Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year

Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year

 
 
 


              



PTZ et loi Pinel, les stars de 2016


Si l’immobilier s’est bien porté en 2015, c’est en partie grâce à un environnement économique extrêmement favorable. En 2016, deux dispositifs vont soutenir l’embellie du secteur.



Voilà plus d’un an que les taux d’intérêt sont en baisse. Alors qu’ils dépassaient allègrement les 4% en janvier 2012, ils s’établissent désormais aux alentours de 2,05% sur 20 ans. Et les dernière mesures de la Banque Centrale Européenne devraient encore pousser les taux à la baisse. Sur la même période, les prix des logements ont également baissé, de 5% en moyenne dans l’ancien. Ces deux diminutions ont permis au secteur de sortir du marasme ambiant.

La loi Pinel a également été d’un grand recours. Elle est dispositif d’incitation à l'investissement locatif, soit le fait de bénéficier d’une réduction d’impôt pour l’achat ET la location d’un logement. Décrié à ses débuts en 2015, elle a rapidement conquis les investisseurs. Reconquis, plutôt, tant la loi Duflot les avait désespéré. Sylvia Pinel, ex ministre du Logement avait entendu leurs doléances. Elle a apporté plus de souplesse à sa loi en proposant trois réductions d’impôt correspondant à 3 durées locatives :

- 12% de réduction pour une location de 6 ans.
- 18% pour 9 ans.
- 21% pour 12 ans.

Elle a aussi ajouté la possibilité de louer le bien à ses ascendants et descendants. Au final, l’investissement locatif en 2016 est particulièrement attractif, bien plus que les années précédentes.

Le prêt à taux zéro nouveau est arrivé

L’autre dispositif star de l’année 2016 sera le prêt à taux zéro (PTZ). L’intérêt de ce prêt est qu’il ne produit pas d’intérêt, comme son nom l’indique si bien. Cela permet de réduire grandement le coût global d’un achat. D’autant que le PTZ a été réformé au 1er janvier 2016. Et selon les professionnels du secteur, la refonte devrait soutenir la reprise dès cette année.

Le PTZ finance en partie l’achat de sa résidence principale, à hauteur de 40% du prix, contre 26% auparavant. Il est également éligible dans l’ancien sur l’ensemble du territoire, contre 6 000 communes en 2015. Par contre, l’ancien est conditionné à des travaux de réhabilitation. Le PTZ est conditionné aux ressources de l’investisseur.

Ainsi, toutes les conditions sont réunies pour que 2016 soit l’année de l’immobilier. Les prémisses sont posés, la conclusion devrait être heureuse.



Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- The Blockchainer
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mardi 22 Mars 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



évènements


Lettres métiers


Livres Blancs



Blockchain Daily News