Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Le rebond de l’économie est maintenant enclenché


Un an après la faillite de la banque américaine Lehman Brothers et la crise la plus grave depuis 1929, le redémarrage de l’économie mondiale est en cours.




Ainsi, que ce soit aux Etats-Unis ou en zone euro, les indices de confiance des directeurs d’achat affichent tous des niveaux d’avant septembre 2008. Ces indicateurs annoncent dès à présent le retour de la croissance dans ces deux grandes zones. Après trois trimestres consécutifs de baisse, le troisième trimestre 2009 devrait en effet voir le retour d’une croissance positive dans les principaux pays occidentaux.

Contre toute attente la consommation des ménages résiste bien à un environnement difficile. Aux Etats-Unis et en zone euro les taux de chômage avoisinent 10 %. Mais la rapide baisse de l’inflation a permis des gains de pouvoir d’achat appréciables. Dans la zone euro, les prix diminuent de 0,7 % l’an en juillet. Aux Etats-Unis ce même indice décline de 2,1 % l’an en juillet. Les indices de confiance de ces deux zones affichent un net redressement et se rapprochent des niveaux d’avant la faillite de Lehman. Les différents plans de relance et la rapidité de leur mise en place ont favorisé cette situation. Le soutien au secteur automobile et les nombreux mécanismes de primes octroyées à l’achat en sont un bon exemple. Le secteur immobilier américain, à l’origine de la crise, est en phase de stabilisation, favorisé par la faiblesse des taux d’intérêt.

Du côté des entreprises les nouvelles sont également meilleures. L’arrêt des investissements avait été brutal, le déstockage et les politiques de réduction des coûts leur ont permis de résister à ce passage à vide. La traditionnelle période de publication des résultats de 2ème trimestre a rassuré le marché sur leur situation. La fin du phénomène de déstockage aura des effets bénéfiques sur l’ensemble de l’économie.

Le secteur financier est maintenant assaini. Allié à un retour à la normale des marchés interbancaires, il va pouvoir retrouver son rôle de courroie de transmission. Les Bourses ne s’y sont pas trompées et ont largement plébiscité ce retournement. Le CAC 40 progresse de plus de 50 % depuis ses points bas de mars et de 18 % environ depuis le début de l’année. Les conditions d’une poursuite de ce mouvement de hausse se mettent peu à peu en place. Le maintien des taux directeurs à un faible niveau tout au long de l’année prochaine, la montée en puissance des plans de relance courant 2010, la fin du déstockage des entreprises et le retour de l’investissement sont autant de leviers de soutien à l’économie qui favoriseront une poursuite de la progression des marchés financiers.

Par Benoît Vesco - Meeschaert
Extrait de Lettre de Conjoncture du 3ème trimestre 2009

www.meeschaert.com

Dimanche 25 Octobre 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News