Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

De plus en plus d'entreprises s'approprient le code MiddleNext


Parution du second rapport sur les entreprises faisant référence au code de gouvernance MIDDLENEXT




Publié en décembre 2009, le code de gouvernance MiddleNext a pour vocation de proposer aux entreprises cotées moyennes et petites des recommandations fondées sur une « gouvernance raisonnable » et compatibles avec leur taille, leur structure de capital et leur histoire.

Dans le cadre de son Institut de recherche, MiddleNext a confié à l’Institut Français de Gouvernement des Entreprises (IFGE/EMLYON) l’analyse des entreprises qui se sont référées à son code de gouvernance pour l’exercice 2010, afin de mieux appréhender leurs caractéristiques, leurs systèmes de gouvernance et les questions que le code peut permettre de résoudre.

Dans la grande majorité des entreprises, le capital est très concentré, souvent entre les mains d’un entrepreneur ou d’une famille, très éloigné de l’archétype des grandes entreprises cotées, le plus souvent possédées par des fonds. L’étude 2010 confirme certaines réalités propres aux valeurs moyennes : 41% ne sont pas concernées par les stocks options, 47% n’ont pas de retraites chapeaux, 60% ne versent aucune indemnité de départ et la médiane du montant de jetons de présence versé par administrateur reste très faible.

« Nous sommes heureux de constater que de plus en plus de petites et moyennes entreprises cotées se référent au code MiddleNext » souligne Caroline Weber, Directrice générale de MiddleNext, mais au-delà de la progression quantitative (115 entreprises en 2010 versus 75 en 2009), « le plus important est que les entreprises s’approprient les questions de gouvernance; elles sont plus nombreuses à suivre les recommandations, entrent mieux dans la logique « appliquer ou expliquer », leurs réponses sont plus pertinentes, plus précises et mieux documentées. »

Bien entendu, il existe encore des points à améliorer, notamment quant à la clarté des informations procurées. Néanmoins, pour sa deuxième année d’application, le code a fortement augmenté son audience et montré la validité de son approche pédagogique, fondée sur l’intelligence des situations.

Les entreprises cherchent des solutions adaptées, progressent sur les fondamentaux (nombreuses sont celles qui, en 2010, ont mis en place un règlement intérieur pour leur conseil) et, dans de nombreux cas, font état d’une réflexion lorsqu’elles ne souscrivent pas à une recommandation. La dynamique du code est incontestablement positive.


Pour télécharger le rapport (PDF de 30 pages), cliquez ici :
www.middlenext.com/lienhtml/RAPPORT_IFGE_MIDDLENEXT.pdf

A PROPOS DE MIDDLENEXT
MiddleNext est l’association professionnelle française indépendante représentative des valeurs moyennes cotées. Créée en 1987, MiddleNext fédère et représente les sociétés cotées sur Euronext et Alternext de NYSE-Euronext, tous secteurs d’activité confondus.
MiddleNext a pour vocation de représenter et défendre les intérêts de ses entreprises membres, d’en assurer la promotion, d’être un lieu d’échanges et d’expertises pour les dirigeants et de contribuer, via son Institut de recherche, à développer la connaissance sur les valeurs moyennes cotées.
MiddleNext préside le Smaller Issuers Committee d’EuropeanIssuers, première association européenne qui promeut les intérêts des sociétés cotées en Bourse. Cette dernière regroupe 15 pays et représente près de 9 200 sociétés cotées pour une capitalisation boursière d’environ 8 500 milliards d’euros.
www.middlenext.com

Vendredi 21 Octobre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs