Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

2011 s’annonce comme un tournant pour le marché des introductions en bourse, selon PwC


D’après PwC, le sort du marché des introductions en bourse pour l’ensemble de l’année 2011 va se décider dans les prochaines semaines. L’étude trimestrielle « IPO Watch Europe – T3 2011» révèle, qu’au cours du troisième trimestre, 121 introductions en bourse ont été réalisées en Europe, pour 9,4 Mds € de fonds levés. Sur ce montant, 5 Mds € proviennent des privatisations d’actifs détenus par les gouvernements espagnol et polonais, et 2,4 Mds € de l’IPO de Dia, l’enseigne espagnole de supermarché discount très présente sur les marchés émergents.




Ces dernières semaines, le marché des introductions en bourse s’est effondré en raison des incertitudes politiques et du marché avec seulement 23 M € de fonds levés en septembre, provenant des marchés européens. La forte perturbation du marché s’est traduite par le report de l’introduction en bourse de la loterie nationale espagnole la semaine dernière. Dans une période plus favorable, ce genre d’IPO aurait été considéré comme une valeur sûre mais elle a été retirée en raison de la fragilité du marché.

Philippe Kubisa, Associé de l’activité marchés de capitaux de PwC note que « les perspectives pour 2011 sont bien sombres avec les pires conditions d’IPO que l’on ait connues ces derniers temps, à moins d’un retournement de situation radical de l’état d’esprit des marchés. Le prochain mois constitue généralement le pic d’activité des IPO car les sociétés lèvent des fonds sur les marchés après l’été.

Le récent retrait de l’introduction en bourse de la loterie espagnole est un indicateur éloquent des conditions actuelles régnant sur le marché européen. Les semaines à venir détermineront l’issue de 2011. »

Il y a eu une série de reports et d’annulations d’IPO tout au long de l’année mais le programme d’IPO reste relativement stable malgré l’agitation du marché. Un certain nombre d’entreprises majeures se préparent à introduire leurs activités sur le London Stock Exchange lors du premier semestre 2012, selon PwC.

Cette tendance se reflète aux États-Unis, où le nombre d’IPO a baissé de 38 %, passant de 32 à 20, et où les fonds levés ont chuté de 42%, passant de 3,8 Mds € à 2,2 Mds € par rapport à l’année précédente. Cependant, le nombre d’entreprises ayant entamé un processus de dépôt de document d’offre a augmenté, passant de 67 l’année dernière sur la même période à 74 aujourd’hui.

Thierry Charron, Associé responsable de l’activité marchés de capitaux de PwC, a ajouté : «Malgré les incertitudes actuelles du marché, un certain nombre d’entreprises continuent de poursuivre leur projet d’IPO, en espérant que la volatilité s’atténue plus tard dans l’année et qu’elles soient en mesure de profiter de meilleures conditions de marché.

D’autres sociétés n’ont pas encore décidé de la date de leur IPO et auront besoin de renforcer considérablement leur préparation pour l’accès au marché, dans le cas où les perspectives s’amélioreraient. »

Les résultats complets de l’étude sont disponibles sur le site www.pwc.fr

À propos d’IPO Watch Europe
L’étude « IPO Watch Europe» analyse chaque trimestre les introductions en bourse sur les principaux marchés et segments de marchés en Europe (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, Suède et Suisse). Les mouvements entre segments de marché d’une même bourse et les offres de type « greenshoe » (rallonge) sont exclus. Cette étude, qui a été menée entre le 1er juillet et le 30 septembre 2011, analyse les introductions en bourse d'après leur date d'admission à la cote. Toutes les données de marché proviennent des bourses elles-mêmes ; PwC n’a pas procédé à une vérification indépendante de ces données.

À propos de PwC
PwC développe en France des missions d’audit, d’expertise comptable et de conseil créatrices de valeur pour ses clients, en privilégiant des approches sectorielles.
Plus de 169 000 personnes dans 158 pays à travers le réseau PwC partagent idées, expertises et perspectives innovantes au bénéfice de nos clients et partenaires.
Les entités françaises membres de PwC rassemblent 4000 personnes dans 25 bureaux.
www.pwc.fr

« PwC » fait référence au réseau PwC et/ou à une ou plusieurs de ses entités membres, dont chacune constitue une entité juridique distincte.
Pour plus d’information, rendez-vous sur le site www.pwc.com/structure

Mercredi 12 Octobre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News