Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Optimisme quant aux perspectives de croissance de l’économie américaine


Selon Bill Miller, président et directeur des investissements (CIO) de Legg Mason Capital Management, filiale de Legg Mason, le marché sous-estime le potentiel de croissance du PIB américain en 2010. Il estime en effet que la reconstitution massive des stocks alimentera la reprise de l’économie et que la progression du marché d’actions atteindra 20% cette année.




Aux Etats-Unis, la contraction de la production industrielle a été largement supérieure à la baisse effective de la demande, les entreprises puisant dans leurs stocks pour combler l’écart. Bill Miller anticipe ainsi une rapide reconstitution des stocks, qui alimentera une forte reprise de la croissance économique pendant plusieurs trimestres.

Alors que le consensus et la Réserve fédérale tablent sur une croissance du PIB de 2,6% et 2,7% respectivement en 2010, Bill Miller pense quant à lui que la croissance excédera probablement ces estimations et qu’elle pourrait même atteindre 8%. Fort de cette reprise, le marché d’actions pourrait gagner jusqu’à 20%.

Les sociétés américaines génèrent des résultats régulièrement supérieurs aux prévisions et Bill Miller souligne le fait que depuis 1871, les marchés d’actions ont connu 14 décennies de performances négatives, parmi lesquelles ces dix dernières années.* Or, chacun de ces 13 épisodes a été suivi de dix années de performances (ajustées de l’inflation) supérieures à 10%, soit un résultat largement supérieure à la moyenne de long terme en termes réels (6,66%) et plus que deux fois supérieure à celle des emprunts d’Etat. Selon lui, les actions sont extrêmement sous-évaluées par rapport aux obligations, mais les investisseurs continuent de privilégier ces dernières.

Bill Miller estime que les secteurs de la technologie et de la finance seront les principaux bénéficiaires de la reprise et a donc positionné son portefeuille en conséquence. Les valeurs technologiques représentent la première pondération du portefeuille, une décision justifiée par la solidité des bilans du secteur et la publication de résultats record. Parmi les principales positions figurent IBM, Cisco, Microsoft et Hewlett Packard.

Les valeurs financières représentent la deuxième pondération du portefeuille. Bill Miller estime que les sociétés financières n’ont jamais été aussi liquides depuis les années 1930 et que celles qui ont résisté à la crise de ces deux dernières années sont en bonne posture pour gagner des parts de marché substantielles. Par ailleurs, les banques affichent des bilans de plus en plus sains puisque les pertes comptabilisées sont au minimum deux fois moins élevées que celles estimées dans les scenarii de stress testing.

Les sociétés de très grande capitalisation – notamment les grandes enseignes à forte notoriété – sont les mieux placées pour exploiter la croissance des marchés émergents au cours des prochaines années, affirme Bill Miller. Les résultats qu’elles génèrent à l’étranger leur permettront d’afficher une croissance plus rapide que leurs homologues de plus petite taille, tandis que la croissance de la demande des ménages chinois, qui bénéficie des mesures de relance du gouvernement, soutiendra également le dollar si elle se traduit par une hausse des exportations américaines.

*Source: Jeremy Siegel, Université de Pennsylvanie

A propos de Legg Mason
Legg Mason, Inc., basée à Baltimore (Etats-Unis) et cotée sur le New York Stock Exchange (symbole : LM), est une société de gestion de fonds internationaux dont l’encours total sous gestion s’élève à 694 Md$ au 30 novembre 2009. La société offre une large gamme de styles de gestion d’actifs sur les grands marchés internationaux.
www.leggmason.fr

Dimanche 17 Janvier 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News