Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Nous construisons notre propre cercueil : Le Trading Haute Fréquence


La semaine dernière, le NASDAQ a été gelé pendant trois heures en raison d’une mauvaise connexion !




Patrick Jaulent
Patrick Jaulent
Lundi dernier, le plus grand marché de produits dérivés en Europe a été fermé pendant une heure à la suite d'un « pépin » !

À la fin de 2006, la plupart des pays d’Asie connurent la même mésaventure suite à tremblement de terre qui sectionna un câble transatlantique.

À l’ère des Smartphones, iPad, et Wi-Fi, il est facile d'oublier que l'internet est lié aux infrastructures physiques : serveurs massifs logés dans des immeubles de grande taille, câbles à fibres optiques transocéaniques, sans compter les innombrables routeurs et commutateurs qui sillonnent le globe. Toutes les organisations se développent jusqu'à atteindre un point ultime. Et lorsque ce point est dépassé, c’est l’accident.

Regardons ce qui se passe dans la nature : les colonies de fourmis construisent des fourmilières jusqu’à un certain point avant de se replier, les neurones se multiplient de façon exponentielle dans le cerveau d'un enfant, mais ils diminuent à l’âge adulte. Le marché boursier et ses réseaux sont conçus pour permettre, sur le long terme, aux entreprises de lever des fonds pour se développer, et aux investisseurs des récolter les fruits de leurs investissements. C’est une bonne chose pour notre économie. De manière générale, sur le long terme, les marchés sont efficients et sont générateur de création de valeur.

Mais sur le court terme, les choses sont "différentes" (pour être politiquement correct)

Extrait de "Deux tigres sur une même colline",

[...] L’investisseur moyen joue dans une piscine où la température de l’eau est truquée par un très petit groupe de nageurs. Je pense qu'il devrait y avoir un bassin pour les boursicoteurs à la petite semaine qui parient sur le long terme en plaçant leur argent sur des placements sans risque, comme les obligations d’État, et un bassin pour les requins, ces professionnels adeptes de sports extrêmes qui confondent les écrans de Wall Street avec les casinos Vegas. [...]

Les opérations à court terme sont principalement confiées à des traders haute fréquence qui utilisent des algorithmes complexes pour exploiter de micro différences de prix de négociation au cours du temps – non pas en années, en mois ou en jours, mais en quelques secondes voire millisecondes.

Extrait de " Deux tigres sur la même colline"

[...] Steve esquisse un léger sourire tout en se rappelant du temps, pas si lointain, où les relations traders - courtiers étaient basées sur des grimaces loufoques et des gestes farfelus, toutes ces mimiques qui les faisaient ressembler à des pantins agités sans raison. Ensuite, les Quants sont arrivés et avec eux le Trading Haute Fréquence, le THF, supplantant ce commerce à la criée : paume vers l'extérieur, à vendre ! Paume vers l'intérieur, à acheter ! Les doigts près du visage indiquent la quantité, au niveau des épaules, le prix. Les doigts dressés à la verticale, c'est pour compter de un à cinq, placés à l'horizontale, pour compter de six à neuf. Les nombres à un seul chiffre se comptent sur le menton, les dizaines sur le front. Aujourd’hui les deux tiers des transactions boursières au NYSE et NASDAQ se font par THF. [...]

Certes les ordinateurs dépassent de loin la capacité humaine à calculer rapidement, mais lorsqu’il s’agit de prévoir l'évolution des marché, (même sur le long terme - cf le Dr David X. Li et sa fameuse copule gaussienne) : J’ai des doutes. Et lorsque j’entends certains journalistes financiers parler de « prévisions de robots », je me dis que nous avons "dépassé" ce point ultime et qu’il nous reste plus qu’à attendre l’accident.

En quelques nanosecondes des milliards de dollars peuvent être perdus ou gagnés ! Ce n’est pas tant la perte ou le gain du billet vert qui m'importe, mais les emplois liés à ce dernier.

Extrait du livre "Deux tigres sur la même colline"

[...] Tu vois mon ami, ces soi-disant génies jettent à la figure du monde leurs théories et leurs modèles sans le moindre complexe ni la plus petite once de culpabilité ; ce qui les amuserait le plus, c’est de voir tout exploser à la gueule de ceux qui leur font confiance. [...]

Le 17 mai 2013 – plus de 100 millions de dollars changèrent de mains sans qu'une grande partie de petits investisseurs le sache suite à un dysfonctionnement d’un trader haute fréquence. Cet événement n'a pas donné lieu à un accident. Ce n’est que partie remise. Cela arrivera, comme c’est arrivé le 6 mai 2010.

Extrait du livre "Deux tigres sur la même colline"

[...] Steve ne peut s’empêcher de voir en ces mouflets aventuriers de la finance internationale du XXIe siècle, ces savants fous, clones pervers du professeur Cosinus, les véritables coupables de l’effondrement du 6 mai 2010 du NYSE. Le Flash Crash avait révélé à quel point le système financier mondial était devenu dépendant des modèles mathématiques cherchant à quantifier le comportement humain sur les marchés. Il est plus que jamais convaincu qu’un cyber 9/11 serait catastrophique pour les États-Unis. [...]

Rappelez-vous : chaque fois qu'une organisation passe le point ultime, il n'y a qu'un résultat possible : l'implosion et la mort. Le marché boursier actuel a passé ce point et pour accélérer le processus les hackers en tout genre en profitent.

Après la théorie, passons à l’exemple.

Le 6 mai 2010, la société Waddell & Reed Financial, basée à Overland Park au Kansas a décidé d’utiliser un programme informatique pour vendre un grand nombre de contrats à terme. Le rapport de 104 pages, rédigé par les services de la Securities and Exchange Commission (SEC), note que la journée du 6 mai 2010 commença « comme une journée exceptionnellement turbulente » avec des marchés troublés par la crise de la dette européenne. Vers 14 h 30 le Dow Jones Industrial Average affichait un recul d’environ 276 points.

À 14 h 32, un trader de Waddell & Reed décida de vendre une énorme quantité de contrats en se basant sur l’évolution de l’indice boursier 500 S & P. Ceci n’a rien d’inhabituel pour un trader de Waddell, dont le cabinet à l'époque gère environ 25 milliards de dollars, y compris le Fonds stratégique d'actifs Ivy populaire.

Le trader se déchargea de sa tâche en confiant l’opération à un algorithme informatique conçu par des Quants.

Extrait du livre « Deux tigres sur la même colline »

« [...] Steve et Braedon regardent ces Quants, des gamins tout juste sortis de Harvard, du MIT, de Stanford ou du fameux programme d’ingénierie financière d’Oxford. Ils observent ces spécialistes du calcul complexe, faire joujou avec des chiffres, ignorant que derrière ces alignements froids de zéro se cachent des familles et des emplois ». [...]

En règle générale les traders optent pour des algorithmes qui prennent en compte les volumes de transactions, les variations des prix et le temps pour solder une transaction. Cependant le bureau de Waddell a opté pour un algorithme conçu pour vendre les 75.000 mini contrats à un rythme qui ne permettait pas de prendre ces différents facteurs. Cette transaction qui aurait nécessitée 5 heures fut exécutée en 20 minutes en utilisant la technique de « rafales » !

Extrait du livre « Deux tigres sur la même colline »

« [...] Pourquoi envoyer des rafales d’ordres boursiers demande Braedon ?

- En envoyant une rafale d’options d’achats un THF peut lancer plusieurs milliers de ces options à une très grande vitesse, provoquant la panique chez les autres THF puisque que le plus rapide bloque les autres. Il peut également faire croire à un concurrent qu’il y a du trafic.

- Et que vient faire la vitesse ? Est-elle cruciale ?

- Imagine deux joueurs sur un cours de tennis. Tu sais certainement que lors d’un match ils ne restent pas immobiles ; ils se déplacent et frappent la balle. Admets maintenant que l’un des joueurs renvoie celle-ci en 100 millisecondes et l’autre en 50 millisecondes. Le second dispose donc de 50 millisecondes pour analyser le déplacement de son adversaire et préparer son prochain coup.

- C’est une évidence !

- Bien sûr !

- Sur le court, cinquante millisecondes peuvent faire la différence entre un professionnel et un amateur. Transpose cela dans le monde de la bourse en imaginant deux THF, le plus rapide analysera le comportement du moins rapide et agira en conséquence ».
[...]

Et puis ce qui devait arriver, arriva…

Le programme informatique, ce trader Haute fréquence, ce robot a pris le pouvoir !

Le Trader Haute Fréquence a échangé plus de 27.000 contrats en moins de 14 secondes entraînant la panique sur les marchés financiers.

Bienvenue dans le XXIe siècle !

Extraits du livre « Deux tigres sur la même colline »,
Éditions Auteurs d’aujourd’hui : www.editions2a.com
Disponible sur Amazon www.amazon.fr/Deux-tigres-sur-m%C3%AAme-colline/dp/B00DU43FPA


Patrick Jaulent - Canada

Vendredi 6 Septembre 2013
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Rémy Mahoudeaux le 06/09/2013 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aussi lu un article qui traite du même sujet pour un autre livre :

http://lecercle.lesechos.fr/cercle/livres/critiques/221179038/algorithmes-ont-pris-pouvoir

effectivement le problème est que cela a la couleur, le goût la forme du roman, mais ce n'est pas du roman

2.Posté par Jacques L. (DG - Mutuelle) le 06/09/2013 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ma part j'ai apprécié le "roman" des 2 tigres, la trahison d'un membre de la brigade, le mort de Braedon, l'amour entre Steve et Angela, la réunion à la maison blanche sans oublier le fond, la cyber attaque de Wall Street avec l'explication des différents techniques de cybers attaques.

Se former en s'amusant. Merci

3.Posté par Patrick Jaulent le 06/09/2013 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ce livre j’ai utilisé la définition de Jean Giono

Plutôt qu’écrivain, j’essaie d’être simplement romancier. « Le romancier est avant tout un raconteur d’histoires, et mes histoires, je ne vais pas les chercher très loin. Je regarde autour de moi. »

C’est ce que j’ai fait en m’appuyant sur mes trois années passées dans l’une des plus grandes agence de cyber sécurité des USA (cf. 4e de couverture du livre) et j'ai imaginé l'histoire d'une cyber attaque de Wall Street.

Je vous invite à lire la note de mon éditeur sur mon blog.
http://objectifperformance.decideo.fr/Note-de-l-editeur-de-Deux-tigres-sur-la-meme-colline_a107.html

4.Posté par patrick jaulent le 09/09/2013 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le seul rapport officiel du 6 mai 2010 (cette affaire de THF cité dans l'article) a été rédigé le 3 septembre 2010 par
- U.S. Commodity Futures Trading Commission Three Lafayette Centre, 1155 21st Street, NW Washington, D.C. 20581 (202) 418-5000 www.cftc.gov
U.S. Securities & Exchange Commission 100 F Street, NE Washington, D.C. 20549 (202) 551-5500 www.sec.gov
This is a report of the findings by the staffs of the U.S. Commodity Futures Trading Commission and the U.S. Securities and Exchange Commission. The Commissions have expressed no view regarding the analysis, findings or conclusions contained herein.
Il n'y a pas de co-auteur dans ce type de rapport !

Tout autre au rapport, sans doute intéressant, n'est qu'une analyse et n'a rien d'officiel
Le rapport officiel peut être consulté sur les sites
- U.S. Commodity Futures Trading Commission en charge du THF aux USA (www.cftc.gov)
ou
- U.S. Securities & Exchange Commission (www.sec.gov)

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs