Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Attention aux big news !


Les news et les statistiques majeures qui influencent les marchés sont à traiter avec une stratégie bien réfléchie afin d’en tirer d’éventuels profits.




Attendre avant d’agir !
Du point de vue des traders à court terme, il semble très risqué de prendre des positions les jours de « grandes nouvelles » car un écart brutal par rapport aux estimations du consensus peut déclencher des fluctuations de prix très amples et générer des pertes importantes.

La méthode à retenir est la suivante:
- Juste avant la publication des chiffres, il faut enregistrer le prix du marché. Ce prix, que l’on peut appeler «News Origin», sera notre prix d’entrée au cas où le marché génèrerait des fluctuations significatives liées à la publication. Une expansion de la fourchette de la journée ou le franchissement d’un plus haut ou d’un plus bas de la veille est réputé «significatif».
- Si un mouvement «significatif» est constaté, il faut placer un ordre « buy » ou « sell stop » au « News Origin » pour entrer une position dans la direction opposée à celle du mouvement déclenché par les nouvelles. En effet, si le marché retourne à ce niveau en ayant effectué un mouvement post-publication « significatif », tous les traders orientés sur les nouvelles se retrouveront d’un seul coup sous l’eau et ce sont eux qui feront évoluer le prix à la hausse ou à la baisse dans des opérations d'achat ou de vente stop-loss. Si la transaction est déclenchée, il est conseillé de placer un ordre stop-loss de couverture à l’autre bout de la fourchette du jour en le suivant de près au moment où la transaction dégage un bénéfice, si tout se passe comme prévu.

Le « piège » des chiffres de l’emploi US
Prenons un exemple de cette stratégie de négoce appliquée à l’EUR/USD après la publication des « Non Farm Payrolls» américains, le 2 octobre 2009.
Juste avant cette publication, l’EUR/USD se négociait à 1,4543. Les chiffres de l’emploi se sont avérés bien inférieurs aux attentes du marché (-263,000 alors que les prévisions tablaient sur -170,000), ce qui a déclenché des ventes massives et donc une chute « significative » du prix.
Après cet effondrement induit par cette statistique négative, l’EUR/USD a brusquement inversé sa tendance pour se renégocier au News Origin de 1,4543, déclenchant un signal d’achat avec un stop-loss à 1,4479, juste en dessous du plus bas de la séance. En quelques heures, l’EUR/USD avait fortement remonté et les vendeurs à découvert « piégés » ne pouvaient que digérer leurs positions perdantes. (Voir graphique 1).

Graphique 1. EUR/USD 5 minutes (source: TradeStation)

Attention aux big news !

En fait, l’achat d’EUR/USD au News Origin de 1,4543 s’est avéré une stratégie payante pour les traders avec des positions sur plusieurs jours. Moins de deux jours de négoce après la publication, l’EUR/USD a pu accroître son avance jusqu’à un plus haut de 1,4763. Si les plus impatients avaient attendu après la publication pour acheter au News Origin en plaçant un ordre stop-loss juste en-dessous du plus bas de la séance, ils auraient pu engranger un bénéfice supérieur à 200 points pour une prise de risque de seulement 65 points, soit un profit trois fois supérieur à la perte potentielle.

Opinion d’expert
L'approche la plus sûre pour négocier les jours de « grandes nouvelles » est d'attendre APRÈS la publication des chiffres plutôt que de s’exposer à un mouvement inverse brutal. Attendez que le marché dévoile son jeu avant de vous positionner selon la stratégie de négoce pour les jours de news majeures présentée ci-dessus.

Howard Friend, Chief Market Strategist, MIG BANK
www.migbank.com

Mardi 29 Novembre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs