internes (31%)
- Concernant les problématiques RH qu’il doit gérer pour son entreprise, le CFO français déclare que son entreprise se focalisera en 2012 sur la fidélisation des équipes (29%), devant l’ambiance de travail (22%), la formation (22%) et le recrutement de talents (20%)
- Près de la moitié des CFO a aussi les ressources humaines dans son scope
- C’est en Amérique du Nord que l’ont trouve les niveaux de rémunération les plus élevés, avec 49% des DAF qui gagnent plus de 200k€ annuels. Vient ensuite le Pacifique (Australie et NZ) et l’Amérique Latine.
- En Europe, les Suisses sont les champions, avec 69% des DAF qui gagnent plus de 150k€. Ils sont suivis par les Allemands et les Hollandais (resp. 54% et 49% des DAF qui ont un package supérieur à 150k€). La Belgique, l’Italie et la France, et suivent avec resp. 27%, 21% et 19%).

Portrait du CFO Français

3. Aspirations du CFO français

- Le CFO français se voit avant tout comme un développeur (42%), alors que ses homologues dans le reste du monde se projettent plus en leaders, notamment en Amérique du Nord.
- Le CFO français est ambitieux : il se voit gravir les échelons hiérarchiques dans les 2 ans qui viennent (70%) et seuls 16% se voient rester au même poste
- Aussi, la perspective d’un scope plus important est un des critères essentiels dans ses choix de carrière, devant le package et la stratégie de l’entreprise.
- Pour atteindre ses ambition de carrière, le CFO français déclare devoir progresser en communication et en management stratégique.

Portrait du CFO Français

L’ouverture sur le monde du CFO français

1. L’ouverture internationale pour le business

- Quel que soit son pays, le CFO désigne sa propre région, l’Asie Pacifique et parfois une région proche culturellement comme étant les zones les plus attractives pour son activité. Les CFO français désignent tout naturellement l’Europe (40%) suivie de l’Asie Pacifique (32%).

Portrait du CFO Français

2. Pratique des langues étrangères

- Il parle en moyenne 1,3 langues étrangères : anglais (87%), espagnol (13%) et allemand (12%). Il est globalement moins polyglotte que ses collègues européens.

Portrait du CFO Français

3. Mobilité internationale

- 3 CFO français sur 4 se déclarent mobiles, 46% à l’international.
. Les CFO d’Amérique du Nord et de la région Pacifique sont les moins disposés à déménager. Notamment, les Américains du Nord sont peu nombreux à penser à l’expatriation internationale.
. En Europe, les Français figurent parmi les moins disposés à partir à l’international, juste derrière les Polonais, les Belges et les Allemands avec seulement 49% des CFO qui se déclarent prêts à partir et (resp. 49%, 50% et 52%), et loin derrière les Turcs, les Russes et les Italiens (resp. 67%, 64% et 61%)

Portrait du CFO Français

Portrait du CFO Français

En conclusion: des CFO moins ouverts sur l’international en France.

Les CFO français et les réseaux sociaux

Utilisation des réseaux sociaux

Les CFO français figurent parmi les CFO qui utilisent le moins les réseaux sociaux, avec près de la moitié d’entre eux qui ne les utilisent pas.

Portrait du CFO Français

Les CFO français utilisent en majorité les réseaux sociaux pour soutenir leur carrière professionnelle et trouver des partenaires d’affaires. Ils ne sont que 19% à déclarer s’en servir pour recruter des collaborateurs.

Portrait du CFO Français

(1) Questionnaire auto-administré sur Internet en février-mars 2012 auprès de 4438 Chief Financial Officers en poste dans 40 pays de toutes les régions du globe : Amériques (7 pays), Europe (20 pays), Asie-Pacifique (8 pays, Moyen-Orient & Afrique (5 pays).
(2) Étude « Réseaux sociaux & Recherche d’emploi » réalisée du 24 au 28 novembre 2011 auprès de 3 418 cadres en veille, en recherche active ou ayant récemment recherché un emploi.

Laurent Leloup


Vendredi 21 Décembre 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Finyear magazine


L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Finyear évènements


Finyear livres Blancs



Finyear lettres métiers