Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

46% des CFOs estiment que leur rôle est de plus en plus stratégique


Qui sont les CFOs-DAF ? Quelles sont leurs préoccupations actuelles ? Quel rôle entendent-ils occuper au sein de l’entreprise ? Et quels sont les enjeux de leur profession pour les années à venir ?




46% des CFOs estiment que leur rôle est de plus en plus stratégique
A l’occasion de la première édition du Congrès des DAF, la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes et le cabinet BDO ont souhaité donner la parole à plus de 300 Directeurs Administratifs et Financiers afin de mieux comprendre leur perception de la fonction DAF et plus globalement leur façon d’appréhender une économie en pleine mutation...

Qui sont les DAF ?
Les fonctions de DAF sont très majoritairement occupées par des hommes (79% en moyenne, voire 85% dans les entreprises de 1000 salariés et plus), généralement de formations « très » supérieures (74% issus de bac+5, 3ème cycle ou grandes écoles) et le plus souvent âgés de 40 ans au moins (80%).
Poste devenu clé au sein des entreprises, la direction financière est généralement pilotée par une personne d’expérience, 44% des répondants ayant entre 40 et 49 ans et 36% plus de 50 ans.
Le renforcement de la direction financière au sein des entreprises nécessite également la présence d’une équipe. Un tiers des répondants dirige une équipe de 1 à 5 personnes, un autre tiers dirige une équipe de 6 à 20 collaborateurs. Les équipes dépassant les 50 salariés sont beaucoup plus rares (12%).

« DAF et Commissaires aux Comptes sont à l’évidence des acteurs qui doivent mieux communiquer, précise Claude CAZES, Président de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes. La création du Congrès des DAF nous donne l’occasion de progresser encore mieux dans nos actions réciproques. »

Un rôle de plus en plus stratégique au sein des organisations
Ils estiment avant tout participer à la stratégie à mettre en œuvre au sein de l’entreprise. « Aujourd’hui, dans une économie internationale, face à une crise financière devenue économique, le DAF ne se contente plus de piloter le contrôle de gestion ou la trésorerie, il intervient sur des chantiers stratégiques et ses responsabilités se sont accrues. De technicien, le DAF est devenu un navigateur pragmatique qui participe au comité de direction de l’entreprise et de plus en plus souvent au conseil d’administration », souligne Michel LEGER, Président du Directoire de BDO en France et membre du Board européen de BDO.

Ils considèrent qu’un "bon" DAF se caractérise d’abord par ses qualités d’ouverture (communicant 67%, informé 64% et ouvert 61%), puis par ses qualités de gestion (60%), et moins par son tempérament entrepreneurial (entreprenant 39%, visionnaire 37% et innovant 31%).

69% des DAF sont membres d’un Comité de Direction et 31% siègent même à un Conseil d’Administration. Au final, 75% des DAF exercent l’une ou l’autre de ces responsabilités tandis qu’un tiers d’entre eux cumule les deux statuts.

Ce rôle clé de la direction financière fait de la fonction un poste intéressant pour 98% des répondants, qui conseilleraient même à un jeune d’entreprendre une carrière similaire (94%) ! 52% envisagent une progression hiérarchique dans les 5 ans tandis que 18% se voient créer ou reprendre une entreprise sur la même période.

Inquiets du contexte économique, mais confiants pour leur entreprise
Si une grande majorité (88%) considère que le contexte économique actuel est défavorable aux entreprises en France, plus particulièrement en ce qui concerne les entreprises de plus de 200 salariés (91% à 94%) mais moins pour les entreprises de 50 salariés (80%), 47% estiment les perspectives à 12 mois favorables à leur entreprise.
Banque publique d’investissement, mesures en faveur des PME et de l’emploi en France, soutien aux nouvelles technologies, plus de la moitié des répondants (53%) juge favorablement les propositions de François Hollande en direction des PME.

Les principaux chantiers pour l’année à venir
La réduction des coûts, l’amélioration de la productivité et la satisfaction clients sont les principaux leviers sur lesquels près de la moitié des DAF mise pour les 12 prochains mois. A contrario, la croissance externe, la diversification produits ou géographiques ne sont pas des sujets prioritaires. La consolidation des acquis est donc la priorité au détriment du développement.
Maîtrise de la trésorerie (85% de satisfaction), amélioration de l’information financière (84%), gestion du haut de bilan et des financements (82%) sont les sujets sur lesquels les DAF se considèrent performants. Ils sont beaucoup plus insatisfaits en matière de RSE (45%), nouveaux usages numériques (45%) et dématérialisation (55%).
Pour les accompagner dans leurs différents chantiers, ils accordent principalement leur confiance aux métiers du chiffre, commissaires aux comptes en tête (87%), devant les autres prestataires de service professionnels. « Je me félicite de ce résultat qui montre combien nous avons su adapter nos interventions aux besoins des entreprises de toutes tailles » précise Claude CAZES, Président de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes.

Méthodologie & échantillon

Repères méthodologiques :
Questionnaire quantitatif réalisé en ligne du 11 juin 2012 au 21 juin 2012 auprès de décideurs financiers en activité dans une entreprise implantée sur le territoire français. Au final : 303 répondants éligibles, dont 69% de Décideurs ou Responsables Administratifs et Financiers :
- Président / Directeur Général : 7%
- Directeur Administratif et Financier: 55%
- Responsable Administratif et Financier: 14%
- Directeur ou Responsable du Contrôle de gestion: 9%
- Directeur ou Responsable Trésorier et Financement: 2%
- Directeur ou Responsable Audit ou Contrôle Interne: 2%
- Directeur Comptable / Chef Comptable: 10%

Conditions de diffusion de l’étude : Il convient de mentionner dans un encart que le Baromètre a été réalisé par la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes et BDO à l’occasion du Congrès des DAF 2012 et de préciser la méthodologie, la taille de l’échantillon et les dates de recueil des données.

A propos de LA COMPAGNIE NATIONALE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES :
La Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC), créée en 2005, a pour objet le bon exercice de la profession, sa surveillance ainsi que la défense de l'indépendance de ses membres. La CNCC regroupe les 33 Compagnies Régionales des Commissaires aux Comptes représentant au total 14 500 Commissaires aux Comptes exerçant en France. Plus d'infos sur www.cncc.fr

A propos de BDO :
BDO, 5ème réseau mondial d’audit et de conseil, est présent dans 135 pays et regroupe près de 48 000 personnes. BDO France a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de 69 millions d’euros et regroupe aujourd’hui plus de 750 collaborateurs et 71 associés qui accompagnent aussi bien des TPE, PME, que des ETI et des grands groupes en audit, expertise comptable et conseil. Plus d’infos sur www.bdo.fr

Retrouvez l'étude (19 questions-réponses) ci-dessous.

baro_daf_resultats_complets.pdf Baro_DAF_Résultats_complets.pdf  (1.14 Mo)


Mardi 10 Juillet 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs