Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

In-memory, contrôle de gestion : Thierry Pierre, Business Developer BI, SAP France


Entretien avec Thierry Pierre, Business Developer BI, SAP France




Thierry Pierre
Thierry Pierre
Pourriez-vous nous préciser votre vision sur le In-memory ?

Il est essentiel d’accélérer le traitement de l’information et ce quel que soit son volume et sa forme (structurée ou non structurée). C’est pourquoi, SAP s’est engagé dans l’élaboration d’une base de données in-memory d’un nouveau genre.

Effectivement cette technologie est généralement réservée aux données décisionnelles. SAP considère que l’accélération exemplaire produite par les bases de données in-memory n’est pas uniquement l’apanage unique du décisionnel et envisage dès 2012 de vous proposer cette technologie pour les applications transactionnelles.

Cette base de données permettra de faire converger les données purement transactionnelles avec les données décisionnelles. Cette capacité rendra les applications plus simples, et extensibles à la volée. Les donnees sont stockees en colonnes et on peut créer des colonnes quand on le souhaite.

Ainsi, peut-on stocker toutes les données du back office d'un très grand compte et offrir des taux de compression de 20 pour 1 contre 2 pour 1 dans l'univers des SGBD traditionnels. Vous pourrez des lors disposer d’une puissance extrême mais également d’une base de données unique tant pour vos données transactionnelles que décisionnelles, seul moyen de vous permettre la mesure temps réel de votre performance!

Aujourd’hui, par nécessité pour l’entreprise, SAP pense donc fermement que 2011 sera l’année qui vous permettra de créer une intimité radicale entre vos données décisionnelles, opérationnelles, structurées et non structurées. Cela permettra également de réagir vite en déclenchant des alertes en adéquation avec les stratégies élaborées dans des délais de temps impartis très limités. L’acteur peut donc choisir la solution la plus optimale une fois immergé dans la boucle information/décision. SAP HANA est disponible depuis le 1er décembre 2010 et offre un seul socle pour l’ensemble des données. HANA stocke l’ensemble in-memory pour bénéficier de l’accélération pour toutes les applications.

Quid de la mobilité pour les utilisateurs ?

La mobilité nouvelle vague envahit notre quotidien par de nouveaux usages. 5 milliards de cartes SIMS dans le monde ! C est un veritable raz-de-marée de la mobilité qui permet aux acteurs plus de réactivité pour ne pas laisser passer aucune opportunité business ou tout simplement pour simplifier l’interaction entre les hommes.

La mobilité est devenue un nouvel outil de performance pour l’entreprise, nous nous devions d’étendre l’application d’entreprise à la mobilité. Tous les métiers sont aujourd’hui concernés. Dans l’atelier, l’entrepôt, sur le terrain, à la maison, la mobilité offre des vecteurs de réduction de coût et de flexibilité importants. En effet, la gestion par exception propre à l’automatisation des processus et des approches à la demande, nécessite d’avoir des acteurs connectés et disponibles si nécessaire. La mobilité est un moyen de communiquer et de traiter rapidement l’exception !

Conjointement à cette dernière, les nouvelles technologies orientées utilisateurs vous donnent peut-être de nouvelles idées. Regardez l’IPAD ! Vous retrouvez l’usage naturel de vos doigts ! Quoi de plus intuitif ! Explorer vos indicateurs, saisir vos commandes, consulter un catalogue comme vous tournez la page d’un livre, permet d’offrir à tous l’usage des applications d’entreprise.

SAP et la mobilité
Une plate-forme unique complète pour permettre un seul développement pour tout type de mobilité (Android, BlackBerry, Iphone, Ipad, Symbian, Windows Mobile)

Des applications de mobilité SAP :
- Sybase Mobile Sales pour SAP® CRM
- Sybase Mobile Workflow pour SAP® Business Suite
- Sybase Custom Mobile Solutions pour SAP®

De nombreuses autres applications sont à venir avec entre autres SAP Mobile Asset Management.
Des partenaires développent des applications de mobilité autour de notre plate-forme MSC pour Mobile Asset Management ou encore Leapfactor qui propose notre plate-forme sur un business model On-Demand.

Quels sont les gains pour les contrôleurs de gestion ?

L’information sans cesse croissante, cohérente, structurée ou non et rapidement disponible est un atout important pour obtenir une prise de décision rationnelle et rapide. Les solutions de SAP BusinessObjects Business Intelligence offrent déjà et depuis longtemps tout ce qui est nécessaire pour répondre à vos nouveaux niveaux d’exigence. Néanmoins, cela ne suffit pas. Obtenir en temps réel des éléments de mesure suite à une décision doit s’appuyer sur un système rapide pour tracer une trajectoire continue et ce, quels que soient les événements endogènes ou exogènes à l’organisation.

Cette continuité offre contrôle, sécurité et prédictibilité pour l’ensemble de l’organisation et bien entendu pour les contrôleurs de gestion également. Tel un ALS (Automatic Landing System) d’un avion en approche sur une piste d’atterrissage par gros temps, la boucle information/décision permet de réajuster en quelques secondes les commandes afin de stabiliser la trajectoire, pour assurer sécurité et confort des passagers. Vous nous demandez de mettre sous contrôle temps réel votre trésorerie, votre DSO, votre production en lean, l’optimisation de vos stocks, la planification de votre production ou de votre chaîne logistique et bien d’autres composantes clefs de votre performance.

En 2010 et au-delà, le système d’information a le devoir d’offrir un ALS à l’entreprise, grâce à la boucle Information/Décision pour tous les décideurs désireux de garder une trajectoire continue. Sur les 30 dernières années, les systèmes de pilotage ont été déployés à posteriori des applications et ont donc souvent été déconnectés des activités opérationnelles. L’attente nécessaire entre l’exécution et la mesure est souvent rédhibitoire pour garantir une réactivité optimale. Créer un lien temps réel entre les processus de gestion et les outils de mesure de l’activité opérationnelle, est donc de ce fait devenu un enjeu de taille qu’il ne faut surtout pas négliger dans des périodes de turbulence. On parle de gestion par exception. Faire intervenir l’acteur lorsqu’il est nécessaire de le faire intervenir.

Le contrôleur de gestion disposera également d’outils tels que BPC (Planification), BFC (Consolidation) ou Demand planning motorisés par les technologies In-Memory. Cela permettra tant d’être directement connecté aux données transactionnelles de l’entreprise que d’accélérer l’ensemble des traitements.

Thierry Pierre, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.

Mercredi 6 Avril 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News