Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Les dirigeants de PME/ETI broient toujours du noir !


Accueil très favorable pour le projet d’une Banque Publique d’Investissement




La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein du Groupe BPCE, présente les résultats de son 10ème Observatoire Banque Palatine des PME/ ETI (CA de 15 à 500 millions d’€) réalisé auprès de 301 dirigeants par l’institut OpinionWay en partenariat avec le magazine Challenges et la chaîne i>Télé.

Les éléments à retenir
- Le pessimisme s’installe sur les dirigeants PME/ETI
- La Banque Publique d’Investissement et l’impôt modulable sur les sociétés, deux mesures phares du projet socialiste plutôt bien accueillies par les patrons

Les dirigeants toujours plus inquiets sur le contexte économique…
La crise financière revenue en force cet été a atteint très fortement le moral des dirigeants PME/ETI. Ils sont désormais très pessimistes pour l’évolution de l’économie française et mondiale.
En octobre leur confiance à 6 mois continue de chuter à respectivement 20% pour l’économie française et 22% pour l’économie mondiale. Le décrochage par rapport aux perspectives émises avant l’été est très violent : 29 points de perdus pour la confiance dans l’économie mondiale ; 37 points concernant l’économie française. Cependant, 42% des dirigeants de PME/ ETI estiment malgré tout pouvoir faire un meilleur chiffre d’affaires qu’en 2010 (85% pensent faire au minimum aussi bien qu’en 2010). Concernant l’emploi, le pronostic semestriel est aujourd’hui revu à la baisse par rapport à celui effectué en septembre, avec un solde de +4% en chute de 8 pts par rapport à septembre. Seulement 13% des patrons pensent augmenter le nombre de leurs salariés dans les 6 prochains mois.

L’opinion des dirigeants sur le programme du PS

Banque Publique d’Investissement et impôt modulable sur les sociétés

Une grande majorité des patrons de PME/ETI sont plutôt favorables à la création d’une banque publique d’investissement qui accompagnerait les PME-PMI dans leurs investissements innovants. 32% des chefs d’entreprise envisageraient d’y faire appel pour financer en fonds propres leurs investissements.
Ils sont également favorables au projet socialiste de création d’un impôt modulable sur les sociétés*. Près des trois quarts des dirigeants interrogés voient d’un bon œil la création de cet impôt tant pour leur propre société (72%), que pour l’ensemble des entreprises françaises (75%) et pour l’économie française (72%).
* Cet impôt vise à baisser les impôts pour les entreprises qui réinvestiraient leurs bénéfices et inversement à les augmenter pour les entreprises qui privilégieraient les dividendes.

Des « emplois d’avenir *» jugés peu utiles
Les dirigeants de PME/ETI ne sont que 42% à estimer que cette proposition pourrait être efficace pour lutter contre le chômage des jeunes, et 32% à considérer qu’elle puisse relancer l’économie dans les domaines de l’innovation environnementale et sociale
Pour Daniel Karyotis, Président du Directoire de la Banque Palatine : «Ce nouveau sondage confirme le retournement de tendance observé depuis cet été. Nul ne s'attendait à une croissance zéro au second trimestre, le moral des chefs d'entreprise français en est d’autant plus atteint. Leur confiance est en « panne sèche », ils s'interrogent et s’inquiètent Il n’est pas donc anormal qu’ils reportent leurs projets d’investissement, de croissance externe. Cependant Il faut garder la « tête froide». 85 % des dirigeants pensent pas leur chiffre d’affaires va au minimum se maintenir au cours des 6 prochains mois, 42% le voient même en croissance».

Pour Frédéric Albert, Directeur adjoint du Développement d’OpinionWay : « La nouvelle crise économique de l’été porte un coup violent au moral des dirigeants de PME/ETI, comme si elle venait balayer définitivement tout espoir de reprise mondiale. Malgré cela, une grande majorité d’entre eux estime encore pouvoir échapper à cette tempête en faisant un résultat au moins aussi bon qu’en 2010. En revanche sur le front de l’emploi, on constate un coup de frein très net sur les perspectives à 6 mois».

Retrouvez l’étude complète sur www.palatine.fr et www.opinionway.com

A propos de la Banque Palatine :
La Banque Palatine, banque des entreprises et du patrimoine du Groupe BPCE, accompagne les entrepreneurs aussi bien sur le plan professionnel que personnel. Elle déploie son expertise auprès des moyennes entreprises et des ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire). Son réseau de 52 agences en France en synergie avec les métiers d'expertise (gestion privée, corporate finance, immobilier, international, salle des marchés...) accompagne aujourd'hui plus de 8 500 entreprises et 110 000 clients privés.
www.palatine.fr

A propos de l’Observatoire Banque Palatine des PME/ETI
Étude quantitative réalisée, auprès d’un échantillon de 301 dirigeants d’entreprises (PDG, DG, DAF, …) dont le chiffre d’affaires est compris entre 15 et 500 millions d’euros, entre le 28 septembre et le 7 octobre 2011. La représentativité de l’échantillon a été assurée par un redressement en termes de secteurs d’activité et de chiffre d’affaires.
Mode d’interrogation : L’échantillon a été interrogé par téléphone sur système CATI. Toute publication totale ou partielle doit impérativement rappeler la méthodologie et utiliser la mention complète suivante «Observatoire des PME/ETI – Opinion Way/Banque PALATINE pour i>TELE-Challenges ».

Vendredi 4 Novembre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News