Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Guillaume Ponsard Directeur Services Paiement et Marketing de NordPay Financial Ltd


Monsieur Guillaume Ponsard bonjour, vous êtes le Directeur Services Paiement et Marketing de NordPay Financial Ltd, pouvez-vous nous présenter votre société ?




Guillaume Ponsard
Guillaume Ponsard
NordPay Financial Ltd est un Établissement de Paiement créé en 2011, suite à la fusion des entités CentralPay et Paysite-cash, présentes sur le marché depuis 10 ans.
Le groupe est aujourd'hui un acteur majeur du paiement en ligne en Europe, régulé par l’autorité des services financiers britannique (FCA) et autorisé par la Banque de France.

A travers ses marques historiques Paysite-cash et CentralPay, NordPay offre aux e-commerçants une gamme de services complète dédiée à l’optimisation des encaissements et à la régulation des places de marché. Sa solution de paiement en ligne par carte bancaire rassemble sur une interface unique, la gestion des encaissements multidevises, la détection des fraudes, ou encore SmartLink, le nouveau service de paiement par email/sms.

NordPay est présent dans de nombreux pays d’Europe (France, Royaume-Uni, Espagne, etc...), et traite les opérations e-commerce de plus de 10.000 marchands de l’Espace Economique Européen (EEE).

On entend beaucoup parler des places de marché dans le e-commerce, quel est l’intérêt pour les commerçants et les acheteurs ?

C’est sur le principe qu’à deux (ou plus), on est toujours plus fort que s'est construit le concept de place de marché. C’est très simple : un site marchand agrège les offres de plusieurs autres sites marchands.
Pour la place de marché comme pour les e-commerçants, l'intérêt principal est avant tout la visibilité : plus un catalogue est fourni, plus le site sera visible. En se regroupant ainsi, ces e-commerçants se distinguent plus facilement des dizaines de milliers de sites marchands pullulant sur Internet.

Au-delà de la visibilité, les avantages d'une place de marché sont nombreux pour toutes les parties prenantes. Pour la place de marché, la gestion des stocks reste, en grande majorité, à la charge de chaque marchand. De son côté, le marchand profite d'une zone de chalandise étendue. Enfin, les clients peuvent profiter d'un « one-stop-shop » pour effectuer leurs achats auprès d'un seul et même site.

Dans les faits, quelles peuvent être les difficultés pour une place de marché dont la finance et la règlementation n’est pas le métier ?

En effet, si cette démarche est très efficace sur le plan commercial, la mise en relation de l’offre et de la demande depuis un service en ligne et l’encaissement des opérations associées implique un certain nombre de contraintes de mise en conformité.

Lorsqu'un client paie, la marketplace encaisse de l'argent pour le compte d'un tiers. Une situation désormais régulée par la Directive Européenne sur les services de paiement (2007/64/CE) qui impose à toute société réalisant des opérations de paiement à titre régulier, d'acquérir une licence d'établissement de paiement. Un processus long, complexe et onéreux pour les entreprises.

De plus, dans le cadre de cette mise en conformité, les places de marché doivent également contrôler chaque vendeur présent sur la marketplace. Sur une place de marché réunissant plusieurs centaines de commerçants ou particuliers, la procédure devient vite longue et fastidieuse. Une procédure de « KYC externalisée » que nous proposons de prendre en charge afin de décharger la place de marché d’opérations assez éloignées de leur cœur de métier.

Grâce à notre agrément d'établissement de paiement européen, nous offrons une démarche simple permettant aux e-commerçants réalisant des opérations de paiement pour compte de tiers de devenir « agent d'établissement de paiement ». Outre une démarche de régulation simplifiée, cette mise en conformité peut être finalisée en quelques mois, pour un budget initial bien inférieur au coût d'obtention de la licence d'établissement de paiement.

Guillaume Ponsard, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de Finyear.

© Copyright Finyear. Propos recueillis par la rédaction de Finyear.

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mercredi 8 Avril 2015
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News