Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

La liberté économique en Europe se situe bien au-delà de la moyenne mondiale, selon un indice


La moitié des 20 économies les plus libres du monde se trouve en Europe, la seule région où la plupart des pays penchent vers la liberté, selon l'Indice de liberté économique 2008, publié chaque année par The Wall Street Journal et The Heritage Foundation.




Le nouvel indice classe le niveau européen global de liberté économique à 66,8 (sur une échelle à 100 points dans laquelle un score plus élevé représente une plus grande liberté). C'est bien plus que la moyenne mondiale (60,3) et cela fait de l'Europe la région la plus libre du monde, du point de vue économique.

Son succès se base nombre de facteurs. << Des institutions de marché libre vastes et établies depuis fort longtemps ont généré des scores supérieurs à la moyenne pour l'Europe dans huit des dix libertés économiques mesurées >>, rapportent les rédacteurs en chef de l'indice, Edwin Feulner, Kim Holmes et Mary Anastasia O'Grady.

Cependant, certains problèmes persistent. Un interventionnisme gouvernemental persistant est << venu s'ajouter à des subventions déformatrices dans de nombreux pays d'Europe et entrave le potentiel de croissance de la région européenne >>, avertissent-ils.

Cette année, l'Irlande arrive en tête du classement régional et se classe troisième au classement mondial. Elle est rejointe par la Suisse au Top 10 mondial (2e au niveau de la région Europe, 9e au classement mondial) et la Grande-Bretagne (3e au niveau de la région et 10e mondialement).

Mais le fantôme du communisme hante toujours l'Europe. La Russie et la Biélorussie sont des économies << réprimées >>. Globalement, l'indice de 21 des économies européennes a augmenté alors que celui de 20 autres économies a régressé.

Pour calculer l'indice, ses rédacteurs ont mesuré 157 pays en fonction de 10 facteurs spécifiques de liberté économique. Plus le score est élevé, moins il y a interférence de la part du gouvernement. Tous les pays ont été évalués sur une échelle allant de 0 à 100.

Les 10 libertés mesurées sont les suivantes : la liberté des entreprises, la liberté de commerce, la liberté fiscale, la taille des pouvoirs publics, la liberté monétaire, la liberté des investissements, la liberté financière, la liberté de propriété, la liberté de la corruption et la liberté de la main d'oeuvre. On fait la moyenne des notes attribuées dans chaque catégorie pour obtenir le score général de l'indice.

L'indice de cette année vise à être la mesure la plus précise de liberté économique jamais publiée. Ses rédacteurs ont affiné une méthodologie employée l'année dernière pour la première fois afin de noter chaque économie du monde. << La méthodologie a été contrôlée par un comité consultatif universitaire et devrait désormais refléter encore mieux les détails des politiques économiques de chacun des pays >>, écrivent-ils.

Au niveau mondial, la note moyenne accordée à la liberté économique s'est en grande partie maintenue << tout en ne progressant plus lentement que ce que l'on aurait pu espérer >>, écrivent les rédacteurs. Sur les 157 pays classés, seuls sept se classent << libres >> (un score de 80 ou plus). Vingt-trois autres pays sont << en grande partie libres >> (70 à 79,9). Une grande partie des pays - soit 103 économies - sont soit << modérément libres >> (60 à 69,9) ou << peu libres >> (50 à 59,9). Quelque 24 pays ont une économie qualifiée de << réprimée >>, leur score de liberté se situant à moins de 50 %.

The Heritage Foundation et The Wall Street Journal publient cet indice pour la 14e année consécutive. Il est révisé par Kim Holmes, vice-présidente des affaires étrangères chez Heritage, Edwin Feulner, le président d'Heritage et Mary Anastasia O'Grady, membre du comité de rédaction du Journal et rédactrice en chef de la colonne << Americas >>.

Il est possible de commander des exemplaires de l'indice 2008 (410 pages, 24,95 dollars US) sur www.heritage.org/index ou sur simple appel au +1-800-975-8625 (disponibles en langues anglaise et espagnole). De plus, l'intégralité du texte, y compris tableaux et graphiques, sera disponible sur Internet à l'adresse ci-dessus.

A propos de The Wall Street Journal
The Wall Street Journal, la publication vedette de Dow Jones & Company, est la plus importante publication économique du monde. Fondé en 1889, The Wall Street Journal tire à près de 2,1 millions d'exemplaires imprimés et en ligne, et informe les dirigeants d'entreprise et les leaders politiques ainsi que les investisseurs partout aux Etats-Unis. The Wall Street Journal a remporté 33 Prix Pulitzer pour son excellence en matière de journalisme et il offre à ses lecteurs des informations et connaissances fiables qui sont nécessaires à une bonne prise de décision. La franchise journalistique de The Wall Street Journal comprend près de 750 journalistes dans le monde entier, ils font partie du réseau Dow Jones comptant près de 1 800 personnes spécialistes des actualités économiques et financières. Les autres publications faisant partie des franchisés de The Wall Street Journal et dont le tirage total s'élève à 2,6 millions d'exemplaires, sont The Wall Street Journal Asia, The Wall Street Journal Europe et The Wall Street Journal Online sur WSJ.com, le plus grand site d'actualités payantes par abonnement du Web. En 2007, le Journal a fini à la première place du classement BtoB's Media Power 50 pour la huitième année consécutive. The Wall Street Journal Radio Network diffuse des actualités et des informations à plus de 280 stations radiophoniques aux États-Unis.

www.heritage.org

Mercredi 16 Janvier 2008
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News