Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Charles PARAT Resp. solutions de pilotage SAP





CFO-news : Charles PARAT bonjour, vous êtes en charge des solutions de pilotage de SAP. Présentez-nous brièvement SAP® BusinessObjects™ Planning and Consolidation (SAP-BPC).

Charles PARAT
Charles PARAT
Charles PARAT : SAP-BPC est une application d’entreprise pour piloter par la prévision, en permettant d’impliquer et de synchroniser un grand nombre de contributeurs dans le processus de pilotage. Elle permet à des responsables utilisateurs d’opérer très rapidement la mise en œuvre d’applications d’élaboration et de suivi budgétaire, de pilotage des ressources humaines, de planification moyen et long termes, et bien d’autres … en partageant le même référentiel , et en utilisant les frontaux de Microsoft Office , et Excel en particulier, comme puissant interface utilisateur pour la saisie, la restitution et l’analyse. C’est l’application qui colle à la vision de systèmes à la fois flexibles et structurants que promeuvent les contrôleurs de gestion depuis toujours sans pouvoir en assurer la faisabilité avec les seules solutions bureautiques . La notion de « prévu/réalisé » touche tous les domaines du pilotage, du plus opérationnel au plus stratégique. Depuis sa création, cette application d’origine Outlooksoft connait un succès croissant dans tous les secteurs d’activité et quel que soit la taille des entreprises.
Une sorte de pierre angulaire universelle du pilotage … qui est disponible depuis plus d’un an à la fois dans un environnement ERP SAP ou non SAP. Les immenses possibilités de SAP-BPC confirment cette vision que pousse SAP d’un besoin d’applications de pilotage « à la main des métiers », quel que soit l’infrastructure des systèmes d’information de l’entreprise, et dont la marque SAP BusinessObjects est l’emblème à la fois d’ouverture et d’intégration.

SAP et Microsoft annoncent un partenariat pour promouvoir SAP® BusinessObjects™ Planning and Consolidation (SAP-BPC) auprès des utilisateurs de la plateforme technique de Microsoft. Pourquoi ce partenariat ?

Le partenariat SAP et Microsoft est à l’origine même de la solution SAP-BPC dont la version initiale était conçue autour de l’infrastructure multi-tiers de Microsoft, en particulier en tirant tous les avantages de la combinaison « relationnel/multidimensionnel » du modèle de stockage de Microsoft SQLServer. Cette combinaison est une brique indispensable des systèmes de prévision/consolidation autour de structures hiérarchiques comme les organisations, le temps, les nomenclatures produit, client, comptables, etc…
Après avoir optimisé la version initiale pour Microsoft, SAP a mis au point une version sous NetWeaver, l’infrastructure de services de la plateforme SAP, pour permettre à ses clients de l’ERP de profiter pleinement de la proximité des données à la fois transactionnelles et décisionnelles de leur entreprise dans l’entrepôt BW (Business Warehouse) fourni en standard. Du fait de la grande ouverture naturelle de la plateforme Netweaver aux bases de données du marché, le développement de BPC pour Netweaver a pu faire craindre aux clients BPC que SAP allait les contraindre à passer à l’ERP pour utiliser leur application de pilotage préférée. Bien au contraire, cette annonce vient prouver une nouvelle fois que la stratégie de SAP est bien une stratégie d’ouverture et que nous considérons le pilotage par la bonne approche : la prise en compte de besoins métiers, sans distinction de socle transactionnel. Et que nous avons à cœur de garantir l’investissement de nos clients en respectant leurs choix stratégiques en matière de technologie.

Quels avantages pour les utilisateurs ?

Les utilisateurs sont bien les premiers bénéficiaires. Ils peuvent se concentrer sur leurs besoins métiers et être certains que les choix de leur direction informatique ne les contraignent pas sur le choix d’une plateforme de pilotage. Si leurs responsables informatiques ont fait un choix structurant de technologies SQLServer, Microsoft et SAP leur assurent que SAP-BPC est bien le meilleur choix aussi pour leurs informaticiens. Si par contre d’autres bases de données sont privilégiées par les responsables des choix d’architecture, la version SAP BPC sur Netweaver permettra d’envisager le stockage des données sur n’importe quel support technique, correspondant aux pré-requis techniques internes, comme SAP l’assure également pour le stockage des données transactionnelles et décisionnelles.
Si les utilisateurs comptent sur l’intégrité de leur modèle ERP ou Business Suite SAP, ils trouveront un énorme avantage dans la capacité d’accéder à livre ouvert aux données issues des processus métiers paramétrés dans l’ERP, et d’échanger leurs prévisions avec le socle transactionnel. Le meilleur des mondes ? En tous cas, c’est sûrement le chaînon manquant qui permet désormais la meilleure des coproductions entre les métiers et leurs informaticiens, pour assurer et faire évoluer rapidement les capacités de pilotage financier et non financier de l’entreprise.

Charles PARAT, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.

© Copyright CFO-news. Propos recueillis par la rédaction de CFO-news

Mardi 16 Mars 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs