Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Jérôme Jarmoune - Keren Finance





CFO-news : Jérôme Jarmoune bonjour vous êtes gérant de Keren Finance, quelle est la politique de gestion du fonds ?

Jérôme Jarmoune
Jérôme Jarmoune
Jérôme Jarmoune : Notre approche d’investissement combine l’analyse macroéconomique àl’étude des fondamentaux des grandes valeurs de la zone Euro. Pour cela, nous nous appuyons sur notre propre analyse «topdown»,couplée à des études sectorielles et à de la recherche provenant de plusieurs bureaux d’analyses. Nos investissements se concentrent sur des valeurs dont la capitalisation boursière est supérieure à 2 milliards d’euros sans restriction des secteurs. Nous équilibrons notre allocation sectorielle entre valeurs défensives bénéficiant d’une bonne visibilité et valeurs délaissées car trop exposée au cycle mais sous valorisées selon nous.

Pourquoi choisir ce fonds ?

Il existe dans la catégorie «Actions de la zone Euro» plus de 200 FCP. Sur 5ans, KInvest Europe se classe parmi les 10 meilleures performances de sa catégorie. Ce résultat est le fruit d’une gestion simple et transparente, qui ne fait appel à aucun filtre sectoriel. Ayant traversé des marchés à la fois porteurs mais également fortement baissiers, KInvest Europe bénéficie désormais d’une longue maturité. Il obtient ainsi parmi les meilleures notations MorningStar sur le plan de la préservation du capital et de la performance absolue. Notre gestion de conviction et notre réactivité dans un marché de plus en plus volatil font de KInvest Europe un véhicule idéal afin d’investir pour le moyen/long terme sur les grandes valeurs de la zone Euro.

Quel bilan tirez-vous de l’année 2008 ?

L’ensemble des acteurs financiers ont sous estimé l’ampleur des dégâts liés à la problématique immobilière américaine qui s’est abattu sur tous les marchés en 2008. Cette crise financière d’une résonance rare s’est muée en crise économique et aucun actif n’a pu échapper à ce choc. Les stratégies les plus prudentes ont subi les mêmes désillusions.

Dans le contexte actuel comment positionnez-vous votre fonds ?

Notre gestion de conviction -autour d’une quarantaine de valeurs européennes-s’est maintenue depuis la création du fonds en avril 2004. Bien évidemment, nos investissements s’adaptent à notre stratégie et à l’environnement, tout en conservant notre politique d’investissement tournée vers des actifs liquides, en mixant des secteurs défensifs (télécoms, santé, services aux collectivités et pétrole) et des secteurs plus sensibles au cycle mais sous valorisés (construction, services pétroliers, luxe et bien de consommation). La banque –assurance, bien que sous pondérée dans le fonds, demeure un secteur très arbitré afin de bénéficier des opportunités que les marchés offrent dans ce contexte très volatil.

Quelles sont les perspectives 2009 ?

Nous conservons un optimisme mesuré compte tenu des valorisations historiquement basses atteintes par les grandes valeurs européennes. Les phases de stress ultimes sont souvent suivies de rebonds spectaculaires. Il faut capter les mouvements mais également rester prudent tant que nous n’avons pas perçu de nouveaux signes tangibles d’amélioration conjoncturelle suite aux différents plans de relance mis en place par les gouvernements.

www.kerenfinance.com



Jérôme Jarmoune, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.

© Copyright CFO-news. Propos recueillis par la rédaction de CFO-news


Jeudi 23 Avril 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News