Finyear, the Financial Year Daily Journal / Le quotidien de l'exercice financier

   


              

Le prélèvement SEPA interentreprises : qu’en est-il de l’accessibilité des banques françaises ?


Pour rappel, les principes de fonctionnement du prélèvement SEPA interentreprises (en anglais, SEPA Business to Business Direct Débit ou « SDD B2B » ) ainsi que les obligations et responsabilités des Intervenants diffèrent du prélèvement SDD « Core ».




Eric Desquatrevaux
Eric Desquatrevaux
Il permet à un créancier d’être à l’initiative de la mise en recouvrement de ses créances mais uniquement vis-à-vis d’un débiteur « non consommateur » qui y consent expressément.

Ce qui nécessitera de lui faire signer un nouveau mandat de prélèvement, alors que pour le prélèvement SDD Core, le principe de continuité des mandats permet d’éviter de faire signer, de nouveau, des mandats pour les prélèvements existants, objets de la migration.

Les principaux avantages pour les créanciers sont un délai de recouvrement plus court d’une journée D-1 au lieu de D-2, une absence de possibilité de remboursement après le débit du compte du débiteur. Tentant !

Mais le SDD B2B présente le gros inconvénient suivant : ce dernier est optionnel et donc n’est pas proposé et/ou accepté par l’ensemble des banques françaises et européennes.

Ainsi la liste obtenue auprès du site de l’ EPC (The European Payments Council ) mise à jour au 8 février dernier, présente l’ensemble des banques qui à ce jour là, adhéraient au B2B SEPA Direct Debit Scheme.

Il apparaît qu’aucune banque du groupe Crédit Agricole (2eme banque française 2012 de par son PNB) n’est présente, ni les Banques Populaires régionales, ni HSBC, ni la Banque postale, ni..ni…

Ainsi si vous souhaitez persister dans l’utilisation du SDD B2B pour votre entreprise en tant que créancier, il faudra s’assurer, que votre propre banque accepte de traiter vos SDD B2B et que les banques de vos clients acceptent, elle aussi de traiter les SDD B2B qui leur seront adressés.

Vous devrez alors gérer la « reachability » de vos clients…et scinder vos clients en B2B « reachable » et B2B « unreachable ». À ces mêmes clients, vous devrez alors leur proposer un prélèvement SDD Score, au mode de fonctionnement différent…

Vous avez dit usine à gaz ?

blog.avizo.tm.fr/le-prelevement-sepa-interentreprises-qu%E2%80%99en-est-il-de-l%E2%80%99accessibilite-des-banques-francaises/


Éric DESQUATREVAUX
Directeur Associé
Avizo - Gestion de la trésorerie et des flux financiers
Conseils, systèmes, ressources

www.avizo.tm.fr
+33 (0)1 72 03 29 33

blog.avizo.tm.fr/mandat-de-prelevement-sepa-sdd-indiquer-la-mention-cnil-est-une-recommandation/


NDLR : Finyear organise le forum SEPA Day.
Plus d'infos sur www.sepa-day.eu


Mardi 26 Février 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

ENGLISH
Articles and press releases are provided as is and have not been edited or checked for accuracy.
Any queries should be directed to the company issuing the press release or to the author issuing the article.
If you have a question for the author, or would like to comment on this article, use the box above. Your comment will be moderated before publication.
Your comment or question will appear below and the author or Finyear editor will be able to respond. Please note that your name will appear next to your comment (not your email).
Finyear does not offer financial advice of any kind and the opinions of authors are not necessarily those of Finyear.
By posting your comment, you agree to our acceptable use policy. If you read anything here that you consider inappropriate or offensive, please contact the adress : contact (at) finyear.com
Finyear: Daily News & Best Practices for the Finance Executives (CFO, Treasurer, Controller, Credit manager, accountant, financial executive, etc...).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. You may share using our article tools.
Please don't cut articles from Finyear.com and redistribute by email or post to the web without permission: contact (at) finyear.com

FRANCAIS
Les articles et les communiqués de presse sont fournis tels quels et n'ont pas été modifiés ou vérifiés.
Toute demande de renseignement doit être adressée à la société émettrice du communiqué de presse ou à l'auteur de l'article.
Si vous avez une question pour l'auteur, ou si vous désirez commenter cet article, utilisez la boîte ci-dessus. Votre commentaire sera modéré avant publication.
Votre commentaire ou question ci-dessous apparaîtra et l'auteur ou l'éditeur Finyear sera en mesure de répondre.
Veuillez noter, s'il vous plaît, que votre nom apparaîtra à côté de votre commentaire (pas votre adresse email).
Finyear n'offre pas de conseils financiers de quelque nature que ce soit et les opinions des auteurs ne sont pas nécessairement celles de Finyear.
En postant votre commentaire, vous acceptez notre politique d'utilisation et nos mentions légales.
Si vous lisez quelque chose ici que vous considérez inapproprié ou offensant, s'il vous plaît contacter l'adresse: contact (at) finyear.com
Finyear: actus quotidiennes et meilleures pratiques pour les cadres financiers (CFO, trésorier, contrôleur, gestionnaire de crédit, comptable, cadre financier, etc ..).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. Vous devez utiliser nos outils de partage situés sur les articles.
SVP ne coupez-pas les articles issus de Finyear.com, ne les reroutez-pas par message sur le web sans autorisation : contact (at) finyear.com



Lettres Finyear



Conférences


Magazine n°33


FY Research


Livres Blancs



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30