Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

XBRL International met en place sa Commission des meilleures pratiques et en nomme les membres

XBRL International Inc. (XII) a annoncé aujourd’hui avoir mis en place sa Commission des meilleures pratiques (BPB), un organe destiné à fournir des directives et de la documentation reflétant les meilleures pratiques développées dans le cadre de l’implémentation du standard XBRL dans le monde entier. Ceci devrait faciliter et accélérer l'adoption au niveau mondial du standard XBRL (eXtensible Business Reporting Language).


Walter Hamscher (Standard Advantage, États-Unis) a été nommé Président de la Commission à titre provisoire. Une procédure de nomination au poste permanent de président sera engagée environ 60 jours suivant la première réunion de la Commission. Parmi les membres nommés figurent Ignacio “Nacho” Boixo (Banco de España, Espagne), Ralf Frank (Association allemande des professionnels de l'investissement, Allemagne), Makoto Koizumi (Fujitsu, Japon), Diane Mueller (JustSystems, Canada/Japon), Michele Romanelli (Banca d’Italia, Italie), Paul Sappington (EDGAR Online, États-Unis), et Mark Schnitzer (MSN News Analysis, États-Unis). La Commission succèdera à une commission intérimaire mise en place en début d’année, lorsque XII a annoncé son intention de créer la BPB.

Dans son annonce, le consortium a souligné que la création de la Commission n’indiquait aucun changement dans les spécifications de base publiées par XBRL, ni dans les documents connexes. La Commission des meilleures pratiques cherche à renforcer l’adoption du standard XBRL par le développement de documents de support et de directives d’implémentation.

La décision de mettre en place la Commission vient à la suite de l’examen par le Comité directeur international (ISC) de XBRL de la nécessité pour XII de faciliter la diffusion des enseignements à partir des implémentations effectives du standard. Ceci coïncide avec les décisions prises dans plusieurs pays d’adopter le standard XBRL, un langage électronique qui offre des avantages majeurs pour la création, la communication et l’analyse des rapports financiers et économiques.

La commission constituera des groupes de travail ouverts à tous les membres de XII, parmi lesquels :
- Interopérabilité logicielle
- Gestion du projet
- Architecture de la taxonomie
- Processus d’établissement des états financiers

Parmi les membres de la Commission figurent des experts en obligations réglementaires de présentation de rapports et en analyse financière, ainsi que des membres dont l’expertise se situe dans les logiciels et la gestion des programmes. La Commission relève de l’ISC.

À propos de XBRL
Le standard XBRL permet que des balises lisibles par ordinateur soient appliquées aux articles individuels de données dans les rapports économiques, en les transformant de simples blocs de texte en informations pouvant être comprises et traitées automatiquement par un logiciel. Il se traduit par des économies, une efficacité supérieure et une plus grande exactitude pour tous ceux qui jouent un rôle actif dans la préparation, l’analyse ou la communication de l’information économique.

Il peut être utilisé pour donner forme à un large éventail de rapports et de communications, notamment les états financiers, les rapports de gestion interne, les rapports réglementaires, les rapports statistiques et les dossiers de crédit.

Ce langage est en cours de développement et de promotion par un consortium international à but non lucratif constitué de plus de 500 entreprises, organisations et agences gouvernementales d’importance majeure. Ses membres représentent tous les différents maillons de la chaîne logistique de l’entreprise.

XBRL est un standard ouvert, et ne comporte pas de frais de licence.

De plus amples informations, dont le texte entier de l’annonce de la Commission des meilleures pratiques de XBRL International, sont à votre disposition sur le site Internet de XBRL.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

XBRL International, Inc.
www.xbrl.org

Mardi 24 Juin 2008



OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES