Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Etude sur les pratiques d’engagement des investisseurs en France et à l’étranger sur les thématiques environnementales et sociales


La crise économique et financière a mis les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) au coeur des débats.




A l’heure où l’International Corporate Governance Network (ICGN) et les PRI se réunissent à Paris, l’ORSE rappelle son étude* sur les différentes pratiques d’engagement (débats et votes en AG et dialogue - en amont et en aval des AG) mises en oeuvre par les actionnaires et les autres parties prenantes (ONG, associations professionnelles, organisations syndicales…) en France et à l’étranger.

Ces pratiques, initiées à l’origine par un certain nombre d’investisseurs institutionnels en Amérique du Nord, au Royaume-Uni et dans certains pays de l’Europe du Nord, connaissent un intérêt croissant en France. L’étude publiée aujourd’hui propose un focus sur l’intégration progressive des thématiques environnementales et sociales et les difficultés rencontrées. Ces sujets sont de plus en plus abordés en AG, notamment en France mais ils restent minoritaires par rapport aux questions de gouvernance.

Selon Daniel Lebègue, Président de l’ORSE : « Les résolutions sur les thématiques environnementales et sociales sont, pour l’instant, peu nombreuses en France mais les actionnaires s’appuient sur d’autres leviers pour introduire ces sujets dans le dialogue avec les entreprises. Afin de contribuer à une meilleure prise en compte de ces enjeux, l’ORSE compte poursuivre sa veille et les échanges sur ces pratiques ».

A propos de l’étude
Cette étude a été réalisée avec le soutien du Secrétariat de l’UNPRI (United Nations-backed Principles for Responsible Investment - PRI) et d’Eurosif (European Sustainable Investment Forum), en partenariat avec l’AFG (Association Française de Gestion financière) et le FIR (Forum pour l’Investissement Responsable).

Lien pour télécharger l’étude de 136 pages « L’engagement en France et à l’étranger : exercice du droit de vote et dialogue - Montée en puissance des critères extra financiers » :
www.orse.org/site2/maj/phototheque/photos/actualite/etude_documentaire.pdf


Lundi 3 Octobre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs