Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Plus du quart des dirigeants de PME françaises prévoient une opération de croissance externe d’ici 2012


Une étude de Grant Thornton, groupe leader d’audit et de conseil en France et dans le monde, menée par Experian Business Strategies Ltd. auprès d’un panel de 7 400 entreprises privées, à travers 36 pays représentant 81 % du PIB mondial, montre que 27 % des dirigeants d’entreprises françaises interrogés prévoient de croître à travers des opérations de croissance externe dans les 3 prochaines années, contre 47 % dans la précédente édition de l’étude.




Ce chiffre est en ligne avec la moyenne européenne de 25 %. En Amérique du nord (Etats-Unis et Canada), même si la proportion d’entreprises envisageant une acquisition diminue par rapport à 2009 (passant de 44 % à 32 %), elle reste au-dessus de la moyenne mondiale (26 %).

Arnaud Limal, associé de Grant Thornton Corporate Finance, commente : « Les dirigeants nord-américains ont d’abord pris des mesures de réduction de leurs coûts face à la crise. Cependant, ils connaissent les avantages liés à la croissance externe et savent que les opérations de fusions-acquisitions restent un moyen stratégique efficace pour accélérer leur croissance ».

Il existe cependant des zones géographiques plus confiantes. Par exemple, 66 % des dirigeants polonais interrogés, dont le pays a évité la récession, pensent mener des opérations d’acquisition dans les 3 prochaines années, tout comme les chefs d’entreprises finnois (à 38 %), hollandais (à 41 %) ou encore russes (à 34 %).

Le premier objectif que se donnent les chefs d’entreprises français à travers une opération de croissance externe est d’accéder à de nouveaux marchés dans des zones où ils ne sont pas encore implantés (à 69 %). La recherche de synergies et d’économies d’échelle est également l’un des objectifs recherchés par 51 % des répondants, tout comme l’acquisition de technologies ou de marques existantes (31 % des chefs d’entreprises interrogés).

Les résultats de l’étude montrent également qu’en France, 16 % des dirigeants interrogés prévoient une transmission du capital de leur entreprise dans les 3 prochaines années (ils n’étaient que 9 % l’an dernier à envisager une cession). Au niveau mondial, la moyenne est de 10 % seulement. Les chefs d’entreprises qui envisagent majoritairement de céder leur entreprise dans les 3 ans à venir sont les dirigeants sud-américains (20 %) mais également scandinaves (à 15 %).

Arnaud Limal conclut : « Alors que les bourses mondiales remontent, la forte volatilité connue ces dernières années a rendu les dirigeants-actionnaires plus prudents sur les sorties en bourse et les LBO-MBI retrouvent grâce à leurs yeux, surtout si les financements redeviennent disponibles ».

L’étude complète (en anglais) est téléchargeable en cliquant sur ce lien :
www.grant-thornton.fr/Kiosque_-_Actualites/spub-177-M&A_Report_Final.pdf

A propos de Grant Thornton
Grant Thornton rassemble en France plus de 1 200 associés et collaborateurs dans 25 villes et se place parmi les leaders des groupes d'audit et de conseil en se positionnant sur 5 métiers : Audit, Expertise Conseil, Finance Conseil, Finance Transformation & Outsourcing et Conseil Juridique, Fiscal et Social. Les membres de Grant Thornton International constituent l’une des principales organisations mondiales d’audit et de conseil. Chaque membre du réseau est indépendant aux plans financier, juridique et managérial.
www.grant-thornton.fr

A propos l’International Business Report de Grant Thornton
L’International Business Report est une enquête annuelle menée par Experian Business Strategies Ltd. pour le compte de Grant Thornton International, évaluant les attitudes et les attentes des entreprises à capitaux privés mondiales depuis plus de 15 ans. Cette année, le panel d’étude était composé de 7 400 entreprises privées à travers 36 pays représentant 81 % du PIB mondial. Grant Thornton International verse 5 USD pour chaque questionnaire complété, correspondant à près de 40 000 USD pour l’année 2009.
www.internationalbusinessreport.com

Mardi 16 Mars 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News