Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year
Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year
 
 
 
 


              



Cash on the road


Working capital management in the automotive supply industry 2012.



Cash on the road
Cash on the road est la dernière version d'une série d’études publiées par Ernst & Young sur la gestion du besoin en fonds de roulement (BFR) des 40 plus grandes entreprises internationales dans le secteur de l'automobile.

Les résultats de cette étude dans l’industrie automobile sont sans surprise en détérioration, avec un cycle BFR (C2C) en hausse de 6% en 2011 par rapport à 2010, dans un contexte marqué par les incertitudes macroéconomiques en Europe et les désastres naturels en Asie.

Sur la période s’étendant depuis 2002 on note globalement cependant une amélioration de la gestion du BFR des entreprises dans le secteur de l'automobile (avec un C2C en baisse de 2%) qui s’explique notamment par une amélioration du délai fournisseurs (DPO, en hausse de 8%) ainsi que, dans une moindre mesure, une réduction des créances clients (DSO, en baisse de 5%) en parti compensée par un niveau de stock plus important (DIO en hausse de 16%) au niveau international.

Les résultats de la gestion du BFR dans l’industrie automobile en 2011 varient significativement en fonction des zones géographiques. Parmi les facteurs explicatifs, on trouve le niveau d'activité des donneurs d'ordre et les diverses stratégies commerciales, de production et logistique déployées par les entreprises dans chaque pays.

- En Europe, les équipementiers ont souffert de la détérioration des conditions de marché notamment en deuxième partie d’année 2011. Le C2C est en hausse de 2%. Presque trois quarts des entreprises étudiées ont montré une dégradation de leur performance BFR.
- En Amérique du Nord la production automobile a augmenté de presque 10% en 2011, pour la deuxième année consécutive. Dans ce contexte, la performance de la gestion BFR est en légère baisse (C2C en hausse de 1%).
- Au Japon, dans un contexte chaotique, le C2C a augmenté de 17% par rapport à 2010 (chiffre qui retombe à 7% si l’on compare uniquement le dernier trimestre au lieu de l’année entière), six entreprises sur sept reportant une dégradation de leur performance BFR.

Globalement, l'étude a identifié parmi les 40 premières entreprises automobiles observées, jusqu’à 45 milliards de dollars de BFR en excès en 2011, ce qui représente 9% du chiffre d’affaires combiné de ces entreprises.

C2C : Cash-to-cash, soit le nombre de jours de CA immobilisé dans le BFR
DSO :soit le nombre de jours de CA immobilisé dans les créances clients
DIO : soit le nombre de jours de CA immobilisé dans les stocks
DPO : soit le nombre de jours de CA immobilisé dans les dettes fournisseurs

Etude téléchargeable ci-dessous (PDF 16 pages en anglais)

Mercredi 14 Novembre 2012
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



évènements



Lettres métiers


Livres Blancs



Blockchain Daily News