Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Étude PISA de l’OCDE sur la culture financière


L'OCDE est en train de tester les connaissances acquises des jeunes âgés de 15 ans, en matière de finances personnelles et la capacité de les appliquer aux problèmes financiers. C'est la première étude internationale de grande envergure pour évaluer les connaissances financières1 des jeunes. Les résultats seront disponibles dans la prochaine étude PISA, qui sera publiée en 2013.




Étude PISA de l’OCDE sur la culture financière
Soixante-cinq pays ou régions participent à ce test PISA, qui sera axé principalement sur les tests de culture mathématique. Les étudiants de 19 de ces pays seront également confrontés aux problèmes liés à la culture financière: Albanie, Australie, Belgique (Communauté flamande), Brésil, Shanghai, Colombie, Croatie, République tchèque, Estonie, France, Israël, Italie, Lettonie, Nouvelle-Zélande, Pologne, République slovaque, Slovénie, Espagne et États-Unis.

Il est important d’aider les jeunes à comprendre les enjeux financiers, alors que les jeunes générations sont de plus en plus confrontées aux produits complexes et services financiers. Plus que leurs parents, ils sont susceptibles d'avoir à supporter les risques financiers à l'âge adulte, en particulier l'épargne, la planification de la retraite ainsi que la couverture de leurs besoins de santé.

Dans de nombreux pays, vers l'âge de 15/18 ans, les jeunes font face à l'une de leurs plus importantes décisions financières: investir dans le collège ou dans l'enseignement supérieur. L'écart des salaires entre les travailleurs issus du collège et ceux n’ayant pas suivi d’études collégiales s'est creusé dans de nombreuses économies. Dans le même temps, le coût d'une formation universitaire augmente dans de nombreux pays. Les chiffres publiés en mars 2010 pour le Royaume-Uni indiquent que la moitié des étudiants du Royaume-Uni quittant l'université, doivent s’acquitter de frais autour de 18 000 €.

Depuis de nombreuses années, l'OCDE met en avant l'importance de la culture financière, en préconisant de commencer le plus tôt possible. Les lignes directrices sur l'éducation financière dans les écoles sont également en préparation. Cela fait partie, plus largement, des travaux de l'OCDE sur l'éducation financière soutenus par le Réseau International sur l'Éducation Financière, qui comprend plus de 150 institutions publiques de 75 pays.

La comparaison des niveaux de culture financière dans les différents pays va permettre de se rendre compte quels sont les pays qui ont les meilleures performances, commencent à établir des stratégies nationales efficaces et mettent en place de bonnes pratiques.

Les aspects de la culture financière qui seront testés comprennent: la gestion de comptes bancaires et de cartes de crédit/débit, la planification et la gestion des finances, la compréhension des impôts et de l'épargne, les risques et les intérêts, les responsabilités et les droits des consommateurs au niveau des contrats financiers.

[1] Définie par l'OCDE, dans ce contexte, par: «la connaissance et la compréhension des concepts financiers et les compétences, la motivation et la confiance nécessaires pour appliquer ces connaissances et la compréhension afin de prendre des décisions efficaces dans un éventail de contextes financiers, pour améliorer le bien-être financier des individus et la société, et pour permettre la participation à la vie économique "

OECD Press Office
www.oecd.org

Jeudi 24 Mars 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs