Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

INSEE - Études et analyses : thème Entreprises - Un rythme des créations d'entreprises très élevé en 2007


Sergine Tellier division Administration du répertoire Sirene et démographie des entreprises, Insee




En 2007, 321 000 entreprises ont été créées, soit une forte hausse par rapport à 2006, + 13 %. Le nombre de chômeurs créateurs bénéficiaires de l’ACCRE est en très forte augmentation en 2007 (+ 42 % sur les 11 premiers mois) ; ils sont près de quatre fois plus nombreux qu’en 2002. 87 % des nouvelles entreprises se créent sans salarié. Les créations d’entreprises sont en hausse dans tous les secteurs d’activité. Ce dynamisme est le plus sensible dans la vente à distance, les professions paramédicales, les activités liées aux soins corporels et au bien-être, les transports routiers, les taxis, les entreprises spécialisées dans la récupération de matières recyclables. En revanche, la hausse ralentit nettement dans l’immobilier (+ 3 %). Les créations d’entreprises augmentent dans toutes les régions. Néanmoins, le renouvellement du tissu productif est favorisé dans les régions du sud et de l’est de la France, où les taux de création sont les plus forts. Les créations d’entreprises sous forme de société croissent de 16 % par rapport à 2006 : en 2007, la moitié des nouvelles entreprises sont des sociétés.

Créations d'entreprises : + 13 % en 2007

Avec 321 000 entreprises nouvelles en 2007, le nombre de créations d’entreprises est en hausse de 13 % par rapport à 2006. Le dénombrement des créations d’entreprises s’appuie sur une nouvelle définition harmonisée avec les concepts européens. Par ailleurs, le champ a été élargi à l’ensemble des activités marchandes hors agriculture (sources).

Selon cette nouvelle approche, le nombre d’entreprises nouvelles, après deux années consécutives de légère hausse en 1999 et 2000, est resté stable en 2001 et 2002. En 2003 et 2004, le nombre de créations d’entreprises a très fortement augmenté (graphique 1). Après une année de stabilisation à ce haut niveau, le nombre de créations d’entreprises progresse de nouveau depuis 2006.

Divers changements ont suscité de nouvelles vocations d’entrepreneur, notamment parmi les chômeurs, et expliquent en partie la hausse du nombre des créations d’entreprises depuis 2003. La loi pour l’initiative économique d’août 2003 comprend ainsi des mesures visant à simplifier la création d’entreprises, à faciliter le financement des entreprises nouvelles ou encore à favoriser la transition entre le statut de salarié et celui d’entrepreneur. Une autre raison peut être le durcissement de l’indemnisation du chômage intervenu début 2004.

Par ailleurs, le nombre de créateurs aidés a fortement augmenté. Ainsi, les bénéficiaires de l’aide aux chômeurs créateurs et repreneurs d’entreprises (ACCRE) sont près de quatre fois plus nombreux en 2007 qu’en 2002 (105 700 en 2007 contre 29 700 en 2002 sur les 11 premiers mois). Depuis le 1er janvier 2007, les contraintes pour accéder à l’ACCRE se sont allégées avec la suppression du dossier économique lors de la demande, ce qui explique au moins en partie la forte hausse entre 2006 et 2007 : + 42 % sur les 11 premiers mois.

Etude complète :
www.insee.fr/fr/ffc/ficdoc_frame.asp?doc_id=2180

Vendredi 25 Janvier 2008
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs