Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

OCDE : les dynamiques autour de la création d'emplois


Une nouvelle étude de l’OCDE souligne que la manière dont les différents pays accompagnent les jeunes entreprises influe significativement sur leur capacité à se développer durablement et à créer des emplois.




Une analyse sur 10 ans des microdonnées des entreprises de 17 pays de l’OCDE ainsi que du Brésil démontre que, même pendant la crise, les jeunes entreprises (de cinq ans ou moins) ont continué de créer des emplois, ce qui souligne l’importance de les soutenir pendant plusieurs années pour en aider davantage à se pérenniser.

Ce rapport de recherche intitulé The Dynamics of Employment Growth: New Evidence From 18 Countries indique que si la création d’emplois est l’objectif principal des décideurs politiques, il faudrait réduire les obstacles au démarrage de l’activité, ouvrir l’accès et mettre à niveau des dispositifs tels que le crédit d’impôt recherche (CIR), afin de permettre aux jeunes entreprises de réaliser leur potentiel de croissance. Les conditions particulières bénéficiant aux start-up ne devraient pas être retirées trop tôt, et la loi sur les faillites ne devrait pas pénaliser trop lourdement l’échec.

Le graphique ci-dessous montre comment, dans certains pays comme les États-Unis, les start-up ont les moyens de se développer au fil du temps pour atteindre une taille assez significative, et comme dans certains autres, particulièrement en Espagne, beaucoup peinent à croître :

Les autres principales conclusions de ce rapport sont :
- Les jeunes entreprises ne représentent que 17% de l’emploi total mais elles créent 42% des emplois.
- En Belgique, en Italie, au Japon et en Finlande, plus de la moitié des PME-ETI ont été créées il y a plus de dix ans, alors qu’en Espagne et en Hongrie, moins d’un tiers est dans ce cas. En Italie, au Japon et en Espagne, il y a peu de différences de taille entre une société de deux ans et une société de dix ans.
- Le modèle de croissance des start-up diffère largement. Aux États-Unis, les entreprises manufacturières les plus anciennes emploient sept fois plus de travailleurs que les start-up. En Italie et en Norvège, le ratio est tout juste supérieur à deux, tandis qu’en France, en Finlande et aux Pays-Bas, il est inférieur à deux.
- Les PME-ETI représentent 63% de l’emploi total et 75% de la création des emplois. Seulement 36% d’entre elles ont cinq ans ou plus (soit seulement un quart des emplois des PME-ETI), mais elles représentent 55% des emplois créés par les entreprises.

Téléchargez l’étude ci-dessous (PDF 96 pages en anglais)

5jz417hj6hg6.pdf 5jz417hj6hg6.pdf  (2.52 Mo)


OCDE



Les médias du groupe Finyear

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres


Mercredi 4 Juin 2014
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs