Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Les marchés émergents devraient poursuivre leur progression à long terme (Batterymarch)


Les marchés émergents bénéficient toujours de bonnes perspectives à long terme grâce à leurs fondamentaux attractifs, selon Batterymarch, filiale de Legg Mason, neuvième gérant d’actifs au monde (1).




Les marchés émergents devraient poursuivre leur progression à long terme (Batterymarch)
« Certains se demandent si les performances significatives des marchés émergents par rapport aux pays développés sur la dernière décennie(2) appartiennent désormais au passé » constate Ray Prasad, gérant de portefeuille senior dans l’équipe dédiée aux marchés émergents de Batterymarch. « Mais nous sommes convaincus que les fondamentaux qui ont permis cette surperformance restent d’actualité.»

« Les valorisations sont à des niveaux extrêmement attractifs pour les investisseurs disposant d’un horizon de placement de long-terme. La croissance tirée par les investissements se poursuit dans nombre de pays émergents, en dépit des interrogations de plus en plus fortes sur la croissance mondiale. Nous observons déjà les prémisses de démarches visant à renforcer la croissance future dans les pays émergents – et la Chine montre la voie à travers des baisses de taux d’intérêt et d’autres initiatives plus qualitatives. »

« En outre, avec la baisse d’environ 50 % de l’indice MSCI Emerging Markets Index depuis le début de l’année dans la foulée des événements survenus sur les marchés et de la perte de confiance, les ratios de PE (cours / bénéfice) se situent à des niveaux historiquement bas. Cela signifie qu’en dépit du risque de baisses supplémentaires à court terme sur les marchés émergents, il existe désormais de réelles opportunités pour des investisseurs à long terme. »

Parmi les fondamentaux solides des marchés émergents, citons :

La rentabilité des capitaux propres : Plusieurs marchés émergents affichent une rentabilité des capitaux propres attractive, car de nombreuses entreprises ont réduit leur endettement à la suite des crises de la fin des années 90 et du début des années 2000. Ces entreprises ont réussi à améliorer considérablement leur ROE tout en réduisant leur endettement, grâce, en grande partie, à la croissance de leurs bénéfices. L’indice MSCI EM affiche un ratio « dette/fonds propres » bien plus sain que l’indice MSCI World(3), ce qui indique que les entreprises des marchés émergents ont plus de fonds propres que celles des marchés développés, et qu’elles peuvent ainsi maintenir une rentabilité attractive tout simplement en s’endettant.

Macroéconomie : Les pays émergents ont globalement pris en main leurs déséquilibres budgétaires, amélioré leurs balances commerciales, rallongé les échéances de leurs obligations et augmenté leurs réserves de change.

Moindre dépendance envers les pays industrialisés : Les liens des marchés émergents entre eux se sont renforcés, alors que les liens de certains d’entre eux avec les Etats-Unis se sont relâchés. Si ce phénomène n’est pas suffisant pour soutenir la thèse du « découplage », des projets d’infrastructure importants en Inde, en Chine, au Moyen-Orient et en Russie, associés à une hausse de la consommation intérieure dans ces pays, devraient contribuer à les protéger contre un ralentissement de la demande en provenance des Etats-Unis et d’autres pays industrialisés.

Présence accrue dans la communauté mondiale : Les économies émergentes représentent plus de 80 % de la population et de la superficie mondiales, près de 70 % des réserves de change et plus de 50 % du PIB. Avec à peine plus de 10 % de la capitalisation boursière mondiale4, les marchés émergents restent sous-capitalisés. Ils devraient continuer leur progression, grâce à la hausse des cours et à de nouvelles introductions en Bourse, et refléter ce potentiel de croissance significatif.

En juin dernier, Legg Mason a lancé le fonds Batterymarch Emerging Markets Equity Fund, dans le cadre de sa gamme Legg Mason Global Funds plc domiciliée à Dublin.
Ce fonds, géré sur l’univers MSCI Emerging Markets, vise à générer une appréciation du capital à long terme. Batterymarch utilise un processus bottom-up sur la base d’un processus alliant modèle quantitatif et recherche fondamentale de gérants expérimentés.
Le processus analyse plus de 1 750 valeurs quotidiennement. Les gérants complètent ces données en intégrant de manière sélective des opinions fondamentales.
Batterymarch Financial Management, filiale à 100 % de Legg Mason, Inc., est présente sur les marchés d’actions émergentes depuis 1987. La stratégie emploie une approche collégiale, sous la direction de David Lazenby.
Batterymarch estime que la clé de la création de valeur réside dans un processus d’investissement discipliné qui intègre une sélection des valeurs rigoureuse, un contrôle des risques efficace, et une maîtrise des coûts de transactions. Ce processus d’investissement éprouvé est conçu pour surperformer dans différents environnements de marché, à travers une rotation de style d’investissement, créant de la valeur dans des marchés haussiers comme baissiers.
Le fonds investit au moins 70 % de son actif total dans des actions de sociétés dont le siège est établi dans un pays émergent ou y réalisant l’essentiel de leur activité.
Batterymarch Financial Management est une société de gestion internationale qui utilise des stratégies quantitatives propres pour investir sur les marchés du monde entier. Elle gère depuis ses bureaux de Boston et de Londres un total de 23,3 MM$ d’actifs (au 30 septembre 2008).
Le fonds Batterymarch Emerging Markets Equity Fund est un compartiment de Legg Mason Global Funds plc, un SICAV à compartiments enregistrée à Dublin.

www.leggmason.fr

(1) Source : Pensions & Investments, classement au 26 mai 2008, sur la base de l’actif mondial géré au 31 décembre 2007.
(2) Source : FactSet
(3) Merrill Lynch
(4) Sur la base des parités de pouvoir d’achat.

Vendredi 24 Octobre 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs