Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Les quatre défis d'un Chief Data Officer


Par Laurent Vidal - Directeur de MarkLogic France.




Laurent Vidal
Laurent Vidal
Les entreprises considèrent de plus en plus les données comme une ressource concurrentielle et formalisent le rôle du Chief Data Officer. De nos jours, le CDO est « en charge de la propriété et de la responsabilité des données » au sein de l'entreprise. Des entreprises aussi diverses que la ville de Chicago, Yahoo! et Citigroup font appel à des CDO. Bien qu'il existe une certaine ambiguïté concernant les relations hiérarchiques (le CDO est-il sous la responsabilité du PDG ou du DSI ?), ce poste est crucial. Ses défis sont de plus en plus visibles et requièrent des stratégies à la fois offensives et défensives.

Nous identifions quatre défis que chaque CDO doit relever s'il veut réussir :

1. Établir la stratégie et la direction des données de l'entreprise : en tant que responsable et propriétaire des données au sein de l'organisation, le CDO doit encourager la transformation vers une « entreprise orientée données ». Le CDO doit « prêcher la bonne parole » et stimuler de nouvelles façons de penser concernant la valeur économique des données et leur importance dans la prise de décision. Il doit avant tout bousculer les idées reçues par rapport à l'utilisation des données au sein de l'entreprise.

Par exemple :
- Si vous disposez d'informations précieuses concernant vos clients, produits et fournisseurs, avez-vous réellement besoin de magasins physiques ?
- Comment des villes comme Chicago et New York parviennent-elles à utiliser des bases de données existantes et des données collectées via des caméras vidéo en temps réel et des systèmes de vidéosurveillance pour réduire la criminalité et améliorer les temps de réponse ?
- Comment une entreprise de média réussit-elle à réadapter 40 ans de contenu télévisé et de publications pour créer de nouveaux produits et de nouvelles sources de revenus ?

2. Intégrer des données au sein de silos multiples : aujourd'hui, les données sont au cœur de la performance et de la réussite de l'entreprise. Les dirigeants veulent disposer d'une vision unifiée à 360° de leurs données : un écran unique leur permettant d'avoir une vision globale de leurs activités pour pouvoir les évaluer. Et cela s'applique à toutes les fonctions : le PDG avec des données concernant les performances de l'entreprise et la valeur des actions, un Directeur financier pour les données de planification et de reporting financiers, un Directeur marketing pour les parts de marché et de marque ou un DRH avec les informations sur les salariés. Et il s'agit sûrement, pour eux, de la valeur principale du Chief Data Officer.

En tant que CDO, vous ne pouvez pas assumer la responsabilité des données au sein d'une entreprise si vous ne savez pas où elles se trouvent ou comment les intégrer. De nos jours, les données des entreprises se trouvent dans de multiples silos techniques et commerciaux. Les données marketing résident dans des bases de données consommateur et multi-marques. Les ventes se concentrent sur les données des magasins et des ventes régionales. Les ressources humaines disposent de silos concernant l'embauche, les avantages salariaux, les performances et la rétention du personnel. Les données clients se trouvent souvent dans 36 bases de données de marque commerciale différentes. Pour obtenir une vue à 360° d'un salarié, les RH doivent souvent avoir recours à 10 systèmes RH différents. De plus, la vague de fusions-acquisitions a compliqué les défis concernant l'intégration des données. Intégrer des données à partir de plusieurs sources peut représenter 80 % du temps d'un scientifique des données. Et ce n'est pas tout : entre 60 et 80 % du coût total d'un projet d'entrepôt de données peut être englouti dans l'achat d'un logiciel ETL (extraction, transformation et chargement).
Soyons clairs : les défis concernant l'intégration des données sont devenus ingérables et c'est la raison d'être principale du poste de CDO.

3. Monétiser et prendre conscience de la valeur des données : en considérant les données comme un atout, on cherche de manière proactive les moyens de les monétiser. Ce sont les CDO qui sont principalement chargés de cette fonction au sein des entreprises, tout particulièrement lorsqu'il s'agit d'utiliser des données pour transformer des modèles métiers. Les entreprises de média ont réalisé très tôt que la création de valeur à partir de leur capital intellectuel (quel que soit le format : impression, télévision, film ou contenu en ligne) était essentielle à leur survie. NBC, par exemple, a mis à disposition 40 années du contenu de l'émission Saturday Night Live via l'application SNL. Le Dow Jones a créé une toute nouvelle source de revenus via Factiva, en permettant aux abonnés de rechercher des articles à partir de 36 000 sources d'actualités sous licence..

Les vendeurs réalisent également très vite que les données sur la fidélité et les relations avec la clientèle, les produits et les fournisseurs ont bien plus de valeur que leurs magasins physiques. Ils s'en sont rendus compte quand ils ont compris qu'Amazon était leur principal concurrent alors qu'elle ne possédait pas de magasin. Ils ont réalisé que le principe d'omni-canal est avant tout de reconnaître le client en temps réel et de lui offrir les produits adaptés ainsi que de mettre à disposition les vendeurs qui auront les données nécessaires pour conclure la vente.
Cette démarche nécessite l'utilisation de données afin d'exploiter l'entreprise de manière opérationnelle et non de se contenter d'observer les tendances. Ce changement de vision doit être apporté par le CDO.

4. Sécurité des données : alors que l'intégration et la monétisation des données représentent la ligne offensive du CDO, la sécurité correspond à sa défense. Le coût des récentes violations de données dans les secteurs du commerce, de la banque, du gouvernement et des industries des média est extrêmement élevé. Exemples de problèmes récents : violation des données bancaires pour Target Stores, violation de la confidentialité des informations contractuelles et salariales chez Sony Pictures ou erreur logicielle au sein de la base de données centrale du Democratic National Committee ayant permis aux collaborateurs de Bernie Sanders d'accéder aux données confidentielles de la campagne Clinton.

La vaste croissance des technologies open-source, grâce auxquelles les développeurs téléchargent et utilisent des logiciels même s'ils ne disposent pas de la sécurité nécessaire ou s'ils ne sont pas installés correctement, met ce problème sous les projecteurs. Information Age en faisait état l'année dernière : MongoDB, un fournisseur de logiciel open-source, s'est retrouvé face à un cas grave d'infraction de la sécurité lorsque 40 000 de ses bases de données clients se sont révélées non sécurisées sur Internet, avec notamment la base de données d'une entreprise de télécom française regroupant les numéros de téléphone et les adresses de 8 millions de clients.

S'ils ne veulent pas perdre leur travail, les CDO doivent s'assurer que chaque composante technologique utilisée au sein de l'entreprise est réellement sécurisée et opérationnelle.
Les entreprises prennent conscience de la valeur des données comme avantage concurrentiel et le rôle du CDO dans la transformation basée sur les données au sein de l'organisation continuera à prendre de l'ampleur. Le CDO doit savoir diriger son équipe en l'aidant à gagner le « jeu des données » sur un plan offensif et défensif.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Mardi 6 Septembre 2016
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News