Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Olivier Picciotto de Convertigo





CFO-news: Olivier Picciotto bonjour, Après Twinsoft , Convertigo. Quelle est la différence ?

Olivier Picciotto
Olivier Picciotto
Olivier Picciotto : Deux facteurs changent la perception de notre société vis a vis des clients :
1. Le fait que des investisseurs aient jugé pertinent d’investir sur le marché des mashups, propulse cette technologie sur le devant de la scéne et la rends « réelle » pour les grands comptes.
2. Les prises de RDV à haut niveau de hiérarchie dans les grands comptes sont plus facile à obtenir , Convertigo étant un pure player sur cette techno.

Comment vous positionnez-vous aujourd'hui ?

Convertigo est un « pure player » des mashups d’entreprise

Pouvez-vous nous expliquer en quoi les Mashups sont une technologie d'avenir ?

Le mashups d’entreprise est la seule technologie qui est capable de répondre aux besoins croissants des entreprises en matière d’agilité du système d’information au niveau de l’entreprise étendue. En effet, la maîtrise du système d’information d’un grand compte et déjà presque une utopie, que dire de la maîtrise du SI d’une entreprise étendue ?

Les mashups résolvent ce problème en permettant d’assemble très rapidement pour des couts extrêmement bas des processus issus de divers applications du SI interne d’une entreprise, et des Sis de partenaires de notre entreprise étendue ,dite entreprise 2.0 ..

Pour que cette technologie soit efficace, il est nécessaire que l’accès aux applications cible soit possible même si ces applications n’ont pas été conçues à l’origine pour être assemblées , c'est-à-dire, même si ces applications ne possèdent pas d’APIs, ce qui est le cas de plus de 85% des applications en entreprise.

Comment s'articule votre gamme de produits ?

Notre offre produit se décline sous forme de licences logicielles de serveurs de mashups destinés à être installés au sein des entreprises d’une part, et d’une plateforme SaaS permettant de construire des mashups pour les entreprises qui ne souhaitent pas installer de serveurs dans leurs murs d’autre part.

Quels sont vos marchés cibles ?

Les mashups s’adressent aux grands compte et aux grosses PMEs. Les cible au sein des ces entités sont les directions métiers et fonctionnelles qui identifient tous le jours les business process a optimiser ou a créer a l’aide des mashups.

Comment commmercialisez-vous votre offre ?

Elle est commercialisée en direct et par une réseau de partenaires.

Pouvez-vous nous donner des exemples de réalisations ?

Citons une plateforme des services d’un opérateur télécom qui désire offrir à ses clients un bouquet de services à valeurs ajoutée tels que les renseignement d’entreprise, les SMS, les annuaires divers et variés. Chaque service est réalisé sous forme dune brique mashup. L’application vendue au client final est assemblée sur mesure par l’operateur selon ses besoins par un mashup.
Un fabriquant de matériel audio sophistiqué qui « mashup » son site ecommerce avec l’ERP back office pour donner aux Clients les prix et la disponibilité des articles en temps réel.
OU encore un site de vente en ligne de voyages qui désire offrir une version mobile. Un mashup permet de combiner le site mobile avec le site web original d’exposer les processus de vente dynamiquement sur le mobile sans le redévelopper.

Quelles sont vos objectifs : France, international ?

Convertigo a comme ambition d’être dans un premier temps leader Européen dans le mashups d’entreprise, Puis de prendre une position dominante aux USA.

Olivier Picciotto, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.

© Copyright CFO-news. Propos recueillis par la rédaction de CFO-news


Mercredi 7 Octobre 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs