Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Pierre Joron, directeur du développement de Hawk Titrisation


Le fonds commun de créances multi-cédants dédié aux TPE et PME.





Pierre Joron, directeur du développement de Hawk Titrisation
DSO - Pouvez-vous nous présenter Hawk Titrisation ?

Pierre Joron - Hawk Titrisation est un fonds commun de créances multi-cédants dédié aux TPE et PME. Créé à la fin de 2005, il leur permet à ce jour d'obtenir des lignes de financement d'un montant compris entre 50 000 et 750 000€.

La gestion commerciale du fonds est réalisée par Hawk France, basée à Lyon, tandis que la gestion financière des opérations a été confiée à Gestion Titrisation Internationale (GTI).

DSO - Quelle est la vocation du fonds Hawk Titrisation ?

PJ - La France compte environ 2,5 millions d'entreprises, dont 95% sont des TPE (0 à 19 salariés) et 4% des PME (20 à 249 salariés). Celles-ci qui emploient environ 60%des salariés et constituent plus de la moitié de la valeur ajoutée des entreprises sont très dynamiques. C'est pourquoi la possibilité qu'elles ont d'obtenir des financements souples et suffisants est déterminante pour leur développement et celui de notre économie.

Les banques multiplient les offres et les outils destinés à leur faciliter l'accès au financement et sont pour elles un partenaire essentiel. D'autres intervenants sont également présents pour les accompagner, mais en dépit d'un dispositif global très performant il subsiste des besoins.

La titrisation est une technique de refinancement d'actifs qui peut apporter une réponse efficace à ces besoins complémentaires, mais elle repose sur des opérations longues et complexes à mettre en œuvre. Aussi son utilisation par les TPE et PME ne peut être envisagée qu'à travers l'adhésion individuelle à un programme de titrisation multi-cédants. Fort de ce constat, Hawk Titrisation a créé un Fonds Commun de Créances ouvert auquel ces entreprises peuvent adhérer pour refinancer leurs créances commerciales avec une grande flexibilité et une simplicité de mise en œuvre.

Cette solution de financement n'a pas pour vocation de remplacer les concours bancaires existants, mais de les compléter. Ainsi elle s'adresse à bon nombre d'entreprises : fondamentalement à celles qui ne disposent pas suffisamment de concours bancaires court terme pour faire face à leurs besoins de trésorerie à l'instant t, mais également à toutes celles qui souhaitent s'assurer une marge de sécurité financière en ménageant leur capacité d'emprunt auprès des banques parce qu'elles anticipent un accroissement significatif d'activité ou préparent un projet d'investissement.

C'est sa flexibilité et sa simplicité de mise en œuvre qui assurent sa complémentarité avec les solutions bancaires, l'ensemble du dispositif étant mis au service de la stratégie financière de l'entreprise :

  • aménagement des lignes bancaires
  • accroissement des besoins de trésorerie résultant d'un fort développement d'activité
  • restructuration du BFR
  • refinancement d'opérations de LBO par le biais d'une remontée d'un superdividende …etc…



DSO - Comment se développe le fonds après quelques mois d'activité ?

PJ - A ce jour les entreprises qui adhèrent ne recherchent pas un financement substitutif, mais fondamentalement une ressource financière complémentaire des solutions classiques auxquelles elles ont habituellement recours. De par sa flexibilité, le fonds Hawk Titrisation constitue une réponse bien adaptée à ce besoin et c'est la raison pour laquelle nous connaissons actuellement un développement très encourageant.

DSO - Quelles sont les perspectives pour les prochains mois ?

PJ - Initialement ce développement s'est construit à partir de l'ensemble des professionnels du conseil en ingénierie financière. Nous constatons aujourd'hui un élargissement de ce sourcing à de nouveaux partenaires, tels que des experts-comptables ou des banquiers par exemple.

Cette évolution s'explique naturellement en raison du rôle central de ces acteurs dans l'analyse des problématiques financières, mais aussi en raison des caractéristiques de cette solution et d'un processus décisionnel qui permet une grande réactivité.

Si cette tendance se confirme, alors la titrisation pourra progressivement s'installer dans le paysage financier avec un positionnement original.

DSO - Pierre Joron, je vous remercie

Contact :
Pierre JORON
Directeur du Développement
62, rue de Bonnel
69448 Lyon Cedex 03
Tel : 04 37 48 43 52
Portable : 06 85 72 22 54
Fax : 04 37 48 43 59
pierre.joron@hawkfinance.fr

Vendredi 20 Octobre 2006
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs