Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Duc PHAM-HI, Professeur de Computational Finance à l’ECE





CFO-news : Monsieur Duc PHAM-HI, bonjour. Vous êtes Professeur de Computational Finance à l’ECE – Ecole Centrale d’Electronique. L'ECE vient de lancer un département Finance. Vous dirigez ce département, présentez-nous votre établissement.

Duc PHAM-HI
Duc PHAM-HI
Duc PHAM-HI : L’ECE forme des ingénieurs dans les nouvelles technologies de l’information, et donc, naturellement, à l’informatique appliquée à la Finance, grande consommatrice de moyens de calculs pour étudier, analyser, chiffrer, prendre des décisions, dans un monde financier devenu plus complexe et plus incertain. Depuis 2003, sur une promotion de 250-300 élèves, environ 15% s’orientent vers cette « Computational Finance » et nos anciens se retrouvent maintenant dans des banques, en Front et Middle office, et chez les fournisseurs de services, SSII, éditeurs de progiciels, consultants etc. Aujourd’hui, il y a des enseignements en Finance en 2è et en 3ème année avec notamment une option totalement orientée finance en dernière année, et aussi un Mastère spécialisé en Finance quantitative et Informatique avec le label Conférence des Grandes Ecoles.

Parlez-nous de votre département Finance ?

Le département Finance couvre 3 dimensions : l’enseignement, la recherche et les activités conseil. Pour donner aux élèves ingénieurs et aux enseignants, un lieu où ils se renforcent en travaux théoriques, l’ECE a créé un laboratoire d’Etudes Numériques des Systèmes et Risques Financiers. S’appuyant sur leurs compétences spécifiques et sur la puissance de calcul du Laboratoire, une offre de service de Consulting aux banques s’articule autour de la modélisation quantitative, de marchés ou de risques. Des missions ont déjà été réalisées par l’ECE seul ou en co-consulting .

Quelles sont vos ambitions pour 2008 ?

Augmenter encore le nombre de nos publications et notre présence dans les conférences internationales, nouer des échanges de doctorants ou d’élèves ingénieurs avec des pôles de recherche confirmés, et bien sûr, accroître le nombre de nos références clients en consulting. Cependant, comme nous travaillons sur des sujets « risques », ce n’est pas évident d’en parler !

Duc PHAM-HI, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.

Mercredi 16 Avril 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs