Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Antoine Bauche - Clientys





CFO-news : Antoine Bauche bonjour, vous faites partie des fondateurs de CLIENTYS, le CREDIT AGRICOLE est rentré dans votre capital depuis deux ans, qu’est ce qui a changé pour vous ?

Antoine Bauche
Antoine Bauche
Antoine Bauche : Nous avons maintenant les moyens de notre ambition. Nous voulons faire de CLIENTYS la société de référence sur son périmètre d’intervention, le cycle client et le CREDIT AGRICOLE, via sa filiale EUROFACTOR, partage cette ambition.
Début 2008, nous avons ouvert un deuxième site à ANGERS après celui de SURESNES et nous étudions maintenant avec eux le déploiement à l’international.

CLIENTYS propose d’externaliser tout ou partie du cycle client de l’émission de la facture jusqu’à son paiement final : la crise actuelle a t elle des répercussions sur votre activité ?

Paradoxalement, la crise nous est à la fois favorable et défavorable.
Favorable, parce que les directions financières sont toutes à la recherche de solutions qui contribuent à réduire les coûts et à générer de la trésorerie, les deux domaines d’expertise de CLIENTYS.
Nous observons par ailleurs que les grands groupes n’hésitent plus à nous confier la gestion en France de l’émission de leurs factures, l’enregistrement des règlements clients, la relance des créances et le traitement des litiges ou le recouvrement contentieux.
Défavorable, parce que certains de nos clients souffrent d’une baisse d’activité, qui se traduit pour CLIENTYS par une baisse de notre rémunération principalement assise sur des éléments variables.
Toutefois notre croissance continue, nous avons augmenté notre CA de 24% en 2008 et à la fin du premier trimestre, nous sommes à + 15%.

Prestataire de services, vous commercialisez maintenant le logiciel de recouvrement DSO On Demand, pourquoi ce virage ?

Ce n’est pas un virage, c’est une évolution dans notre offre de services.
Nos équipes utilisent depuis longtemps DSO On Demand avec succès pour relancer, traiter les litiges, gérer le risque et le recouvrement des créances contentieuses de nos clients.
Désireux d’en faire un véritable CRM financier, nous nous sommes rapprochés de LAFAYETTE SOFTWARE, propriétaire historique de DSO On Demand, et nous lui avons fait une offre de rachat qu’il a acceptée.
Depuis début 2009, DSO On Demand est utilisé, enrichi et maintenant commercialisé par CLIENTYS en mode locatif.

Quels sont les principaux avantages de DSO On DEMAND par rapport aux autres logiciels de recouvrement du marché ?

J’en citerai trois :
- sa couverture fonctionnelle : il gère tous les aspects du poste client (relance amiable + traitement des litiges + gestion du risque + recouvrement contentieux) sans rupture de charge à aucun moment.
- sa technologie : c’est un outil vraiment full Web, c’est à dire accessible par tout utilisateur via un simple navigateur Internet quelque soit l’environnement de travail ; il s’installe plus rapidement que les autres logiciels du marché et son déploiement est instantané, sans contraintes de volumes à traiter.
- sa conception dès l’origine : c’est l’outil métier de CLIENTYS ; il a été développé par ses Credit Managers et ses agents de recouvrement qui l’utilisent et l’enrichissent tous les jours depuis plusieurs années.

Nos clients sont très diversifiés : la typologie de notre portefeuille va en effet du particulier à la collectivité publique ; nous nous devons donc d’avoir un outil flexible et efficace pour remplir les objectifs de réduction de coûts et de DSO fixés avec nos clients, et sur la base des quels nous nous rémunérons le plus souvent.

Vous pouvez nous dire un mot sur son mode de commercialisation et son positionnement tarifaire ?

Parce que nous savons que les entreprises recherchent aujourd’hui avant tout des applications simples à mettre en œuvre et immédiatement rentables, nous commercialisons DSO on Demand en mode locatif (SaaS) : le forfait mensuel couvre l’acquisition des licences, la maintenance et l’hébergement.
L’économie de frais financiers née de la mise en place de DSO On Demand doit être rapidement supérieure au coût mensuel d’utilisation.
Par ailleurs, notre grille tarifaire a été construite de telle façon qu’elle soit attractive pour une entreprise dès que son équipe d’agents de recouvrement est composée de deux à trois personnes, car actuellement les solutions offertes ne sont pas adaptées.

Comment le marché réagit il à cette nouvelle offre ?

Nous arrivons sur ce marché au bon moment et l’accueil est très favorable : DSO On Demand a déjà séduit trois clients depuis le début de l’année et la liste de nos prospects montre que notre solution a de sérieux atouts pour convaincre.

www.clientys.com

Lundi 4 Mai 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News