Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Activité du Capital Investissement en 2009


L'AFIC (Association Française des Investisseurs en Capital) et Grant Thornton publient les résultats de l'étude "L'activité des acteurs de capital investissement en 2009".




« Face la crise, le capital investissement a maintenu sa présence aux côtés des entreprises » 2009 a été l’année des investissements en fonds propres sans levier
- Les montants investis en capital-risque et en capital-développement sont stables
- Le nombre d’entreprises financées augmente de 4 %
- Le capital-transmission enregistre une baisse de 80 % des montants investis

Les levées de fonds sont au plus bas depuis 5 ans
- Les montants levés ont chuté de 71 %, à 3,7 milliards d’euros
- La surcapacité du secteur du capital-transmission se résorbe progressivement
- Le retrait des investisseurs institutionnels et l’échéance du dispositif FIP/FCPI font craindre un assèchement des ressources destinées aux PME et aux entreprises
innovantes

Les investisseurs ont accompagné leurs participations durant la crise
Avec un total de 4,1 milliards d’euros, les montants investis en 2009 ont diminué de 59 % par rapport à 2008.
Cependant, l’étude montre que cette baisse est concentrée sur le secteur du capital-transmission en baisse de 40 % en nombre d’opérations et de 80 % en montants investis. Les opérations, financées uniquement en fonds propres, de capital-risque et de capitaldéveloppement sont en revanche en progression de 4%, pour un montant total resté stable à 2,4 milliards d’euros. Avec 31 opérations pour 84 millions d’euros investis, le capital-retournement est également demeuré stable en 2009 (en nombre d’opérations). Au total près de 1 500 entreprises ont été soutenues en 2009 par des investisseurs en capital, 97 % des investissements étant inférieurs à 15 millions d’euros.

Les professionnels du capital investissement ont été particulièrement actifs dans l’accompagnement de leurs participations. Sur les 4,1 milliards d’euros investis en 2009, 2,5 milliards concernent en effet des réinvestissements. Ce chiffre donne la mesure du support apporté par les investisseurs en capital pour permettre aux entreprises de résister à la crise économique et de disposer des moyens financiers nécessaires pour retrouver le chemin de la croissance.

Jean-Louis de Bernardy, Président de l’AFIC a déclaré : « Les chiffres de l’activité du capital investissement en 2009 confirment que les professionnels du capital investissement ont su s’adapter à la crise. 2009 a été une année marquée par les investissements en fonds propres sans effet de levier. Par ailleurs, démontrant ainsi leur rôle d’actionnaires professionnels, les investisseurs ont soutenu les entreprises de leurs portefeuilles quand, au plus fort des difficultés, celles-ci avaient le plus besoin d’un soutien financier »

Légère diminution des désinvestissements
Confirmant la tendance initiée au premier semestre, le nombre de désinvestissements a légèrement reculé en 2009 (-12,9 % pour 756 opérations). Les désinvestissements restent cependant soutenus par quelques grandes opérations. Les industriels continuent de se porter acquéreurs des entreprises détenues par des investisseurs en capital.

Chute des capitaux levés
En 2009, malgré un léger rebond au second semestre, la collecte de capitaux par les acteurs du capital investissement français a chuté de 71 % pour revenir à un montant de 3,7 milliards d’euros. Il s’agit du niveau le plus bas enregistré ces cinq dernières années.

Cette forte baisse est consécutive au retrait massif des investisseurs institutionnels : banques, compagnies d’assurance et mutuelles ont ainsi largement réduit leurs engagements dans les nouveaux véhicules de capital-investissement (passant de 7,1 milliards d’euros en 2008 à 1,4 milliard d’euros en 2009). Les investisseurs institutionnels internationaux n’ont investi que 1 milliard d’euros en 2009 (contre 5,1 milliards d’euros en 2008).

C’est principalement sur le segment du capital-transmission que s’est concentrée la baisse de la collecte en 2009, contribuant ainsi à assainir un segment de marché encore surcapacitaire. La collecte des fonds de capital-risque et de capital-développement est au contraire en adéquation avec les montants investis. Les personnes physiques sont, pour la première fois, les principaux contributeurs au capital investissement hexagonal avec une collecte de 1,1 milliard d’euros. En renouvelant leur confiance au dispositif FIP/FCPI, les épargnants soutiennent ainsi le financement des PME et des entreprises innovantes.

Pour l’avenir les nouvelles normes prudentielles applicables aux investissements des compagnies d’assurance (Solvency II) et des banques font peser une grave menace sur la capacité du secteur à faire face durablement aux besoins de fonds propres des PME et des entreprises innovantes. A ce sujet, Jean-Louis de Bernardy ajoute que : « La crise financière a pesé sur les levées de fonds. Ceci contribue au rééquilibrage du marché du capital-transmission, mais menace le capital-risque et le capital-développement. Les investisseurs institutionnels ont également dû composer avec le durcissement des réglementations, avec notamment Solvency II ou encore Bâle II. Une révision en profondeur du cadre fiscal de gestion de l’épargne sera indispensable pour relancer efficacement les nouvelles levées de fonds en France et permettre au capital investissement français de rester compétitif. »

Chiffres clés :

En montant (M€) 2008 2009 Evolution 2007/2008
Fonds levés 12 730 3 672 -71,2%
Investissements 10 009 4 100 -59 %
Dont Capital Risque 758 587 -22,6 %
Dont Capital Développement 1 653 1 798 +8,8 %
Dont Capital Transmission / LBO 7 399 1 605 -78,3 %
Dont Capital Retournement 99 84 -15,2 %
Désinvestissements (au coût historique) 3 164 2 782 -12,1 %

En nombre d’entreprises 2008 2009 Evolution 2007/2008
Fonds levés (nombre de véhicules) 203 194 -4,4 %
Investissements 1 595 1 469 -7,9 %
Dont Capital Risque 428 401 -6,3 %
Dont Capital Développement 707 779 +10,2 %
Dont Capital Transmission / LBO 388 231 -40,5 %
Dont Capital Retournement 28 31 10,7 %
Désinvestissements 868 756 -12,9 %

Mode opératoire et méthodologie :
Des statistiques établies sur la base des réponses collectées via le site Internet sécurisé www.afic-data.com et dédié aux membres de l'AFIC. Pour cette étude, le Comité Scientifique a guidé l’association sur le choix des méthodes. Les données ont ensuite été collectées, traitées et analysées par l’AFIC. Enfin, Grant Thornton a
audité les données et le traitement de l’information.

En matière de collecte et de traitements des données :
- Une saisie des transactions par les membres «deal by deal», par véhicule d’investissement et par métier.
- Un taux de réponse de 94% en 2009 (238 répondants) sensiblement égal à celui obtenu en 2008 permettant de cerner précisément les enjeux.
- Une méthodologie identique aux études précédentes, sans extrapolation des non-répondants et conforme au besoin de confidentialité des membres de l’AFIC.
- Les analyses présentées se rapportent uniquement aux acteurs français du Capital Investissement, membres de l’AFIC (autrement dit ne sont pas pris en compte les acteurs non membres de l’AFIC dans des entreprises françaises).
- Des transactions prises en compte à la date effective du décaissement ou de l’encaissement (date de closing).
- Pour la première année, les prises de participation dans les entreprises du CAC 40 sont prises en compte dans les statistiques.
- Des levées de fonds prises en compte uniquement dans le cas où le véhicule d’investissement est rattaché à un bureau français.
- Des investissements et des désinvestissements pris en compte uniquement dans le cas où ils se rattachent à un bureau français.

A propos de Grant Thornton
Grant Thornton rassemble en France plus de 1 200 associés et collaborateurs dans vingt sept bureaux et se place parmi les leaders des groupes d'audit et de conseil en se positionnant sur 5 métiers : Audit, Expertise Conseil, Finance Conseil, Externalisation et Conseil Juridique, Fiscal et Social. Les membres de Grant Thornton International constituent l’une des principales organisations mondiales d’audit et de conseil. Chaque membre du réseau est indépendant aux plans financier, juridique et managérial.
www.grant-thornton.fr

A propos de l’AFIC
L’Association Française des Investisseurs en Capital (AFIC) regroupe l’ensemble des structures de Capital Investissement (Capital Risque, Capital Développement, Capital Transmission / LBO, Capital Retournement) installées en France. Actionnaires professionnels, les 280 membres actifs de l’association accompagnent et
financent la croissance de près de 5000 entreprises en France. L’AFIC compte également 200 membres associés représentant tous les métiers qui accompagnent et conseillent les investisseurs et les entrepreneurs dans le montage et la gestion de leurs partenariats.
L’AFIC est la seule association professionnelle spécialisée dans le métier du Capital investissement. Elle est membre de l’Association Française des Etablissements de Crédit et des Entreprises d’Investissement (AFECEI) dont l’adhésion constitue pour les sociétés de gestion une des conditions d’agrément requises par l’Autorité des
Marchés Financiers (AMF) pour l’exercice de la profession. Au-delà de sa mission de déontologie, de contrôle et de développement de pratiques de place, l’AFIC fédère,
représente et assure la promotion de la profession du Capital Investissement auprès des investisseurs institutionnels, des entrepreneurs, des leaders d’opinion et des pouvoirs publics. Elle contribue ainsi à l’amélioration du financement de l’économie, en particulier à destination des PME-PMI, à la stimulation de la croissance et à la promotion de l’esprit d’entreprise. Représentant plus de 20% du marché européen, l’industrie française du Capital Investissement se classe au 1er rang en Europe www.afic.asso.fr

Mardi 27 Avril 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News