Quotidien future finance
              



eToro - Le développement de la blockchain comme réponse à la crise sanitaire


Commentaire de David Derhy, analyste cryptomonnaie chez eToro



L’épidémie de COVID19 a provoqué de multiples perturbations à travers le monde. Les entreprises sont en train de repenser leur méthode de travail et les chercheurs du monde entier mettent leurs connaissances au service de la recherche contre ce virus.

C’est notamment le cas des mineurs qui ont fortement répondu présent au projet de l’université de Stanford, Folding@Home. En mutualisant leur puissance de calcul GPU pour la mettre au service de la recherche sur le coronavirus, les mineurs de crypto-monnaies ont permis à ce projet de devenir le plus puissant supercalculateur au monde, représentant désormais l’équivalent des 500 meilleurs supercalculateurs combinés.

Mais les défis auxquels nous sommes actuellement confrontés poussent tous les secteurs à se rénover, pas uniquement ceux de la recherche.

La semaine dernière, le Forum économique mondial a d’ailleurs publié un rapport affirmant que la blockchain et la numérisation pourraient aider à rendre les chaînes d'approvisionnement plus résistantes aux chocs futurs et plus compréhensibles pour les fabricants.

En effet, en tant que registre distribué et immuable, la blockchain a la capacité de tracer et de suivre avec précision le mouvement des marchandises dans une chaîne d'approvisionnement, aidant ainsi les fabricants et les propriétaires d'entreprise à identifier les problèmes susceptibles de survenir au cours du processus de production.

Alors que le marché des faux médicaments génère entre 120 et 160 milliards d’euros chaque année selon l’OMS, une solution logistique basée sur la blockchain pourrait être une réponse à ce problème !

Mais l’industrie pharmaceutique ne sera pas la seule industrie à profiter de la technologie révolutionnaire qu'est la blockchain. Plusieurs producteurs alimentaires, dont Nestlé, Carrefour et Starbucks, ont déjà commencé à tester la blockchain pour la gestion des stocks, et le monde a également reconnu que la blockchain pourrait être la réponse à la révolution de l'industrie des soins de santé.

Entre la décentralisation de l'historique de santé des patients et l'amélioration des options de paiement, la blockchain devient un outil incroyablement précieux.

En termes de gestion des données des patients, la blockchain pourrait avoir encore plus d'avantages. La technologie de la blockchain pourrait aider à la gestion sécurisée des dossiers de santé et améliorer le traitement des données, permettant au gouvernement et aux travailleurs de la santé d'accéder à ces données critiques instantanément sans aucun risque de les compromettre.

En France, des développeurs bénévoles ont par exemple décidé d’utiliser la blockchain pour lancer Dépistage, une application destinée aux hôpitaux et aux EHPAD ayant pour objectif de créer une grande base de données sécurisée relative aux tests de dépistage du Covid-19. Sur la base du volontariat, cette application servira à identifier les personnes contaminées ou à risque et enregistrera les données des tests dans la blockchain. Cette preuve d’immunité digitale pourra par la suite être utilisée comme passe-droit et aider au déconfinement.

Les données pourraient être aussi transférées à travers les frontières, permettant aux agents d'immigration de choisir qui peut ou ne peut pas entrer dans un pays, selon des données factuelles sur la santé. Dans le même temps, l'accès à ces données serait interdit à toute personne non autorisée à y accéder, garantissant la confidentialité des données à tout moment.

En plus d’accélérer l’adoption de la blockchain comme solution de traçabilité et de conservation des données, les crypto-monnaies pourraient aussi profiter de la crise sanitaire. Les espèces étant un moyen de transmission du virus, de plus en plus de pays considère l’émission d’une monnaie digitale.

C’est déjà le cas en Chine qui déploie actuellement le Yuan digital, une version digitalisée de leur monnaie, démontrant une nouvelle fois l’envie des pays de prendre part à cette révolution et de profiter d’une telle technologie.

Réduisant la transmission du virus et étant vu comme une valeur refuge par certains, ces nouvelles formes de paiement dématérialisées pourraient devenir de plus en plus populaire.

La pandémie de COVID-19 propulsera donc très certainement les crypto-monnaies sous les projecteurs et la blockchain à l'ordre du jour de nombreuses entreprises.

David Derhy, analyste cryptomonnaie chez eToro

A propos d’eToro
eToro a été fondé en 2007 dans le but d’ouvrir les marchés internationaux à tous ceux qui souhaitent investir simplement et en toute transparence. eToro offre aux particuliers la possibilité d’investir en leur donnant accès à une multitude d’actifs financiers, allant des actions aux matières premières en passant par les crypto-actifs. La communauté d’eToro compte plus de 12 millions de membres enregistrés qui partagent leurs stratégies d’investissement et sont libres de suivre les meilleurs d’entre eux. La plateforme eToro permet aux investisseurs d’acheter, de conserver et de vendre des actifs, de suivre la performance de leur portefeuille en temps réel et d’effectuer des transactions très simplement et quand ils le souhaitent.

Mentions légales
eToro est régulé en Europe par la Cyprus Securities and Exchange Commission et régulé au Royaume-Uni par la Financial Conduct Authority et par la Australian Securities and Investments Commission en Australie.


Chaineum : Neo Investment Bank
Laurent Leloup : Conférencier blockchain
HealthTech.Finance : HealthTech Investment Bank

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Mercredi 6 Mai 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Newsletter quotidienne gratuite




Finyear - Daily News