Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Baromètre banque 2015


Regain d’image et de confiance du secteur bancaire : une tendance qui se confirme.





La dernière vague du baromètre Banque Michael Page conforte l’embellie du secteur bancaire : 76% des cadres interrogés ont une bonne image de leur domaine d’activité (vs 68% en 2013) et 57% sont également confiants dans l’évolution du marché de l’emploi (vs 46% en 2013).

Ces chiffres confirment ce retour à l’optimisme, qui se traduit notamment par un taux de satisfaction relativement élevé puisque 57 % de salariés se déclarent satisfaits de leur poste actuel.

Rémunération et périmètre de poste : moteurs de la motivation

Si plusieurs facteurs entrent en compte dans la motivation des salariés, c’est, sans surprise, la rémunération qui reste prioritaire avec une part de 30% sur l’ensemble des critères.

Sur ce point, on constate d’ailleurs une amélioration de la rémunération en 2015 :
- 1 salarié sur 2 a reçu une augmentation en 2015 (vs 40% en 2014)
- pour 35%, l’augmentation perçue est supérieure à celle de 2014 (vs 20% en 2014 par rapport à celle de 2013)
- 69% ont reçu un bonus (vs 35% en 2014)

Au-delà de la rémunération, d’autres critères restent également fondamentaux pour stimuler la motivation des salariés tels que le périmètre des missions (26%), suivi de près par l’autonomie (23%) et l’ambiance de travail (20%).

Stress au travail : toujours très présent avec de nouveaux enjeux

Si tous les secteurs d’activités sont touchés par la recrudescence du stress au travail, celui-ci reste un enjeu particulièrement important dans le secteur bancaire puisque 85% des salariés déclarent souvent faire face à des situations stressantes.

On note malgré tout que le niveau de stress au travail semble avoir un peu diminué depuis 2014 puisqu’aujourd’hui 66% des salariés déclarent un niveau de stress supérieur ou égal à 7/10 contre 70% en 2014.
Parmi les principales sources de stress, on retrouve :
- Les contraintes règlementaires accrues (principal enjeu pour 77% des répondants), les banques étant de plus en plus sous surveillance et subissant une forte pression du régulateur.
- La pression des résultats (51%)

Néanmoins d’autres facteurs liés aux nouveaux défis et à la mutation des métiers, apparaissent tels que :

- La digitalisation des métiers et des services (enjeu majeur pour 62% des salariés).
En effet, si cette révolution numérique offre de nombreuses opportunités, elle redéfinit totalement les rôles et attributions des salariés du secteur : transformation de la relation client (nouveaux services, accessibilité multicanale aux offres maintenant possible sans intermédiaire), reconfiguration des points de contact physique (horaires ouvertures, nouvelles missions…)…

« Cette nouvelle édition du Baromètre Banque donne une tendance plutôt encourageante sur le secteur bancaire. Le moral et la motivation des salariés se portent mieux et les signes de reprise se confirment : augmentation de la rémunération, accroissement du nombre de postes à pouvoir, recrudescence de la mobilité ou des changements de poste…
Même les craintes et sources de stress ressenties aujourd’hui par les salariés sont en train de devenir des opportunités : la réglementation accrue et la digitalisation vont générer de nouveaux métiers et faire évoluer les profils vers plus d’expertise » commente Anne-Sophie Luçon, Manager Exécutif Senior de Michael Page Banque et Assurance. Elle rajoute cependant que « il convient d’être prudent car ce secteur, encore plus que les autres, peut subir un retournement brutal et un arrêt de la croissance ».

Nouveauté 2015 : la question SENIOR

Cette nouvelle vague intègre une question inédite sur l’âge auquel un salarié se sent considéré comme Senior.

Le résultat se révèle très surprenant puisque c’est à 44,2 ans que les salariés placent le curseur du ralentissement de leur carrière, soit à près de 20 ans de leur départ présumé à la retraite !
Dans un secteur pourtant très à la pointe sur les volets RH : accessibilité, diversité, mobilité… il semble qu’il reste quelques progrès à faire sur la politique RH à destination des « seniors ».

Enquête en ligne menée du 8 au 27 avril 2015 auprès de 258 salariés du secteur bancaire : 25% femmes / 75% hommes ; 66% Fonction commerciale / 28% Fonction Support / 3% Direction / 1% Autres ; 57% Banque de réseau / 15% Banque de financement et d’investissement / 10% Établissement de financements spécialisés / 7% Banque privée / 7% Autres établissements financiers / 4% Société de gestion d’actifs.

À propos de PageGroup
Plus de 35 ans après sa création à Londres en 1976, l’expertise de PageGroup dans le recrutement et l’intérim spécialisés est reconnue et appréciée par les clients et candidats du monde entier.
Coté à la bourse de Londres depuis avril 2001, PageGroup (Michael Page International Plc) compte aujourd’hui 154 bureaux répartis dans 35 pays et rassemble plus de 5 500 collaborateurs qui conseillent et accompagnent leurs clients et candidats dans la recherche de solutions adaptées.
En France, PageGroup recrute pour ses clients des collaborateurs en intérim, CDD et CDI à tous les niveaux d’expérience, du dirigeant au technicien, à travers les marques suivantes :
Page Executive est l’un des leaders de la chasse de têtes sur des postes de direction générale, de direction opérationnelle/fonctionnelle ou encore d’experts.
Il couvre également la recherche d’administrateurs et l’audit d’équipes dirigeantes ;
Michael Page identifie pour ses clients les meilleurs cadres confirmés par sélection et approche directe ;
Michael Page Interim Management intervient exclusivement dans la recherche de cadres confirmés pour des missions d’interim management ou de management de transition ;
Page Personnel recrute des cadres 1er niveau, des techniciens et des employés qualifiés pour des missions d’intérim, des CDD et CDI.

Le Groupe s’appuie également sur des équipes d’experts pour répondre à des besoins plus spécifiques :
Page Assessment propose des prestations de conseil en évaluation et en gestion des talents ;
Page Outsourcing spécialiste du RPO (Recruitment Process Outsourcing), gère avec flexibilité les opérations de recrutements volumiques.
PageGroup s’appuie sur un réseau national de 500 consultants répartis au sein de 30 bureaux.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Lundi 14 Septembre 2015
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News