Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Baromètre Atradius des Pratiques de Paiement (été 2006)


Une étude de l’assureur de crédit Atradius, réalisée en collaboration avec le bureau d’étude de marché Psychonomics et le Financial Times Deutschland, révèle que, par rapport aux pays voisins, les entreprises belges ont plus souvent du retard dans leurs paiements.




Pour les besoins de l’étude, Atradius a interrogé 1200 responsables financiers dans des entreprises de six pays : Allemagne, Royaume-Uni, France, Italie, Pays-Bas et Belgique. Les questions portaient sur le comportement des entreprises en matière de paiements.

48 % des Belges interrogés ont déclaré que les retards de paiement sur le marché domestique étaient « très fréquents » ou « plutôt fréquents ». Le retard moyen s’élève à quinze jours. Seul l’Italie est encore moins disciplinée. Les personnes interrogées en Belgique estiment dès lors qu’en matière de paiements, le comportement des partenaires d’affaires étrangers est plus correct.

Le défaut de paiement se produit dans 58 % des secteurs du marché belge, même s’il s’agit d’exceptions.

Autre élément surprenant : d’après l’étude, les entreprises belges entreprennent beaucoup moins que dans les pays voisins des démarches visant à se prémunir contre les risques de paiement. A peine 60 % des entreprises belges optent pour une protection. C’est peu, d’autant plus que la Belgique est un pays exportateur (débiteurs étrangers) et que le nombre de faillites est relativement élevé.

Allemagne 79 %
Pays-Bas 79 %
Royaume-Uni 70 %
France 70 %
Italie 62 %
Belgique 60 %

Michel Beke, country manager Atradius Belgium : « Les habitudes des entreprises en matière de paiements déterminent largement l’attrait économique d’un pays. Pour leurs affaires, les entreprises privilégient les régions où elles ne rencontrent aucun problème sur le plan de l’encaissement des factures et où elles peuvent planifier leurs finances de manière précise.»

En dehors des frontières belges, on constate que le comportement des entreprises en matière de paiement dans les pays germanophones (Allemagne, Autriche et Suisse) est très apprécié. En revanche, les entreprises italiennes ont une très mauvaise réputation dans ce domaine. Quant aux entreprises françaises, leurs habitudes de paiement se sont détériorées ces derniers mois.

Le Baromètre Atradius des Pratiques de Paiement
Atradius et Psychonomics & The Financial Times Deutschland vont enregistrer les habitudes de paiement en Europe sur une base permanente. Le Baromètre d’’Atradius des Pratiques de Paiement paraîtra deux fois par an. Il s’agit ici des premiers résultats publiés. Des données tant objectives (quel est le délai de paiement des clients ?) que psychologiques (comment les entreprises évaluent-elles les habitudes de paiement dans les différents pays ?) sont recueillies. Etant donné que ces données sont inventoriées régulièrement, l’évolution sera visible dans le temps.

Vous pouvez télécharger une copie du Baromètre Atradius des Pratiques de paiement sur le lien

Nous pouvons bien sûr également vous envoyer un exemplaire sur demande.

A propos d’ Atradius
Atradius est un des leaders de l'assurance-crédit dans le monde. L’encaissement de primes de la société avoisine € 1,2 milliard et ses parts de marché à l’échelle mondiale s'élèvent à 24%. Elle assure chaque année environ pour € 350 milliards d’opérations commerciales contre le risque de non-paiement et propose une vaste gamme de produits allant de l’assurance-crédit au recouvrement de créances.

Avec 3.400 salariés et plus de 90 bureaux dans 40 pays, Atradius a accès à des informations commerciales sur plus de 45 millions de sociétés au monde et prend 12.000 décisions par jour en matière de limites de crédit.

Atradius a une notation "A" de Standard & Poor's (perspectives stables) et "A2" de Moody's (perspectives stables).

Vous pouvez trouver de plus amples informations sur www.atradius.com


Dimanche 10 Septembre 2006
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News