Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Wagner, à la source du génie romantique


Paris, Châtelet: création française du premier opéra achevé Les Fées de Richard Wagner, à partir du 27 mars 2009 - (jeudi 26 mars 2009)



Wagner, à la source du génie romantique
Production événement à partir du 27 mars 2009 sur la scène du Théâtre du Châtelet à Paris, "Les Fées" de Richard Wagner, opéra composé à 20 ans, que l'auteur ne vit jamais représenté de son vivant et qui en dépit de ses allégeances aux drames de Meyerbeer, Weber ou Marschner, témoigne de la maturité du musicien déjà dramaturge accompli. Certes, le nombre des personnages, le choc spectaculaire du monde des fées et des mortels, l'accumulation des épisodes tissent une action parfois complexe et invraisemblable, mais le tempérament musical de Wagner est déjà parfaitement élaboré, maître de son langage, apte à articuler le drame psychologique selon une conception personnelle marqué par le flux musical, l'absence de dialogues parlés: le couple du prince Arindal et de la fée Ada prélude aux duos à venir, Elisabeth/Tannhäuser, Elsa/Lohengrin, Tristan/Isolde, Parsifal/Kundry, ...

Au coeur de leur relation contrariée, l'engagement de la parole, la fidélité au serment prononcé, le poids du doute et du soupçon, la confiance dans l'amour... A contrario de ses oeuvres postérieures, celles de la maturité, Wagner, jeune âme romantique, permet ici à ses héros une fin heureuse: après moult avatars et péripéties, le couple amoureux peut dans la durée de la soirée et dans l'espace du théâtre représenté, réaliser son bonheur (quand ni Lohengrin, ni Tristan, ni Tannhäuser ne peuvent vivre leur amour sur terre...). Arindal qui s'est parjuré, est devenu fou, a perdu celle qu'il aimait, parvient grâce à l'art (au chant et à sa lyre, au 3è acte) de vaincre la fatalité: il se révèle à lui-même et reconquiert l'amour perdu en sublimant sa condition: de mortel, il devient immortel au pays des fées, aux côtés de sa bien aimée Ada.

Emilio Sagi qui sur les mêmes planches, a mis en scène Le Chanteur de Mexico (2006) et La Generala (2008) approche l'univers des illusions et des rites du premier Wagner, dans une palette colorée volontiers acidulée où dominent les rouges désir, le rose sensuel, des références pop (rose géante d'où surgit Ada ailée, pin up monumentale d'Alberto Vargas, poupée barbie...) , et souligne l'érotisme des pouvoirs, mais aussi la puissance fascinante de la fée Ada, s'imposant à l'infantilisme du prince Arindal. Spectacle majeur de mars et avril 2009 à Paris. 6 représentations jusqu'au 9 avril 2009.

Richard Wagner: Les Fées (Die Feen), opéra en trois actes. Création française. Paris, Théâtre musical du Châtelet. Les 27, 29 (à 15h) mars, puis 1er, 4, 7 et 9 avril 2009 à 19h30. Durée du spectacle 4h (2 entractes). Lire aussi notre dossier spécial Les Fées de Richard Wagner.

Classiquenews, l'e-quotidien 100% musique classique
Classiquenews, partenaire CFO-news

www.classiquenews.com

Vendredi 27 Mars 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News