Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

L’immobilier d’investissement français reprend en 2010, selon IPD


L’immobilier d’investissement en France est désormais en nette reprise avec un rendement global de 10,0%, porté par le retour de la croissance des valeurs de 4,0% en 2010, selon l’indice annuel IPD de l’immobilier d’investissement en France.




Cette croissance fait suite à une baisse des valeurs cumulée de -12,7% sur les deux années précédentes. Le rendement global élevé de 2010 reste cependant en dessous des niveaux atteints avant 2008 et porte la performance moyenne sur les 3 dernières années à 2,4% par an.

Les secteurs qui enregistrent les meilleures performances en 2010 sont les commerces et les bureaux avec respectivement 11,0% et 9,9% de rendement global.
Pour les commerces, la baisse des taux (-40 points de base) et une légère progression des loyers expliquent la progression des valeurs de 4,7%. Les commerces restent ainsi le secteur le plus performant sur long terme avec 3,8% de rendement global sur 3 ans et 14,5% de rendement sur 13 ans. Ce résultat varie cependant en fonction de la typologie des commerces. En 2010, les centres commerciaux enregistrent une plus forte augmentation de valeur que les autres commerces (5,1% contre 3,3% respectivement) dans la mesure où ces derniers voient leurs loyers de marché baisser.

La bonne performance des bureaux s’explique quant à elle essentiellement par la baisse des taux (-60 points de base), les loyers étant en baisse sur ce secteur, ce qui limite la baisse de valeurs à une moyenne de -4,2% par an sur 3 ans.

On note cependant des disparités suivant la localisation des actifs. Les meilleures performances en 2010 se concentrent essentiellement sur les actifs les plus sécurisés. Ainsi les bureaux Paris QCA enregistrent la meilleure performance du secteur (11,3%) compensant la baisse des deux années précédentes.

Le résidentiel se classe troisième en termes de performance avec 9,9% de rendement global. Il est le secteur qui enregistre la plus forte progression de valeurs en 2010, 6,3%, tirée à la fois par une forte croissance des loyers de marché (+1,8%) et une baisse de taux. Cette croissance est cependant à nuancer suivant la localisation géographique. Ainsi, le segment Résidentiel reste de Paris est le segment qui voit la plus forte croissance de valeurs à 8,4%. Le résidentiel - autres régions n’enregistre en revanche qu’une faible progression de 2,3%. Cela fait du résidentiel le premier secteur en terme de progression de valeur sur 3 ans, croissance atténuée par un rendement locatif très en dessous de celui des autres secteurs (3,5% en moyenne par an sur 3 ans).

La logistique en revanche est le seul segment en 2010 qui enregistre encore une dépréciation de valeurs de -0,9% due à une baisse des loyers de marché de -3,8% amenant son rendement global à 6,4%. Sur 3 ans, il est ainsi le segment qui accuse la plus forte baisse cumulée de valeurs avec –21,6%.

Selon Stéphanie Galiègue, directeur général d’IPD France & Europe du Sud, “Tandis que la logistique enregistre toujours la plus forte dépréciation de valeurs cumulée sur 3 ans, il est intéressant de noter que le résidentiel se maintient affichant la plus forte croissance de valeurs en 2010 et sur les 3 dernières années. Les bureaux néanmoins se redressent mais leurs valeurs augmentent moins rapidement que la moyenne.”

Stéphanie Galiègue ajoute: “Après deux années de mouvements négatifs, le secteur immobilier en France se reprend et affiche à nouveau des croissances de valeurs, suivant la tendance des autres pays européens. Cependant, les résultats restent à nuancer suivant la typologie d’actifs et leur localisation, les investisseurs affichant leur préférence pour des actifs à revenu sécurisé et bien localisés, ce qui accentue d’autant plus les croissances de valeurs sur ces actifs. »

Comparaisons européennes
Sur les douze marchés immobiliers européens pour lesquels IPD a publié à ce jour un indice annuel, la France a délivré la troisième plus forte croissance de valeurs derrière le Royaume-Uni et la Suède et confirme la tendance à la reprise notée dans les autres pays européens.

IPD
IPD est une société internationale dédiée à la mesure de performance pour l’immobilier institutionnel. En tant que premier fournisseur mondial d’analyse de performance pour les gestionnaires de fonds, les investisseurs, les banques, les utilisateurs, les asset, property & facility managers, IPD offre une gamme complète de services incluant indices, reporting, benchmarking, recherche & publications, conférences & formations. Opérant dans plus de 25 pays dont la majorité de l’Europe, les États-Unis, le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Japon, nos indices constituent la mesure de rendement immobilier la plus reconnue à travers le monde et servent de base pour le développement du marché des dérivés en immobilier commercial. Pour plus d’informations, vous pouvez visiter notre site : ipd.com/fr

Indice annuel IP
L’indice annuel IPD de l’investissement en France est basé sur un échantillon de 7 489 actifs issus de 118 portefeuilles représentant 113,8 milliards d’euros à fin décembre 2010.

Jeudi 21 Avril 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs