Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Interview de Daniel-Francis MORIN, Président de la FEBIS





Daniel-Francis MORIN
Daniel-Francis MORIN
CFO-news : Monsieur Daniel-Francis MORIN, bonjour. Vous êtes Président de la FEBIS, et nous avons eu l'occasion de vous interviewer en avril 2006. Pourriez-vous nous communiquer quelques informations qui ont marquées votre association depuis 12 mois ?
 
Daniel-Francis MORIN : Comme je l'avais indiqué précédemment nous recherchons en permanence le dialogue avec les représentants des métiers connexes à ceux de l'information ou la gestion de créance. Nous avons donc intensifié nos contacts avec les fédérations tant de l'Assurance crédit que du recouvrement mais aussi du marketing direct. Notre but est d'optimiser les chances d'enrichissement croisé avec les activités voisines. Plusieurs réunions ont ainsi eu lieu débouchant sur des premiers chantiers très concrets.
Nous avons aussi travaillé à la création d'une académie de la gestion du risque client ouverte aux salariés de nos membres, nos partenaires ou des tiers qui délivrera une formation diplômante sous la houlette d'universitaires européens.

Quels sont les perspectives et évènements majeurs pour cette année 2007 ?
Hormis la mise en place des actions sus mentionnées, 2007 est une année d'élection et de nouveaux administrateurs seront élus fin Septembre. La plupart de nos membres ayant procédé à un renouvellement de leurs équipes de Direction et corrélativement à un rajeunissement de ces dernières; nous devrions de facto élire des personnes plus jeunes, renforçant la dynamique d'action de notre Fédération. La présidence étant également à renouveler, je ne sais pas si je répondrai en la même qualité à une prochaine interview J.

Que souhaitez-vous ajouter pour nos lecteurs ?
Je souhaite leur redire que le site www.febis.org leur est ouvert et que nous serons heureux de répondre à leurs questions. De même nous accueillerons avec plaisir tout professionnel de la gestion du risque client qui souhaite nous rejoindre dés lors qu'il satisfait aux critères d'entrée. Je pense que la meilleure façon de faire évoluer son métier c'est d'être au cœur du processus de décision et de rester à l'écoute de ce qui se passe ailleurs en Europe ou dans le monde. Participer à la vie d'une fédération c'est mettre les chances de son côté et les gains compensent très largement le montant (par ailleurs très raisonnable) de la cotisation.

Monsieur Daniel-Francis MORIN, je vous remercie et vous donne rendez-vous dans un prochain numéro.

Lundi 28 Mai 2007
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News